Faut-il Investir sur l'Action ADP en 2022 ?

Décembre 30, 2021 11:00 UTC
Temps de lecture: 19 minutes

Alors que les perspectives de croissance pour le groupe ADP (anciennement Aéroports de Paris) étaient au vert pour l'année 2020 et sa privatisation initiée par l'État français prenait forme, le Covid-19 l'a freiné en plein vol. En l'espace de quelques semaines, sa capitalisation boursière a chuté de 57 %.

Le Covid-19 étant toujours présent dans nos vies quotidiennes, il est important d’être prudent dans des secteurs pouvant être impactés plus facilement que d’autres, comme le transport aérien.

Cet article a pour vocation de vous présenter le groupe ADP et de vous présenter l’analyse Admirals sur le titre en bourse d’ADP.

Comment acheter des actions ADP en Bourse ?

Pour acheter des actions ADP en bourse, il suffit d'ouvrir un compte chez un courtier en ligne régulé, comme Admirals. L'enregistrement auprès de votre courtier vous donnera ensuite accès à une plateforme de trading, comme MetaTrader 5 (MT5). Ensuite, vous devez suivre ces quelques étapes pour investir dans l'action ADP :

  1. Connectez-vous à votre compte de trading Invest.MT5 sur MetaTrader 5
  2. Dans l'onglet Observation du marché Faites un clic droit
  3. Allez dans Symboles et tapez ADP dans la barre de recherche
  4. Sélectionnez l'action ADP et cliquez sur Afficher le symbole
  5. Faites un clic droit sur ADP action et cliquez sur Nouvel Ordre puis Acheter

La plateforme de trading vous permettra notamment de :

  • Suivre le cours de l'action ADP en direct
  • Analyser la variation du prix de l'action ADP dans le temps
  • Entrer en position, acheter et vendre des actions ADP
  • Suivre et gérer les positions de trading en temps réel
  • Clôturer les positions en gain ou en perte
  • Pour investir dans l'action ADP, et plus de 4000 autres actions et ETF (fonds négociés en bourse), vous pouvez ouvrir un compte titres Invest.MT5 dès maintenant.

Investissez dans les instruments les plus populaires au monde

Des milliers d'actions et d'ETFs au bout des doigts

COMMENCER À INVESTIR

Histoire du Groupe ADP

ADP a vu le jour après la Seconde Guerre Mondiale le 24 octobre 1945 sous le nom de L'Aéroport de Paris via une ordonnance gouvernementale.

En 1946, le premier terminal provisoire de l'aéroport Paris-Orly et la reconstruction de l'aéroport Paris-Le Bourget sont réalisés pour accueillir 300 000 passagers. En 1947, la première piste d'atterrissage et décollage en dur à l'aéroport Paris-Orly est achevée.

Aéroport de Paris va augmenter ses capacités d'accueil en inaugurant son second aéroport Paris-Charles-de Gaulle à Roissy le 22 juin 1965. Les premiers travaux commencent en 1966 et la première mise en service en 1974. En 1977, les compagnies aériennes désertent l'aéroport Paris-Le Bourget pour installer leurs bases opérationnelles à l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle qui a pour l'avantage d'accueillir un plus grand nombre de passagers dans les décennies à venir.

En 1989, L'Aéroport de Paris change de nom au profit de Aéroports de Paris suite à un décret ministériel. En 1990, Aéroports de Paris collabore avec la SNCF pour construire la gare TGV Paris-Charles-de-Gaulle.

En 2001, Aéroports de Paris diversifie ses activités dans la télécommunication en créant sa filiale Hub One. En 2004, le trafic d'Aéroports de Paris a atteint 75 millions de passagers. En juillet 2005, Aéroports de Paris change de forme juridique en devenant une société anonyme.

En juin 2006, l'exploitant des aéroports de Paris-Orly, Paris-Le Bourget et Paris-Charles-de-Gaulle s'introduit en Bourse chez Euronext Paris avec succès, car son cours de Bourse a doublé de 45 à 90 euros un an plus tard.

En 2008, dans la foulée de la fusion entre Air France et KLM, Aéroport de Paris noue une alliance stratégique avec l'entreprise néerlandaise Schiphol Group dans la gestion aéroportuaire. En février 2009, Aéroports de Paris lance sa marque Duty Free Paris en collaboration avec The Nuance Group, dans le segment du duty free (boutiques hors taxe).

En 2012, Aéroports de Paris accélère son internationalisation en prenant une participation de 38 % dans l'opérateur aéroportuaire turc TAV Airports Holding. Grâce à cette opération, l'entreprise française agrandit sa présence en Turquie, au Moyen-Orient, au Maghreb et en Macédoine. En 2013, Aéroports de Paris fait ses premiers pas en Jordanie et à l'Ile Maurice.

Le 14 avril 2016 dans une revue stratégique, Aéroports de Paris fonde deux marques distinctes. D'un côté, le groupe ADP qui est une marque institutionnelle et sera retenu pour la dénomination sociale pour sa cotation à la Bourse de Paris. De l'autre côté, Paris Aéroports comme marque de voyage pour les aéroports Paris-Orly et Paris-Le Bourget et Paris-Charles de Gaulle.

En décembre 2017, l'État français lance sa procédure de privatisation du groupe ADP avec pour objectif de réduire sa participation et retirer des liquidités pour financer les activités des startups ou entreprises innovantes détenues en partie par BpiFrance. Cette décision fait polémique dans la classe politique au point d'aboutir à une proposition de référendum initiée par 185 parlementaires.

En décembre 2019, ADP investit dans la startup Flying Whales, spécialisée dans la construction et gestion des ballons dirigeables à structure rigide.

La crise du Covid-19 est arrivée au mauvais moment pour le groupe ADP. Dès la fin du premier confinement, l'État français a décidé de reporter sa privatisation pour 2022 et plus.

En février 2020, le groupe ADP redevient le premier le numéro un mondial des aéroports après l’acquisition de GMR.

En 2021, la conception des deux premiers terminaux du nouvel aéroport Chengdu-Tianfu en Chine est réalisée par le groupe ADP.

Les activités du Groupe ADP

Le groupe ADP exploite 28 aéroports dans treize pays. Le business model d'ADP est scindé en cinq activités à travers deux marques Le groupe ADP et Paris Aéroports :

❇️ Les activités aéronautiques qui sont focalisées sur la gestion des aéroports autour de Paris (Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget). Elles représentent 35 % de son chiffre d'affaires.

❇️ Les commerces et services qui sont focalisés sur les boutiques, bars, restaurants, parcs de stationnement à l'intérieur des aéroports. On retrouve par exemple des duty free pour les produits de luxe. Ils comptent pour 27 % de son chiffre d'affaires.

❇️ L'immobilier qui est focalisé sur la gestion et la location de biens immobiliers tels que les hôtels, les murs de boutiques, les bureaux, et les entrepôts. La part de cette activité est relativement faible, mais possède un fort potentiel de croissance et représente 9 % de son chiffre d’affaires.

❇️ L'International et les développements aéroportuaires qui concernent les activités des filiales du groupe ADP comme ADP International, ADP Ingénierie, les participations au capital de Schiphol Group et TAV Airports et représente 25% de son chiffre d’affaires.

❇️ Les autres activités qui regroupent le segment télécommunication mobile de Hub One et représente 4 % de son chiffre d’affaires.

La France est son premier marché pour plus de 91 % de son chiffre d'affaires en 2020 grâce aux aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle et Paris-Orly qui mobilise un trafic international important.

Le solde restant est partagé entre les pays où ADP possède une présence aéroportuaire : Pays-Bas, Belgique, Croatie, Turquie, Jordanie, Géorgie, Macédoine, Madagascar, Île Maurice, Guinée, Chili et Arabie Saoudite.

Actionnaires du Groupe ADP

Au 31 décembre 2020, la présence de l'État français en tant qu'actionnaire majoritaire à hauteur de 50,6 % est somme tout logique en raison de l'histoire de l'entreprise. Dans le cadre de la fusion Air France-KLM, l'État néerlandais est présent dans le capital via l'entreprise de gestion aéroportuaire Schiphol Group pour 8 %.

À part égale avec l'État néerlandais, il y a le groupe français de la construction-concession Vinci. Au quatrième position, la compagnie française d'assurance Predica (filiale de Crédit Agricole) détient environ 5,1 % du capital.

Le reste du capital du groupe ADP est partagé entre les investisseurs institutionnels français et étrangers, les salariés et les actionnaires individuels domestiques.

En décembre 2017, l'État français envisage la privatisation du groupe ADP pour financer des projets d'innovation de Bpifrance. De nombreux candidats ont postulé  pour reprendre une partie du capital détenue par le gouvernement.

Parmi eux, il y a le géant français de la construction-concession Vinci, la Caisse du Dépôt du Québec, l'espagnol Ferrovial spécialisé dans les transports et l'italien Atlantia qui opère dans la construction et concession autoroutière.

Cependant, cette décision ne fait pas l’unanimité dans la classe politique, chez les syndicats et l'opinion publique pour des craintes de pertes d'emplois et une menace de la sécurité nationale.

La crise du Covid-19 a contraint l'État français de reporter la privatisation d'ADP à 2022 et au plus tard, car la cession de ses parts n'est pas extrêmement favorable aux cours de Bourse actuels. En tout cas, ce n'est que partie remise.

Historique du Cours de l'Action ADP

La cotation en Bourse de l'action ADP sous le nom d'Aéroports de Paris a démarré précisément le 16 juin 2006. Ses premiers pas en Bourse fut un succès un an plus tard avec un doublement de son cours de Bourse de 45 à 90 €.

À partir de juillet 2007 jusqu'à mars 2009, la valeur de l'action ADP a subi les conséquences de la crise des subprimes avec une chute en-dessous de leur prix d'introduction. Beaucoup de ménages du monde entier se sont retrouvés très endettés avec l'incapacité de rembourser leurs crédits immobilier à taux variable. Par conséquent, ils ont restreint leur budget loisirs comme les voyages.

Dès les premiers signes de reprise de l'économie mondiale après la crise des subprimes, le cours de l'action du groupe ADP a rebondi. Une tendance haussière de long terme s'est installée solidement avec une amélioration de ses fondamentaux intrinsèques.

De plus, le gestionnaire des aéroports de la région parisienne a pleinement profité du boom du tourisme mondial jusqu'à ce que le Covid-19 est apparu.

Lorsque la crise du Covid-19 était au summum, l'analyse graphique de l'action ADP a joué pleinement son rôle auto-réalisateur. En effet, en unités mensuelles, la tendance haussière qui a démarré en mars 2009 a été rompue à la baisse en mars 2020.

Le cours de Bourse du groupe ADP a perdu 65 % de sa capitalisation depuis son dernier plus-haut historique autour de 202 € en juillet 2018. Acheter les creux comme ceux de fin 2011 et octobre 2016 n'était pas valable, car le Covid-19 a remis en cause l'avenir et les perspectives du business model du groupe ADP.

Malgré l'arrivée des vaccins Covid-19, l'évolution du prix de l'action ADP reste atone même s'il a rebondi jusqu'à 120 euros. La tendance graphique de long terme est nettement baissière tant que ses fondamentaux intrinsèques de son business ne s'améliorent pas.

Si vous avez l'occasion de tracer des retracements de Fibonacci sur MetaTrader chez Admirals, prenez le point haut de décembre 2019 jusqu'à mars 2020, vous allez constater que le chemin sera long pour retrouver les niveaux de prix d'avant-Covid. Le cours de l'action ADP a dû mal à s'affranchir à la fois de la zone de résistance autour de 120 euros et des 38,2 % de Fibonacci.

La première plateforme multi-actifs au monde

TÉLÉCHARGER MT5 GRATUITEMENT

En 2021, l’action a été cotée à minima 90.30€ et au maximum 128.15€. Au 17 décembre 2021, au moment de la rédaction de cet article, l’action ADP progressait de 1.84% depuis le 1er janvier. Son indice de référence, le SBF 120 augmentait lui de 22,16 % sur la même durée.

Le Coronavirus est bien évidemment la cause de cette très faible augmentation. Même si les bonnes nouvelles s’accumulent concernant le combat contre le Covid-19 (vaccins, forte reprise économique avec l’ouverture des frontières), le secteur aéronautique est toujours très impacté. Le Groupe ADP prévoir un retour à 90% du trafic aérien par rapport à 2019 seulement en 2024 (source : Résultat T3 2021, au 30 septembre 2021). En sachant que le variant Omicron oblige le Danmark a fermé à nouveau ses théâtre et ses cinémas, quel sera son impact sur l’économie et sur le trafic aérien dans les semaines à venir ?

Dividende et Rendement d'ADP

Voyant que toutes ses activités se sont contractées à cause du Covid-19, ADP a dû renoncer à une petite partie de son dividende pour l'exercice 2019. L'entreprise de gestion aéroportuaire avait initialement prévu un dividende de 3,7 euros, soit le même montant que celui de 2018. Compte tenu de la situation anxiogène du Covid-19, elle s'est contentée d'en verser 81 %, soit environ 3 €.

Malgré cette baisse forcée du dividende d'ADP, le rendement était relativement honorable autour de 2,1 %. Ce qui reste largement supérieur au taux moyen des contrats d'assurance vie en euros et du livret A.

On aurait pu penser que le dividende d'ADP semblait solide avec un payout ratio de 62 %. En réalité, il n'en ai rien, car les espoirs des actionnaires ont été douchés suite à la publication des résultats financiers du quatrième trimestre et l'ensemble de l'année 2020.

Le groupe ADP n’a pas versé de dividende pour l'exercice 2020 pour la première fois depuis sa mise en Bourse.

D'une part, le trafic aérien s'est effondré de 60 % avec les restrictions de voyages suite au Covid-19. D'autre part, les pertes nettes se chiffraient autour de 1,17 milliards d'euros contre un bénéfice de 588 millions d'euros en 2019. Cela fait suite à une baisse du chiffre d'affaires de plus 50 %.

L'autre explication de la suppression pure et simple du dividende peut être liée à l'objectif de son ratio dette nette/EBITDA de 6 à 7 pour fin 2022. Ce qui reste élevé par rapport au seuil de 5 recommandé par les agences de notation.

Source ADP actionnaires individuels :

➠ 2016 : 2,64 €

➠ 2017 : 3,46 €

➠ 2018 : 3,7 €

➠ 2019 : 3 €

➠ 2020 : 0 €

Bien que le groupe ADP distribue historiquement un rendement raisonnable à ses actionnaires, le dividende a baissé à quatre reprises en 2008, 2009, 2013 et 2019 sans compter l'année 2020.

Analyse de l’entreprise ADP en chiffres

Nous vous proposons de comparer le groupe ADP avec deux concurrents directs: AENA et Vinci, afin d’analyser les trois plus gros groupes aéroportuaires du monde.

L’objectif est de comparer les trois entreprises d’un point de vue financier et d’en tirer une analyse financière.

  ADP Vinci AENA
Capitalisation = valeur boursière de l’entreprise (€) 10 691 000 000 48 657 398 549 19 928 000 000
Free Cash Flow (€) -552 000 000 3 990 000 000 -324 000 000
Nombre d’actions en circulation 98 942 100 574 264 116 150 000 000
Bénéfice net par action (1) (€) / 2,16 /
Dividende (€) 0 2,69 /
Cours de l’action (€) 108,50 84,73 132,85
Rendement / 3,17% /
PER (2) / 39,2 /
CA 2020 (€) 2 137 000 000 44 118 000 000 2 180 616 000
EBE 2020 (€) -1 099 000 000 2 607 000 000 104 391 000
Résultat net 2020 (€) -1 169 000 000 1 242 000 000 -126 786 000
Trésorerie 2020 (€) 3 458 000 000 11 426 000 000 1 224 878 000
Passifs 10 786 000 000 68 060 000 000 8 508 667 000

Source : Yahoo Finance et Zone Bourse, le 17 décembre 2021

(1)BPA (Bénéfice par Actions) qui équivaut à l’enrichissement théorique de l’actionnaire, plus il est élevé et plus l’entreprise est rentable = bénéfice / nombre de titres en circulation

(2)PER (price earning ratio) est un ratio de valorisation des entreprises. Il se calcule en prenant le cours de bourse / BPA. Théoriquement, si le PER est en dessous 10, l’action est sous-évaluée, entre 10 et 20, l’action est dans son prix, au-delà de 20 l’action est surévaluée. Mais il faut surtout la comparer avec des concurrents pour bien se servir de cet outil.

Nous pouvons très vite analyser le tableau : ADP n’est pas en bonne posture. Un Free Cash Flow négatif, un EBE négatif, un résultat net négatif et une dette représentant quasiment trois fois son niveau de trésorerie.

C’est également le cas pour son concurrent espagnol AENA : Free Cash Flow négatif, résultat net négatif et une dette de 7 fois son niveau de trésorerie.

Seul Vinci, qui a d’autres activités dans le BTP notamment, sort un bilan bien meilleur que ses concurrents.

Les ratios de rentabilité sont bien évidemment mauvais pour ADP avec notamment EBE / CA = -0.51 VS +0.047 pour AENA et +0.059 pour Vinci.

Seul Vinci a réussi à verser un dividende à ses actionnaires.

D’après vous, quelles ont été les fluctuations des actions pour chacune de ces entreprises ?

  • AENA a baissé de 6,68% sur l’année 2021 (du 01.01.2021 au 17.12.2021)
  • ADP a augmenté de 1,84% sur l’année 2021 (du 01.01.2021 au 17.12.2021)
  • Vinci a augmenté de 6,47% sur l’année 2021 (du 01.01.2021 au 17.12.2021)

Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Investissez dans les instruments les plus populaires au monde

Des milliers d'actions et d'ETFs au bout des doigts

COMMENCER À INVESTIR

Analyse Graphique de l’action ADP pour 2022

Source: Admirals MetaTrader 5 Supreme Edition, ADP, graphique W1 (entre le 20 mai 2018 et le 20 décembre 2021), produit le 20 décembre 2021 à 9 h. Note : Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni des performances futures.

Le cours de l’action ADP en bourse est actuellement (au 20 décembre 2021) dans son range 90€/127€ depuis un peu plus d’un an. Le cours se situe au milieu de ce range. Regardons en détail comment le cours peut évoluer en 2022 et quelles peuvent être les prévisions et les perspective de l'action ADP en bourse. Quel peut être l'avenir de l'action ADP en 2022 ?

Scénario haussier

Pour que le scénario haussier soit validé, le cours ADP devrait valider la cassure par le haut de sa résistance à 127€. Sans cette cassure, le mouvement reste fort incertain, et la tendance inchangée. 

Scénario de range

Le cours est actuellement dans un range large 90€/127€. La tendance dans ce range est à la baisse. Un test sur le support des 90€ n’est pas à exclure. C’est sans doute le scénario le plus en vue actuellement.

Scénario baissier

Pour valider la continuité de la tendance baissière sur l’action ADP, la cassure par le bas du support 90€ doit se faire. Tant que cette cassure n’est pas réalisée alors le titre sera toujours dans son range actuel. Une cassure validerait le scénario baissier pour 2022 surtout si l’environnement sanitaire lié au Covid ne s’améliore pas.

Attention : Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni des performances futures.

Vous devez être attentif à ces niveaux et à la lecture des graphiques.

Pour vous aider, vous pouvez vous former avec Admirals, gratuitement grâce à la formation « de trader zéro à trader pro ».

De Trader Zéro à Trader Pro

Apprenez à trader en 20 jours, de la préparation à l'exécution

S'INSCRIRE ICI

Nous vous invitons également à lire notre article sur l’analyse technique en bourse.

Conclusion

Le Covid-19 a été un mauvais épisode pour le groupe ADP et mis à mal tout son business. Les investisseurs paniqués ont liquidé massivement leurs positions en envoyant son cours de Bourse vers des plus-bas historiques depuis octobre 2013.

Malgré un rebond depuis ses plus bas, investir sur l'action ADP peut s'avérer trop risqué ou spéculatif au sein de la communauté financière, car les problèmes structurels du transport aérien pourraient durer pendant quelques années.

Pour ne rien arranger, l'absence du dividende pour 2021 pourrait être une raison supplémentaire de rester à l'écart du dossier. Le consensus des analystes financiers sur l'action ADP est plus orienté à la vente.

Ce n'est pas parce que le cours de l'action ADP est soi-disant bon marché que cela constitue une opportunité d'achat à bon compte. La dégradation de ses fondamentaux intrinsèques n'incite pas à l'optimisme. Comme nous l'avons dit tout au long de cet article, la capacité d'ADP à redresser la situation opérationnelle et financière s'annonce difficile.

ADP n'est pas au bout de ses peines. Ses perspectives de croissance dépendent de la santé des secteurs qui ont été durement touchés par le Covid-19. Les difficultés structurelles des compagnies aériennes compliquent le redémarrage du trafic aérien à un niveau avant-Covid.

D'après une étude indépendante du cabinet Archery, il faudrait une dizaine d'années pour revenir au niveau de 2019. Générer une rentabilité satisfaisante sera compliqué dans l'état actuel des choses. La consolidation des compagnies aériennes est inévitable, mais le fait que certains États sont actionnaires de ces entreprises et le risque de casse sociale n'y aident pas.

Vache à lait des compagnies aériennes, les voyages d'affaires ont de fortes chances d'être réduites. Face à l'incertitude de la crise économique liée au Covid-19, les entreprises sacrifieront ce poste de dépenses pour réduire leurs coûts opérationnels.

En combinant l'analyse fondamentale avec l'analyse technique, vous trouverez sûrement des réponses à la question Faut-il acheter ou vendre l'action ADP.

Et vous, quel est votre avis sur l'action ADP ?

FAQ ADP

Est ce que l'action ADP est éligible au PEA (Plan d'Epargne en Actions) ?

Oui, vous pouvez acheter et vendre vos actions via un PEA.

Quelle est la valeur ou le montant ADP à la bourse de Paris ?

Vous pouvez trouver la valeur ADP grâce à MétaTrader. Attention, ADP ne fait pas partie du CAC 40 et l'action A D P est cotée sur l'Euronext Paris.

Faut-il acheter ou vendre des actions ADP ?

Nous sommes là pour vous apporter des informations complémentaires à votre analyse qui reste et doit rester le point important dans votre prise de risque. Nous ne sommes pouvons vous dire que faire sur l'action ADP et sur les actifs en général.

Référence

Pour aller plus loin …

A propos Admirals

En tant que broker régulé, Admirals vous fournit un accès aux plateformes de trading parmi les plus utilisées dans le monde. Avec nous, vous pouvez trader les CFD, les actions et les ETF. Voici un récapitulatif Pourquoi Trader avec Admirals !

Florent Dubreuil
Florent Dubreuil Analyste Marchés, Admirals France

Florent est analyste marchés. Passionné par l'environnement économique et financier, il est diplomé d'un master II en Finance et en Gestion de Patrimoine