Salaire des Traders : Combien Gagne un Trader à Wall Street ?

Avril 20, 2021 13:55 Europe/Paris
Temps de lecture: 18 minutes

Le métier de trader fait rêver de nombreuses personnes, tant leur train de vie luxueux se voit dépeint dans la littérature et le cinéma, en particulier les traders de Wall Street. Mais combien gagne un trader à Wall Street réellement ?

Quel est le Salaire des Traders à Wall Street ?

Selon le site Glassdoor, le salaire moyen de trader à Wall Street s'élève à 123 000 dollars par an (salaire de base moyen sur 559 salaires communiqués mis à jour au 06 avril 2021). Cette moyenne s'échelonne de la manière suivante :

  • Salaire trader Wall Street le plus bas : 68 000 dollars
  • Salaire trader Wall Street moyen : 123 000 dollars
  • Salaire trader Wall Street le plus élevé : 222 000 dollars

S'ajoutent au salaire du trader de Wall Street les bonus. Contrairement aux bonus en France, les bonus sont totalement déplafonnés aux Etats-Unis.

DEVENIR TRADER

Les Salaires des autres Métiers de la Bourse à New York

Mais la bourse de New York compte d'autres métiers, aux salaires différents. Toujours selon le site Glassdoor, voici quelques exemples de salaires moyens constatés pour les autres métiers de la finance à Wall Street :

  • Derivatives Trader : 149 000 dollars
  • Commodity Trader : 120 000 dollars
  • Assistant Trader : 94 000 dollars
  • Commodities : 65 000 dollars
  • Hedge Fund : 64 000 dollars

Exemples de Salaires de Traders dans les Banques et autres Entreprises Financières

Comparons à présent les salaires de traders à New York dans les banques et autres entreprises financières. Glassdoor recense ainsi les exemples de salaires de traders suivants (salaires de base moyens) :

  • Trader chez Citi : 151 144 dollars par an,
  • Trader chez HSBC Holdings : 199 665 dollars par an,
  • Trader chez Citadel : 154 800 dollars par an,
  • Trader chez Jane Street : 166 886 dollars par an,
  • Trader chez Goldman Sachs : 111 532 dollars par an,
  • Trader chez Bank of America : 152 342 dollars par an,
  • Trader chez Barclays : 129 848 dollars par an,
  • Trader chez SG Americas Securities Holdings : 166 149 dollars par an,
  • Trader chez Flow Traders : 93 034 dollars par an,
  • Trader chez Morgan Stanley : 131 551 dollars par an,
  • Trader chez RBC (Banque Royale du Canada) : 115 211 dollars par an,
  • Trader chez Société Générale : 156 736 dollars par an,
  • Trader chez J.P. Morgan : 138 290 dollars par an,
  • Trader chez UBS : 105 653 dollars par an,
  • Trader chez Deutsche Bank : 180 000 dollars par an.

Comparaison des Salaires de Trader dans le Monde

Les salaires des traders institutionnels sont variables non seulement d'une entreprise à une autre, comme on l'a vu précédemment, mais aussi d'un pays à un autre et diffèrent donc du salaire de trader à Wall Street.

En France, par exemple, le salaire de trader est de 60 000 euros par an (salaire de base moyen), avec un plus bas de 38 000 euros et un plus haut de 108 000).

À titre de comparaison, voici d'autres exemples de salaires de traders en Europe (salaire de base moyen) :

Ailleurs dans le monde, les traders perçoivent les salaires suivants (salaires de base moyens) :

TRADER MAINTENANT

Qui sont les Traders les Plus Riches ?

Au-delà des salaires de trader évoqués plus haut, certains traders sont devenus richissimes, notamment en créant leurs propres fonds d'investissements. Découvrez notre classement des 10 investisseurs les plus riches :

1. Warren Buffet

Warren Buffet n'est pas stricto sensu un trader mais un investisseur. En 2019, le magazine Forbes le classe troisième des milliardaires mondiaux, avec une fortune estimée à 82,5 milliards de dollars. Il était même en 2008 l'homme le plus riche du monde. Reconnu comme le meilleur investisseur de l'histoire, l'Oracle d'Omaha, comme il est surnommé, par le biais de son fonds d'investissement Berkshire Hathaway, voit chacune de ses prises de position scrutée très attentivement.

Sa stratégie, telle qu'il la détaille lui-même est plutôt simple ; le milliardaire choisit d'investir :

  • Dans des entreprises sous-évaluées,
  • Sur le long terme,
  • Dans des secteurs et des produits qu'il comprend.

Il n'investit donc pas dans la haute technologie, ni dans des produits structurés, par exemple. La crise des subprimes de 2008 lui a d'ailleurs donné raison.

2. George Soros

Connu comme l'homme qui a fait sauter la banque d'Angleterre, citons ensuite George Soros, originaire de Hongrie. Spéculant sur la chute de la livre sterling, il a réalisé une vente à découvert de 10 milliards de livres, ce qui a provoqué le célèbre "mercredi noir" du 16 septembre 1992, jour qui a marqué la sortie du Système Monétaire Européen de la monnaie britannique.

3. John Paulson

Autre figure controversée, John Paulson a fait fortune en spéculant sur les subprimes. Cette vente à découvert massive lui a valu son surnom de sultan des subprimes. Ancien élève de la prestigieuse université de Harvard, il fera don à celle-ci de 400 millions de dollars en 2015.

4. James Simons

Peut-être moins célèbre que les traders précédents, James Simon, investisseur spécialisé dans la finance quantitative, est à la tête du fonds d'investissement le plus performant de l'histoire - le Medallion Fund - lequel affiche une rentabilité annuelle moyenne de 66,1 % depuis 1988. Ancien professeur de mathématiques à l'université, sa fortune est évaluée par Forbes à plus de 20 milliards de dollars.

5. Steven Cohen

Classé par Forbes à la 35ème place des plus grosses fortunes en 2019, citons ensuite l'américain Steven Cohen, qui détient une fortune personnelle de plus de 14 milliards de dollars. Ce grand collectionneur de tableaux a fait fortune dans la vente à découvert d'actions.

6. Jim Rogers

Figure mythique également, Jim Rogers est non seulement le co-fondateur du Quantum Fund aux côtés de George Soros, mais aussi le créateur de l'indice économique Rogers International Commodity Index, qui porte sur les biens de consommation. Véritable touche-à-tout, il est également professeur d’économie, commentateur financier, écrivain, présentateur TV, ou encore voyageur à moto.

7. Richard Denis

Véritable figure historique, Richard Denis est un trader célèbre à double titre. D'une part pour sa fortune, mais surtout pour avoir créé le groupe dit des Turtles Traders en 1983. Il était en effet convaincu que tout le monde était capable d'apprendre à trader et de devenir un trader rentable. Pour le prouver, il a imaginé une expérience : il a enseigné le trading à 23 parfaits novices en bourse pendant deux semaines seulement et a ensuite confié à chacun d'entre eux pas moins de 1 million de dollars, issus de sa fortune personnelle. Au bout de cinq ans, les "tortues" réalisaient un bénéfice de 175 millions de dollars et donnaient ainsi raison à Richard Denis.

8. Ray Dalio

Citons maintenant Ray Dalio, un des hommes les plus riches du monde selon Forbes, qui estime en 2019 à plus de 18 milliards de dollars sa fortune personnelle. Son hedge fund Bridgewater Associates, fondé en 1975, compte parmi les plus performants au monde, avec un rendement annuel net de 12 % depuis 1991.

Sa stratégie d'investissement est dite "pure alpha". Elle consiste à tirer profit de toutes les opportunités qui se présentent sur tous les marchés.

9. Paul Tudor Jones

Figure controversée à nouveau, Paul Tudor Jones est célèbre pour avoir connu la fortune le 19 octobre 1987, le jour du Black Monday. Ayant anticipé ce "lundi noir", il a vendu à découvert les actions américaines en masse et réussi à gagner en une seule journée plus de 100 millions de dollars.

10. Philip Falcone

Citons enfin Philip Falcone, trader célèbre spécialisé dans l'investissement ou le rachat de sociétés en difficulté financière. Ancien hockeyeur star à l'université de Harvard, il a bâti sa fortune en 2007 en spéculant contre les subprimes.

DEVENIR TRADER

Qui sont les Traders Français les Plus Riches ?

Les traders français ne sont pas réputés pour être les plus rémunérés au monde. Leur salaires sont d'ailleurs bien inférieurs aux salaires des traders de Wall Street, comme on l'a vu précédemment. Néanmoins, certains d'entre eux sont devenus richissimes. La preuve en trois exemples :

1. Pierre Andurand

Pierre Andurand est décrit comme un intuitif. Il a fondé son propre fonds d'investissement spécialisé dans le pétrole, Andurand Capital, et a fait parler de lui en 2020 en anticipant la chute du cours du pétrole dès le mois de février, avant même que le trafic aérien mondial ne se mette à l'arrêt. Quelques semaines avant, il prévoyait pourtant au contraire une envolée de l'or noir. Sa société connaît alors une performance à 3 chiffres.

En vrai intuitif, Pierre Andurand avait déjà eu raison en 2008 en pleine crise financière avec une performance de près de 210 % ainsi qu'en 2014 au moment où le cours du pétrole s'effondre de moitié.

En 2020, l'agence Bloomberg classe ainsi son fonds d'investissement dans les onze sociétés qui se sortent le mieux de la crise du coronavirus.

2. Sylvain Duport

C'est en 2004 que le public a découvert Sylvain Duport, trader au profil atypique, lors d'un concours boursier, les Trophées Capital de la Bourse. Avec un capital de départ de 1 500 euros, ce trader indépendant est parvenu à générer des profits spectaculaires de 4 000 % en 4 mois seulement. Il remporte le concours et se ré-inscrit l'année suivante. Il s'illustre à nouveau avec une performance de plus de 8 000 % en moins de 6 mois.

3. Dominique Chausse

C'est un fait : les femmes traders sont sous-représentées dans les salles de marché. Pourtant, elles ne sont pas moins performantes que leurs homologues masculins, bien au contraire. L'étude Boys will be Boys de l'Université de Californie conclut en effet en 2001 que les traders femmes performent davantage que les hommes, avec un rendement annuel de 2,65 % contre 1,72 % pour les hommes.

Pour n'en citer q'une parmi les visages féminins français de la finance, citons Dominique Chausse. Elle a fondé la société de conseil en investissements financiers Feminance, laquelle s'adresse tout particulièrement aux femmes. Elle a en effet pris conscience que celles-ci ont une relation à l'argent différente des hommes et qu'elles gèrent donc leurs économies différemment. Feminance propose ainsi une gestion prudente, voire équilibrée, qui privilégie le marché des obligations et les produits structurés à capital garanti.

Comment Devenir Trader ?

Les prérequis pour devenir trader diffèrent selon que l'on souhaite devenir un trader salarié d'une banque ou d'une institution financière (trader salarié à Wall Street par exemple) ou que l'on souhaite devenir trader en ligne indépendant. Le parcours s'avère très différent.

Devenir Trader Institutionnel

Pour devenir trader en étant salarié d'une banque ou de tout autre institution financière et espérer toucher un salaire de trader de Wall Street, de longues études, à minimum Bac+5, sont indispensables. En France, les diplômes supérieurs les plus reconnus pour décrocher un poste de trader sont les suivants :

  • Un diplôme d'ESC (École de Commerce) ou de Gestion avec une spécialité Finance,
  • Un diplôme d'IEP (Institut d'Études Politiques), avec une spécialité Finance,
  • Un diplôme d'École d'Ingénieur, renforcé par une formation en finance,
  • Différents Masters professionnels en banque, en finance, en gestion, en mathématiques, en statistiques, en droit, ou encore en économie (parmi lesquels notamment le très prisé Master Techniques Financières et Bancaires à l'Université Paris-Dauphine).

Citons également les formations à Bac+6suivantes :

  • Un Mastère spécialité Finance,
  • Un Mastère spécialité Finance de marché,
  • Un Mastère spécialité Finance et gestion des risques ( notamment ENSAE ParisTech),
  • Un Mastère spécialité Finance, risque, contrôle.

Et contexte international oblige, notamment pour espérer un salaire de trader de Wall Street, ces formations en finance imposent une maîtrise parfaite de l'anglais.

Pour valoriser son profil et se faire embaucher dès l'obtention de son diplôme, il est préférable d'avoir réalisé un stage significatif comme un stage d'assistant trader). Cette position d'assistant trader constitue par ailleurs une bonne porte d'entrée aux différents métiers de la finance de marchés.

Ces études en finance permettent également d'accéder à d'autres professions liées au trading et voisins du sales trader à proprement parler. C'est le cas de métiers en rapport à la programmation, tels que le commando trader, par exemple, appelé ainsi car il se doit d'intervenir très rapidement dans des tâches de programmation urgentes.

Devenir Trader Indépendant

Le trading en ligne est accessible à tous et devenir trader indépendant ne demande aucun diplôme. Bien sûr, pour réussir et générer des profits, il convient tout de même de bien se former en bourse au préalable. Mais une formation de trading en ligne, même gratuite, pourra suffire.

On peut donc devenir trader sur Internet après le bac et même sans. Il suffit pour cela de choisir un courtier en bourse sérieux et régulé, une plateforme de trading fiable et intuitive comme MetaTrader 4, de suivre une formation complète et de s'entraîner sur un compte de démonstration pour limiter les risques de pertes au début.

Combien Gagne un Trader Indépendant ?

Combien gagne un trader indépendant ? Il s'avère très difficile, sinon impossible, de donner une fourchette de revenus pour les traders particuliers. Le trading en ligne est en effet accessible à tous et on trouve tout naturellement des traders à domicile de tous niveaux.

Ainsi, il est très probable qu'un jeune trader indépendant débutant dégagera des revenus bien inférieurs à un trader expérimenté qui viendrait du monde de la finance. De la même manière, un trader indépendant dont le trading est l'activité principale pourra a priori générer des revenus supérieurs à ceux d'un trader en ligne dont le trading est une activité complémentaire. Gardons également à l'esprit que les profits ne sont jamais garantis et que certains traders ne deviennent jamais rentables.

En outre, même s'il est légalement obligatoire de déclarer toute forme de revenus, tous les traders indépendants, dans les faits, ne se soumettent pas à cette obligation, ce qui fausserait les chiffres que l'on pourrait avancer.

Devenir Trader avec Admirals

Pour devenir trader, bien choisir son broker est essentiel. Découvrez ci-après 10 bonnes raisons de choisir de trader avec le courtier régulé Admirals :

1. Un courtier régulé

Admirals est un broker régulé et autorisé en France, en Europe et dans le monde par différentes Autorités de régulation :

  • Courtier régulé et autorisé par la CySEC (Cyprus Securities and Exchange Commission) : Admiral s Cyprus Ltd - Licence 201/13
  • Courtier régulé et autorisé par la FCA (Financial Conduct Authority) : Admirals UK Ltd - Licence 595450
  • Courtier régulé et autorisé par l'EFSA (Estonian Financial Supervision Authority) : Admirals AS - Licence 4.1-1/46
  • Courtier régulé et autorisé en Australie par l'ASIC (Australian Securities and Investments Commission) : Admirals Pty- Licence 410681

2. Des dépôts minimum faibles

Les dépôts minimum sont bas chez Admirals, ce qui permet à nos traders de commencer à trader avec un petit capital de base et ainsi limiter les risques de pertes :

  • Un dépôt minimum de 100 euros pour les comptes Trade.MT4, Trade.MT5, Zero.MT4 et Zero.MT5,
  • Un dépôt minimum de 1 euro seulement pour le compte-titres Actions et ETF Invest.MT5.

3. Différents comptes de trading

Parce qu'il existe différents profils de traders, lesquels ont des besoins différents également, Admirals a élaboré différents types de comptes de trading :

  • Pour les traders Forex : Zero.MT4
  • Pour les traders polyvalents ou multi-actifs : Trade.MT4 et Trade.MT5
  • Pour les investisseurs Action et ETF sur compte-titres : Invest.MT5

TRADER LE FOREX

4. Des spreads compétitifs

Les spreads que propose Admirals font partie des spreads les plus compétitifs du marché. Voici quelques exemples de nos meilleurs spreads :

  • Des spreads Indices typiques à partir de 0,4 pips seulement sur le SP500,
  • Des spreads Forex typiques à partir de 0,6 pips seulement sur l'EUR/USD,
  • Des spreads interbancaires à partir de 0 pip.

Tous nos frais, spreads, SWAP, marge, commission, etc., sont communiqués pour chacun des instruments proposés dans nos Spécifications des Contrats.

5. Un broker STP et Exécution au Marché

Admirals offre à ses traders des comptes de trading STP (Straight Through Processing) et des comptes avec Exécution au Marché. Avec les comptes STP, les ordres sont exécutés directement sur le marché interbancaire. C'est ce qu'on appelle un broker NDD (No Dealing Desk).

Sur un compte dit Exécution au Marché, les ordres passés sont exécutés au meilleur prix disponible parmi les prix appliqués par les fournisseurs de liquidités d'Admirals. Cela permet une exécution des ordres au meilleur prix, dans les meilleurs délais et dans les meilleures conditions de trading, grâce à nos nombreux fournisseurs de liquidité.

6. Les plateformes et application de trading les plus populaires

De même qu'Admirals propose, comme on l'a vu, différents comptes de trading pour s'adapter à des profils d'investisseurs différents, les traders Admirals jouissent également des plateformes et application de trading les plus populaires et ce, gratuitement :

  • MetaTrader 4 : la plateforme qui compte le plus d'utilisateurs dans le monde,
  • MetaTrader 5 : la meilleure plateforme multi-marchés,
  • MetaTrader Édition Suprême : pour trader avec les meilleurs outils de trading,
  • MetaTrader WebTrader : pour trader directement en ligne et sans aucun téléchargement,
  • Application de trading Admiral Markets : l'ultime expérience de trading mobile.

7. Un compte de démonstration gratuit

Pour prendre en main ces plateformes et application de trading, apprendre à trader, tester de nouvelles stratégies ou de nouveaux marchés, ou encore tester les conseils d'un trader célèbre, Admirals offre à ses traders l'accès à un compte de démonstration gratuit. Ce compte démo vous permet de trader avec un capital fictif, donc sans prendre aucun risque de pertes en capital.

8. Une protection contre la volatilité

Pour les investisseurs au profil prudent, ou plus généralement dans le cadre de son Money Management, Admirals propose une protection contre la volatilité. En effet, si la volatilité peut être synonyme de belles opportunités de trading, elle n'en reste pas moins responsable de pertes importantes. Pour limiter celles-ci, cet outil de protection contre la volatilité vous permet ainsi de limiter l'exposition au risque.

9. Autorisation du scalping et du hedging

Encore une fois dans le but de répondre aux besoins différents de profils de traders différents, Admirals a fait le choix d'autoriser des styles de trading et des stratégies qui se trouvent parfois interdites chez d'autres brokers. Les traders Admirals peuvent ainsi pratiquer le scalping, aussi bien que le day trading, le swing trading ou le trading algorithmique. Ils peuvent également s'adonner à la pratique du hedging.

10. Une place prépondérante accordée à la formation au trading

Enfin, la formation et l'accompagnement étant clé dans la réussite, Admirals a fait le choix d'accorder une place très importante à la formation au trading. Des articles complets, des tutoriels détaillés, des vidéos, des wébinaires, des programmes de formation complets sont autant de supports de formation gratuits et variés mis au point par nos meilleurs spécialistes.

TRADER MAINTENANT

Références

Avatar-Admirals
Admirals Une solution tout-en-un pour dépenser, investir et gérer votre argent

Plus qu`un courtier, Admirals est un centre financier, offrant une large gamme de produits et services financiers. Nous permettons d`aborder les finances personnelles grâce à une solution tout-en-un pour investir, dépenser et gérer son argent.