Faut-il investir sur l'action Eiffage en 2022 ?

Décembre 21, 2021 12:05 UTC
Temps de lecture: 15 minutes

Eiffage vit sûrement un tournant dans sa vie d'entreprise.

La transition énergétique répond en grande partie aux enjeux actuels et un secteur qui doit répondre présent est celui de la construction et plus particulièrement du bâtiment qui est curieusement celui qui consomme le plus d'émissions de CO2 derrière les transports. Avec les réglementations thermiques en vigueur, le potentiel de croissance est important.

Parmi les grands gagnants de la transition énergétique, on pourrait citer Eiffage, l'un des mastodontes du BTP en France avec Vinci et Bouygues.

Nous allons analyser Eiffage à travers ses activités, son histoire, ses performances boursières et financières, et son dividende.

Nous terminerons par une synthèse des risques et des opportunités afin de savoir si c'est une bonne idée d'investissement pour votre portefeuille quel que soit votre horizon de temps.

Histoire de l'Entreprise Eiffage

Eiffage a été en fondé en mars 1993 suite à plusieurs rapprochements d'entreprises entre Eiffel, SAE et Fougerolle. Ce trio a contribué à la construction de la pyramide du Louvre, l'opéra de Sydney et le port de Dakar.

Tout comme son concurrent Vinci, Eiffage procède à des acquisitions externes pour gagner des parts de marché sur les activités dont il est positionné.

Cela commence en 1995 par le rachat de Beugnet, entreprise française spécialisée dans la construction des voies routières, afin de se renforcer dans les infrastructures.

Profitant du boom immobilier à partir des années 2000, la filiale Eiffage Construction a été créée à travers la fusion entre Fougerolle, SAE et Quillery.

En 2005, Eiffage devient un des actionnaires majoritaires de APRR (Autoroute Paris-Rhin-Rhône) suite à la cession de la totalité de la participation de l'État français.

En 2008, Eiffage gagne le PPP (Partenariat Public Privé) de la construction du Grand Stade Lille Métropole qui s'appellera Stade Pierre-Mauroy et rachète à Dalkia, filiale de Veolia, Clemessy et Crystal respectivement dans le domaine de l'électricité et du génie climatique.

Investissez dans les instruments les plus populaires au monde

Des milliers d'actions et d'ETFs au bout des doigts

COMMENCER À INVESTIR

Avec l'appui du nouveau PDG Pierre Berger qui prend la succession de Jean-François Roverato en 2013, le groupe Eiffage se lance à l'international avec une forte présence en Europe.

Cette politique stratégique a permis de voir l'action Eiffage se redresser au-dessus des 50 euros au bout de deux ans.

Suite au décès brutal de Pierre Berger, Jean-François Roverato devient président intérimaire avant la nomination d'un nouveau PDG.

En janvier 2016, Benoît de Ruffray devient le nouveau PDG du groupe et poursuit la politique d'expansion internationale entreprise par Pierre Berger. Elle se confirme par différentes acquisitions :

✅ Yerly SA Installation, entreprise suisse spécialisée dans le chauffage et ventilation en juin 2016,

✅ MDM, spécialiste allemand des procédés anti-bruit en juin 2016,

✅ Chris Vuylsteke, entreprise belge de construction et la promotion immobilière en août 2016,

✅ Les activités de travaux maritimes de l'entreprise italienne Saipem en août 2017.

En septembre 2018, Eiffage se diversifie son activité Infrastructure dans les travaux ferroviaires en mettant la main sur l'entreprise française Meccoli dont il est l'un des majeurs prestataires de la SNCF.

En 2019, il se renforce dans les activités d'électricité basse tension avec le rachat de l'entreprise française Resintel.

Activités de l'Entreprise Eiffage

Les activités de l'entreprise Eiffage sont divisées en quatre activités :

  1. La construction (22.6 % de son chiffre d'affaires) axée sur la promotion immobilière, l'aménagement urbain, la construction de bâtiments, la maintenance et les travaux-services : Eiffage Construction, Eiffage Immobilier, Eiffage Aménagement
  2. Les infrastructures (36.7 % de son chiffre d'affaires) qui consistent à concevoir des édifices métalliques, des routes, des infrastructures terrestres & maritimes : Eiffage Route, Eiffage Génie Civil, Eiffage Métal
  3. L'énergie-systèmes (24,8 % de son chiffre d'affaires) pour répondre aux besoins de la transition énergétique à travers la conception, la réalisation, l'exploitation et la maintenance des systèmes et équipements en génies climatique, électrique, industriel et énergétique : Eiffage Énergie Systèmes
  4. Les concessions (15,9 % de son chiffre d'affaires) qui ciblent l'exploitation des péages routiers, des aéroports, des unités de production d'énergie renouvelable et des équipements publics de bâtiments : Eiffage Concessions, Concessions autoroutières en France.

Eiffage réalise environ trois quarts de son chiffre d'affaires en France. Le solde restant est partagé entre l'Europe et Hors Europe.

Sur des entreprises industrielles à forte intensité capitalistique comme Eiffage, les investisseurs ont tendance à analyser le niveau de carnet de commande. Pourquoi ? Parce qu'il donne une indication subjective sur le chiffre d'affaires des années futures. Plus il est élevé, mieux l'entreprise se portera.

Le carnet de commande des travaux est relativement important puisqu’il est chiffré à 16,4 milliards d’euro avec une activité totale pendant plus de 12 mois.

Actionnaires de l'Entreprise Eiffage

Les principaux actionnaires sont des sociétés de gestion. Parmi elles, il y a Société Générale Gestion (15,3%), Pro BTP Finance (4,42%), Vanguard Group (2,01%), Blackrock (1,51%), Capital Research & Management (1,39%). (Source Zone Bourse)

On notera la présence du fonds souverain norvégien détenant 1,88% du capital qui estime que l'action Eiffage est un cas d'investissement de type ESG (Environnement, Social et Gouvernance). Enfin, les salariés représentent 19 % du capital du groupe au 30 juin 2021 (contre 17,7 % au 31 décembre 2020). Eiffage a donc une partie importante de son capital détenu par ses propres collaborateurs.

Historique du cours de l'Action Eiffage

L'évolution de l'action Eiffage reflète sa sensibilité aux aléas du cycle économique. Graphiquement, elle a une allure de montagnes russes. Depuis son entrée en Bourse au cours des années 1980, nous voyons trois périodes de hausse qui sont suivies par des périodes de baisse très brutales.

La première période de hausse a lieu entre janvier 1988 et juillet 1994. La seconde se situe entre mars 2003 et juillet 2007 grâce au boom immobilier en France. Au cours de cette période, l'action Eiffage a bondit de 11 % à près de 130 euros, puis a chuté brutalement suite à la crise des subprimes.

En décembre 2011, elle touche un plus-bas historique depuis 2004 autour de 16 euros. La troisième période de hausse correspond à la stratégie de l'entreprise vers l'international entre janvier 2012 et février 2020.

Cela a permis à l'action Eiffage de retrouver en partie ses cours d'avant crise des subprimes. Malheureusement, la crise du Covid-19 a entraîné l'arrêt de nombreux chantiers lors du premier confinement en France et en Europe.

En l'espace d'un mois, l'action Eiffage a perdu plus de près de 60 % de sa capitalisation boursière. Le fait de ne pas verser le dividende prévu pour l'exercice 2019 a probablement accentué sa baisse.

Depuis son bottom (point bas) du 18 mars 2020, son cours de Bourse s'est redressé à la hausse à l'approche des 90 euros qui correspond à la cible de 61,8 % des retracements de Fibonnaci en partant du point haut du 20 février 2020.

Par la suite, le titre est redescendu vers les 60 euros fin octobre 2020 avant de rebondir brutalement dans la zone large des 80-90 euros grâce à l'arrivée des vaccins Covid-19 de Pfizer/Biontech et Moderna.

En 2021, le titre est resté dans son range 80€-95€ avec une fin d’année baissière pour le titre passant de 93€ à moins de 84€.

Dividende d'Eiffage

Avant la crise du Covid-19, le dividende d'Eiffage n'a jamais baissé depuis le début du 21ème siècle. L'entreprise s'est même offert le luxe de recourir au split à deux reprises le cours de l'action. Cela témoignait de la solidité de son business model.

Malgré la sensibilité de certains de ses activités au cycle économique, Eiffage a su allier la création de valeur pour l'actionnaire par la hausse régulière de son cours de Bourse et le versement d'un dividende en croissance moyennant un rendement honorable à plus de 2 %.

▶️ 2015 : 1,5 euros

▶️ 2016 : 1,5 euros

▶️ 2017 : 2 euros

▶️ 2018 : 2,4 euros

▶️ 2019 : 0 euro - 2,8 euros initialement prévu mais à cause de la crise du Covid-19, l'entreprise s'est résolue à ne pas distribuer avec l'accord de ses actionnaires

️▶️ 2020 : 3 euros

Analyse de l’entreprise Eiffage en chiffres

Nous vous proposons de comparer Eiffage avec deux concurrents, le français Vinci et le belge CFE.

Vinci est une entreprise française créée en 1899, conçoit, finance, construit et à la gestion des infrastructures et des équipements.

CFE est une entreprise belge créée en 1909. Son activité se concentre principalement autour du dragage, de la construction et de la promotion immobilière.

L’objectif est de comparer les trois entreprises d’un point de vue financier et d’en tirer une analyse financière.

  Eiffage Vinci CFE
Capitalisation = valeur boursière de l’entreprise (€) 8 084 000 000 48 657 398 549 2 785 000 000
Free Cash Flow (€) 779 000 000 3 990 000 000  204 000 000
Nombre d'actions en circulation 96 871 961 574 264 116 25 315 500
Bénéfice net par action (1) (€) 3,87 2,16 2,53
Dividende (€) 3 2,69 1
Prix de l'action (€) 83,40 84,73 110,40
Rendement (%) 3,60 3,17 0,91
PER (2) 21,6 39,2 43,63
Chiffre d'Affaires 2020 (€) 16 661 000 000 44 118 000 000 3 221 958 000
EBE 2020 (€) 1 193 000 000 2 607 000 000 /
Résultat Net 2020 (€) 375 000 000 1 242 000 000 64 020 000
Trésorerie 2020 (€) 5 067 000 000 11 426 000 000 759 695 000

Source : Yahoo Finance et  Zone Bourse au 13 et 14 décembre 2021

(1)BPA (Bénéfice par Actions) équivaut à l’enrichissement théorique de l’actionnaire, plus il est élevé et plus l’entreprise est rentable = bénéfice / nombre de titres en circulation = 3,87€ (375 millions divisés par 96,9millions).

(2)PER (price earning ratio) est un ratio de valorisation des entreprises. Il se calcule en prenant le cours de bourse / BPA. Théoriquement, si le PER est en dessous 10, l’action est sous-évaluée, entre 10 et 20, l’action est dans son prix, au-delà de 20 l’action est surévaluée. Mais il faut surtout le comparer avec des concurrents pour bien se servir de cet outil.

Nous pouvons voir qu’Eiffage s’en sort plutôt bien dans l’analyse financière. Le rendement du dividende est correct, et le PER est plus faible que celui de ses concurrents. Le PER de Vinci et de CFE indiquent que le cours de leurs actions est trop élevé, autrement dit, vous payez l’action chère.

En reprenant les chiffres du T3 2021, nous pouvons même analyser que le groupe Eiffage arrive à baisser son endettement.

Ainsi, le ratio EBE / CA permet d’avoir une notion de rentabilité : 0.07 pour Eiffage contre 0.06 pour Vinci.

D’après vous, quelles ont été les fluctuations des actions pour chacune de ces entreprises en 2021 ?

  • Eiffage a augmenté de 5,52% sur l’année 2021 (du 01.01.2021 au 13.12.2021)
  • Vinci a augmenté de 4,14% sur l’année 2021 (du 01.01.2021 au 13.12.2021)
  • CFE a augmenté de 32,06% sur l’année 2021 (du 01.01.2021 au 13.12.2021)

Important : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Risques et Opportunités

Les relais de croissance ne manquent pas sur la valeur de l'action Eiffage. Elle pourrait bénéficier de la transition écologique. Les décideurs politiques ont la volonté d'investir sur cette thématique pour relancer l'économie.

D'une part, le plan de relance de l'Union Européenne en consacre une bonne partie. D'autre part, l'entreprise s'est déjà adaptée aux réglementations thermiques dans le domaine de la construction.

Par ailleurs, son niveau de carnet de commande qui représente environ 12 mois de chiffre d'affaires, peut rassurer les investisseurs les plus sceptiques.

La cotation de l'action Eiffage semble être bien positionnée à l’heure actuelle. Le cours n’est pas surévalué, ni sous-évalué.

Le dividende représente un bon rendement. Ainsi, si vous aimez acquérir des actions en prenant en compte le niveau de dividende, Eiffage pourrait entrer dans votre liste d’acquisition.

Attention : le dividende ne doit pas être le seul facteur d’achat d’une action.

Lorsque nous lisons les différents rapports de gestion d’Eiffage, et notamment celui du T3 2021, nous pouvons analyser que l’entreprise est déjà sur une activité du même niveau que l’activité pré Covid. Le Chiffre d’Affaires augmente de +2,3% (T3 2021 VS T3 2019), que le carnet de commande est en augmentation de 13% (T3 2021 VS T3 2019), et que le niveau de liquidités a augmenté de 0,9% (T3 2021 VS T3 2019).

Ainsi, 2021 ne sera pas une année incroyable pour Eiffage, mais la solidité du groupe ainsi que la bonne gestion de la trésorerie permettront sans doute à Eiffage de pouvoir continuer sur sa lignée en 2022.

Regardons désormais l’analyse technique de l’action Eiffage pour décrypter le cours de l’action et les points importants à prendre en compte.

Analyse Graphique Eiffage 2022

Source: Admirals MetaTrader 5 Supreme Edition, FGR, graphique W1 (entre le 10 mai 2018 et le 14 décembre 2021), produit le 14 décembre 2021 à 16 h. Note: Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni des performances futures 

A la suite de la lecture de ce graphique, il est possible d’en analyser trois scénarios : 

  1. Scénario haussier
  2. Scénario dans le range
  3. Scénario baissier

A la hausse

Le titre doit trouver assez de force afin de casser la résistance par le haut. Actuellement la résistance court terme est à 95€. Une fois que le cours aura franchi ce cap, le cours de l’action pourrait poursuivre sa hausse.

Dans le range

C’est ce que fait le cours de l’action depuis fin 2020. En effet, le cours varie depuis un an entre sa ligne basse, sa ligne de support, situé à 80€ et sa ligne hausse, sa ligne de résistance, située à 95€. Comme nous l’avons analysé dans le paragraphe “Analyse de l’entreprise Eiffage en chiffres”, le PER indique un prix cohérent de l’action. Il faudrait ainsi une force apportée par les acheteurs ou une nouvelle venant de la part des dirigeants pour faire bouger le cours de façon plus importante.

A la baisse

C'est la tendance de l'action Eiffage au moment d'écrire cet article. Le cours est actuellement sur la partie basse du range. Le prix de l’action a déjà rebondi sur sa ligne de support mais se dirige une nouvelle fois vers cette ligne basse. Il faudra donc multiplier votre vigilance pour avoir la confirmation d’une cassure du support ou bien d’un nouveau rebond. 

La validation de la casse de la ligne du support indiquerait que la tendance est clairement baissière. A contrario, un nouveau rebond entrainera sans doute une nouvelle hausse vers sa ligne de résistance.

Compte Démo Sans Risque

Ouvrez gratuitement un compte démo en ligne et perfectionnez votre stratégie de trading

OUVRIR UN COMPTE DÉMO

Comment Acheter et vendre des actions Eiffage Chez Admirals ?

1️⃣ Connectez-vous à votre compte de trading MetaTrader 5

2️⃣ Allez sur Insérer puis cliquez sur Voir puis Fenêtre prix pour afficher à gauche Observatoire du marché

3️⃣ Allez dans Symboles et tapez Eiffage ou FGR pour la cotation parisienne en temps réel dans la barre de recherche

4️⃣ Sélectionnez l'action Eiffage et cliquez sur Afficher le symbole

Vous avez également la possibilité d’acheter des CFDs (Contract for Difference) Eiffage grâce au symbole #FGR.

Enfin, si vous avez à faire une entreprise qui verse un dividende comme Eiffage, votre compte sera crédité si vous êtes en position long. Vous le payerez si vous êtes en position short.

La première plateforme multi-actifs au monde

TÉLÉCHARGER MT5 GRATUITEMENT

La plateforme de trading vous permettra notamment de : 

  • Suivre le cours de l'action Eiffage en direct
  • Analyser la variation du prix de l'action Eiffage dans le temps
  • Entrer en position, acheter et vendre des actions Eiffage
  • Suivre et gérer les positions de trading en temps réel
  • Clôturer les positions en gain ou en perte

Conclusion

Eiffage réalise l'essentiel de ses activités en France et en Europe. L’année 2021 a été fructueuse pour l’industriel français sans qu’elle soit éclatante. Le cours de l’action en bourse est cohérent mais la performance 2021 est bien inférieure à son indice de référence, le SBF 120. En effet, l’action réalise une performance de 5% contre 21% pour le SBF 120.

En revanche, son bilan et son compte de résultat sont plutôt agréable à regarder. Son environnement économique ainsi que son carnet de commande permettant une vision sur plus de 12 mois d’activité indique une bonne direction pour 2022.

Qu’en sera-t-il pour son cours de bourse ? Et vous, quel est votre avis sur l'action Eiffage ?

Références

Aller plus loin...

A propos Admirals

En tant que broker régulé, Admirals vous fournit un accès aux plateformes de trading parmi les plus utilisées dans le monde. Avec nous, vous pouvez trader les CFD, les actions et les ETF. Voici un récapitulatif Pourquoi Trader avec Admirals

Florent Dubreuil
Florent Dubreuil Analyste Marchés, Admirals France

Florent est analyste marchés. Passionné par l'environnement économique et financier, il est diplomé d'un master II en Finance et en Gestion de Patrimoine