Faut-il Investir sur l'Action Visa en 2021 et au-delà ?

Mai 13, 2021 12:17 UTC
Temps de lecture: 17 minutes

Mon premier est une marque mondialement connue. Mon second est que les ménages utilisent régulièrement la carte bancaire pour acheter des produits et services ou retirer du cash dans un distributeur automatique de billets. Mon troisième est un logo à quatre lettres. Il s'agit évidemment de l'entreprise américaine Visa.

Investir dans l'action Visa, c'est spéculer sur le leader mondial des moyens de paiement, plus particulièrement dans la carte bancaire. Elle est l'une des rares entreprises financières à sortir rapidement de la crise des subprimes. Depuis son introduction en Bourse en 2008 jusqu'au début avril 2021, son cours de Bourse a progressé de plus de 14 000 %.

Opérant dans un secteur sensible à la disruption technologique, Visa dispose d'atouts pour profiter des mégatendances de de main. L'entreprise s'oriente progressivement vers le numérique et la mobilité. Bien que ce n'est pas pour demain, Visa envisage la disparition de la carte bancaire dans une société où les personnes paient leurs achats avec leurs smartphones. D'un autre côté, les banques de détail voient leur business être remis en cause.

Investir sur l'Action Visa

Grâce à son excellent track record tant au niveau boursier que financier, Visa est considéré une action de fond de portefeuille. Si vous êtes intéressé par un investissement moyen-long terme, c'est toujours mieux d'analyser ses fondamentaux intrinsèques (business, histoire, états financiers, dividende), l'historique de son cours de Bourse et les risques-opportunités.

Histoire de l'entreprise Visa

Visa a été fondé suite au lancement de carte de crédit BankAmericard par Bank of America en septembre 1958. Il est rapidement concurrencé par Master Charge (aujourd'hui Mastercard). Plusieurs milliers de banques locales délaissent les cartes bancaires locales au profit des BankAmericard et Master Charge.

Ce qui va favoriser un duopole dans le secteur des moyens de paiement où Visa et Mastercard occupent plus de 80 % des parts de marchés à la fin des années 2010.

Au cours des années 1970, la carte BankAmericard change de nom et devient Visa pour mieux exposer la marque à l'international. Dans la même décennie, le paiement électronique est instauré, puis la carte Visa Classic et Premier sont respectivement introduites en circulation en 1977 et 1979.

Les années 1980 et 1990 marque l'expansion internationale de la marque Visa. L'entreprise américaine a bénéficié du réseau mondial des distributeurs automatiques de billets installés dans les lieux les plus fréquentés.

En mars 2008, Visa s'introduit en Bourse au New York Stock Exchange sous le nom de Visa Inc au prix de 43,5 $ par action. En septembre 2013, Visa intègre l'indice Dow Jones Industrial avec Goldman Sachs et Nike au détriment de Alcoa, Bank of America et Hewlett-Packard Company.

Pour ne rester pas à quai dans les nouvelles technologies de paiement en ligne, Visa rachète respectivement :

✅ La startup japonaise Paidy spécialisée dans les solutions de paiement en ligne sans carte bancaire en août 2018

✅ La startup californienne Very Good Security spécialisée dans le traitement des données numériques sensibles en janvier 2020

Business de l'entreprise Visa

Visa a pour vocation de faciliter de façon fiable, transparente et sécurisée un service de paiement aux entreprises et consommateurs. L'entreprise américaine propose une gamme de produits de marque Visa tels que les cartes prépayés, de débit, et de crédit (Visa Classic, Visa Electron, Visa Infinite, Visa Platinum, V Pay, etc.).

Dans un monde axé sur le numérique et la mobilité, Visa accélère la transformation de son business model vers le paiement digital en créant des offres telles que Visa Checkout pour le commerce en ligne, Visa Token Service pour les établissement financier, les commerces physiques et les partenaires, ou encore Visa contactless pour faciliter le paiement sans contact et avec smartphone.

Étant donné que les consommateurs sont plus ouverts à utiliser leur smartphone comme moyen de paiement, Visa collabore avec des grands noms de la technologique comme Apple avec Apple Pay, Alphabet avec Google Play et Samsung avec Samsung Pay.

Le business de l'entreprise de Visa est scindé en quatre activités distinctes :

✴️ Les revenus de service concernent les revenus gagnés dans l'utilisation des différentes cartes de paiement Visa.

✴️ Les revenus de traitement de données concernent les revenus gagnés dans le processus de paiement (autorisation, traitement, compensation, règlement).

✴️ Les revenus de transactions internationales concernent le traitement et règlement des paiements transfrontalières et des conversion de devises.

✴️ Les autres services concernent les frais de licence pour l'utilisation de la marque Visa, les services de conciergerie, etc.

Présent dans 200 pays, Visa réalise 53,7 % de son chiffre d'affaires à l'international. Les États-Unis est son premier marché.

Concurrents de Visa

L'industrie du paiement est en pleine mutation avec la démocratisation du digital. L'innovation technologique est en train de bouleverser les habitudes de consommation et favorise des opportunités de croissance comme le commerce en ligne, la blockchain, le paiement mobile, et les cryptomonnaies.

Elle rebat les cartes en faveur des nouveaux entrants qui proposent des services à forte valeur ajoutée pour un coût faible et redessinent l'environnement réglementaire.

Visa est en concurrence contre toutes les formes de paiement. Cela concerne le paiement en espèces, chèques, et les différents formes de paiement électronique.

Au niveau international, les concurrents sont Mastercard, American Express, Union Pay, Western Union, JCB et Discovery. Au niveau régional et local, il y a STAR, NYCE et Pulse aux États-Unis, Interac au Canada, EFTOS en Australie et Mir en Russie.

Actionnaires de l'entreprise Visa

L'actionnariat majoritaire de l'entreprise Visa est composé d'investisseurs institutionnels. La plupart d'entre eux sont des sociétés de gestion d'actifs. Le groupe Vanguard occupe la première position à hauteur de 8,05 % du capital. Viennent ensuite Blackrock, T. Rowe Price Associated et SSga Funds de State Street pour 4,78, 4,6 et 4,34 % du capital.

On notera également la présence de Fidelity Management & Research, Geode Capital Management, ou encore Massachusetts Financial Services.

Visa est également détenu par la légende de l'investissement en Bourse, Warren Buffett avec Berkshire Hathaway pour environ 10 millions de titres acquis.

Historique du cours de l'action Visa

Son entrée en Bourse réussie en 2008 a été rapidement éteinte par de l'éclatement de la bulle des subprimes avec comme point d’ogre, la faillite de Lehman Brothers. Dès le début de l'année 2009, la valeur de l'action Visa a repris son envol pour renouer à son pic de mai 2008.

Source: MetaTrader 5 Admirals, graphique mensuel Visa #V, du 1 mars 2008 au 5 mai 2021, édité le 5 mai 2021 à 11h41. Veuillez noter: Les performances passées ne garantissent pas nécessairement les performances futures.

Le secteur de la finance a connu par la suite des performances mitigées en 2010 et 2011. Le cours de l'action Visa Inc a quelque peu souffert. Au cours de novembre 2011, l'action Visa parvient à franchir son pic historique de mai 2008 et avril 2010 autour de 23 $ qui faisait office de résistance.

De novembre 2011 à janvier 2014, le prix de l'action Visa est passé de 23 à 54 $, soit une hausse de 134,8 %. Après une consolidation baissière légitime de quelques mois, il enchaîne de nouveaux plus-hauts historiques entre 2015 et 2018 et dépasse le cap des 100 $. En octobre et décembre 2018, Visa perd près de 20 % de sa capitalisation boursière.

En 2019, l'action Visa repart en bull run en réalisant de nouveaux plus-hauts historiques et une performance de plus 63 %. Elle démarre en fanfare l'année 2020, mais sa hausse est stoppée brutalement par la crise du Covid-19. En l'espace de deux mois, l'entreprise américaine perd plus de 37 % de sa capitalisation boursière et touche un plus-bas historique depuis février 2019.

Contre toute attente, son cours de Bourse se redresse spectaculairement pour atteindre de nouveaux plus-hauts historiques en août et décembre 2020. Dès janvier l'année 2021, Visa est victime de la rotation sectorielle en faveur des actions value. Un effet qui s'est atténué rapidement dans les mois qui suivent avec de nouveaux plus-hauts historiques.

L'évolution graphique du cours de Bourse de Visa nous montre que la tendance séculaire de long terme est haussière depuis la fin de la crise des subprimes. Tous les creux de marché étaient considérés comme des opportunités d'achat à bon compte.

Ce qui signifie que les fondamentaux intrinsèques du leader mondial des moyens de paiement sont très solides tant au niveau du business que financier. Nous verrons par la suite que l'excellent track record de son dividende nous indique que Visa peut être une option intéressante dans un fond de portefeuille.

Dividende et rendement de Visa

Si vous êtes un investisseur de l'action Visa depuis son introduction en Bourse en 2008, votre mise a été multipliée exponentiellement grâce à la puissance des intérêts composés. De plus, le dividende de l'action Visa est en croissance chaque année. Il est passé de 0,053 $ en 2008 à 1,22 $ en 2020, soit une croissance cumulée de plus 2 200 % et 12 années consécutives de hausse du dividende

Étant donné que le rythme de croissance de Visa est important dans les années futures, son rendement est peu attractif autour de 0,7 % contre 1,6 % pour le S&P 500 en 2020. Ce qui est nettement en dessous de la moyenne du marché américain.

Cela étant dit, la première chose qui compte pour les investisseurs, ce sont les fondamentaux intrinsèques de l'entreprise : qualité du business, croissance du chiffre d'affaires et des bénéfices, marges, rentabilité, croissance du cash flow.

Source Seeking Alpha :

  • 2015 : 0,5 $
  • 2016 : 0,59 $
  • 2017 : 0,69 $
  • 2018 : 0,88 $
  • 2019 : 1,05 $
  • 2020 : 1,22 $

Visa a bien traversé la crise du Covid-19 en ayant le luxe d'augmenter son dividende. C'est la preuve de la résilience de son business dans une période économique difficile. Par ailleurs, vous n'avez pas à vous inquiéter de la solidité de son dividende. D'une part, son payout ratio (dividende/Bénéfice par action) est relative bas autour de 25-26 %.

D'autre part, ses ratios d'endettement n'incitent pas à vous stresser. Visa n'aurait pas de mal à solliciter de nouveaux financements pour pérenniser son business. Les agences de notation Moody's et Standard & Poor's lui ont attribué des notations financières de haute qualité respectivement, AA3 et AA-.

Risques et Opportunités

Visa bénéfice d'avantages compétitifs durables importants et jouit d'un duopole avec Mastercard dans le services de paiement. Selon les données de Nilson Report, Visa possède environ 62 % des parts de marché en termes de volume total des achats par carte de crédit et débit aux États-Unis. Sa taille et sa présence dans 200 pays permettent d'avoir une avance importante en termes d'effet de réseau sur ses concurrents.

La marque Visa dispose d'une popularité internationale. Elle lui permet d'affirmer son leadership sur les cinq continents. D'ailleurs, Visa fait partie du top 100 des plus grandes marques mondiales selon le rapport annuel d'Interbrand Best Global 2020.

L'émergence du paiement en ligne et la réticence des commerçants liée aux frais élevés que facture Visa ne constitue pas un frein à son expansion de son business model. D'une part, Visa s'incruste bien dans les plateformes de paiement en ligne comme Paypal, Stripe, Hipay, ou Square.

D'autre part, si les commerçants n'autorisent pas Visa, ils risquent de perdre des clients qui sont plus habitués à payer par carte bancaire.

Côté risques, il en existe trois. Le premier risque est d'ordre concurrentiel. Le fait de posséder des parts de marché élevés amène Visa à des batailles juridiques et réglementaires. Il n'est pas étonnant que l'entreprise américaine soit confrontée à des actions collectives pour des raisons qui va à l'encontre des consommateurs et ses prestataires.

Le second risque est l'émergence du paiement en ligne à travers les applications et les portefeuilles mobiles qui pourraient entraîner une baisse de l'utilisation de la carte bancaire et du coût d'acquisition client.

Le troisième risque est le mécontentement de ses clients à vouloir payer des frais élevés à chaque achat. Dans un futur proche ou lointain, des alliances entre commerçants et réseaux bancaires pour proposer un service compétitif, pourraient émerger et inciter par la suite l'entreprise américaine à réduire ses tarifs.

Cependant, le business model de Visa est difficile à percer pour les nouveaux entrants. L'entreprise américaine a anticipé les changements de son secteur pour en faire de nouveaux relais de croissance. Vous voyez bien dans votre vie quotidienne qu'il est difficile de se passer de Visa pour régler des achats essentiels et non essentiels.

Et même si la carte bancaire disparaît, Visa possède les reins solides pour profiter des mégatendances de la nouvelle économie.

Les excellents fondamentaux penchent pour un avis positif sur l'action Visa. Suivie par un grande nombre d'analystes financiers, elle peut être une option intéressante à prendre en considération pour des investisseurs de long terme qui cherchent un équilibre entre croissance du dividende et du capital. Vous pouvez en acheter à moindre coût à partir des CFDs tout en profitant des dividendes chez Admirals.

Pourquoi Et Comment Acheter Visa Chez Admirals ?

Vous cherchez des alternatives pour investir sur l'action Visa. En passant par un broker en ligne traditionnel, les frais de courtage pour les actions américaines restent élevés malgré les efforts consentis.

Sur Admirals qui propose d'investir sur une quinzaines de places financières, vous pouvez le faire à moindre coût à travers les CFDs (contrats pour la différence) sur la plateforme MetaTrader, soit à l'achat ou à la baisse en mettant une somme raisonnable moyennant un effet de levier.

Concernant ce dernier, il serait prudent de choisir un niveau d'effet de levier adapté à votre aversion au risque afin de ne pas vous mettre dans une situation très compliquée tant sur le plan financier que psychologique.

Dans le cas où vous avez des difficultés à utiliser la plateforme MetaTrader d'Admirals pour placer un ordre sur l'action Visa, suivez la procédure :

  • Connectez-vous à votre compte de trading MetaTrader 5
  • Allez sur Insérer puis cliquez sur Voir puis Fenêtre prix pour afficher à gauche Observatoire du marché
  • Allez dans Symboles et tapez Visa ou #V dans la barre de recherche
  • Sélectionnez l'action Visa et cliquez sur Afficher le symbole
  • Clic droit de la souris sur Visa et cliquez sur Nouvel Ordre puis Acheter ou Vendre

Enfin, si vous avez à faire à une entreprise qui verse un dividende comme Visa, votre compte sera crédité si vous êtes en position long. Vous le payez si vous êtes en position short.

Commencez à trader

Formation Trader

A propos Admirals

En tant que broker régulé, Admirals vous fournit un accès aux plateformes de trading parmi les plus utilisées dans le monde. Avec nous, vous pouvez trader les CFD, les actions et les ETF. Voici un récapitulatif Pourquoi Trader avec Admirals !

Références

Avatar-Admirals
Admirals Une solution tout-en-un pour dépenser, investir et gérer votre argent

Plus qu`un courtier, Admirals est un centre financier, offrant une large gamme de produits et services financiers. Nous permettons d`aborder les finances personnelles grâce à une solution tout-en-un pour investir, dépenser et gérer son argent.