79% de comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading CFD avec ce fournisseur. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% de comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.
expand_more

Faut-il Investir sur l'Action ADP en 2021 ?

Février 24, 2021 12:00 UTC
Temps de lecture: 18 minutes

action adp

C'était une des sociétés les plus rentables de la Bourse de Paris, mais elle suscitait un peu de méfiance pour des raisons politiques. Les plus nostalgiques l'ont connu sous le nom de Aéroports de Paris. Certains d'entre vous font régulièrement référence à l'aéroport Paris-Orly, de Paris-Le Bourget et Paris-Charles-de-Gaulle. Il s'agit évidemment du groupe ADP.

Alors que ses perspectives de croissance étaient au vert pour l'année 2020 et sa privatisation initiée par l'État français prenait forme, le Covid-19 l'a freiné en plein vol. En l'espace de quelques semaines, le ciel lui est tombé sur la tête en perdant près de 57 % de sa capitalisation boursière.

Avec les restrictions de voyages d'un continent à un autre qui perdurent malgré les campagnes de vaccination, l'action ADP peine à rebondir au point d'être délaissée par les investisseurs de long terme.

Investir sur l'action ADP

Avec le poids de l'État français qui reste actionnaire majoritaire dans le capital, c'est une raison de plus de rester à l'écart du dossier. Tous les éléments actuels nous poussent à croire qu'il y a rien à espérer dans un futur proche.

Éligible au PEA (Plan d'Épargne en Actions), il serait judicieux d'analyser de près l'entreprise ADP tant au niveau fondamental, boursier que du business pour y voir plus clair sur ses perspectives de croissance.

Histoire du Groupe ADP

ADP a vu le jour après la Seconde Guerre Mondiale le 24 octobre 1945 sous le nom de L'Aéroport de Paris via une ordonnance gouvernementale.

En 1946, le premier terminal provisoire de l'aéroport Paris-Orly et la reconstruction de l'aéroport Paris-Le Bourget sont réalisés pour accueillir 300 000 passagers. En 1947, la première piste d'atterrissage et décollage en dur à l'aéroport Paris-Orly est achevée.

Aéroport de Paris va augmenter ses capacités d'accueil en inaugurant son second aéroport Paris-Charles-de Gaulle à Roissy le 22 juin 1965. Les premiers travaux commencent en 1966 et la première mise en service en 1974. En 1977, les compagnies aériennes désertent l'aéroport Paris-

Le Bourget pour installer leurs bases opérationnelles à l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle qui a pour l'avantage d'accueillir un plus grand nombre de passagers dans les décennies à venir.

En 1989, L'Aéroport de Paris change de nom au profit de Aéroports de Paris suite à un décret ministériel. En 1990, Aéroports de Paris collabore avec la SNCF pour construire la gare TGV Paris-Charles-de-Gaulle.

En 2001, Aéroports de Paris diversifie ses activités dans la télécommunication en créant sa filiale Hub One. En 2004, le trafic d'Aéroports de Paris a atteint 75 millions de passagers. En juillet 2005, Aéroports de Paris change de forme juridique en devenant une société anonyme.

En juin 2006, l'exploitant des aéroports de Paris-Orly, Paris-Le Bourget et Paris-Charles-de-Gaulle s'introduit en Bourse chez Euronext Paris avec succès, car son cours de Bourse a doublé de 45 à 90 euros un an plus tard.

ouvrir un compte titres

En 2008, dans le foulée de la fusion entre Air France et KLM, Aéroport de Paris noue une alliance stratégique avec l'entreprise néerlandaise Schiphol Group dans la gestion aéroportuaire. En février 2009, Aéroports de Paris lance sa marque Duty Free Paris en collabroation avec The Nuance Group, dans le segment du duty free (boutiques hors taxe).

En 2012, Aéroports de Paris accélère son internationalisation en prenant une participation de 38 % dans l'opérateur aéroportuaire turc TAV Airports Holding. Grâce à cette opération, l'entreprise française agrandit sa présence en Turquie, au Moyen-Orient, au Maghreb et en Macédoine. En 2013, Aéroports de Paris fait ses premiers pas en Jordanie et à l'Ile Maurice.

Le 14 avril 2016 dans une revue stratégique, Aéroports de Paris fonde deux marques distinctes. D'un côté, le groupe ADP qui est une marque institutionnelle et sera retenu pour la dénomination sociale pour sa cotation à la Bourse de Paris. De l'autre côté, Paris Aéroports comme marque de voyage pour les aéroports Paris-Orly et Paris-Le Bourget et Paris-Charles de Gaulle.

En décembre 2017, l'État français lance sa procédure de privatisation du groupe ADP avec pour objectif de réduire sa participation et retirer des liquidités pour financer les activités des startups ou entreprises innovantes détenues en partie par BpiFrance. Cette décision fait polémique dans la classe politique au point d'aboutir à une proposition de référendum initiée par 185 parlementaires.

En décembre 2019, ADP investit dans la startup Flying Whales, spécialisée dans la construction et gestion des ballons dirigeables à structure rigide.

La crise du Covid-19 est arrivée au mauvais moment pour le groupe ADP. Dès la fin du premier confinement, l'État français a décidé de reporter sa privatisation pour 2022 et plus. L'accumulation de mauvaises nouvelles pèse lourd dans l'avenir de l'action ADP à court-moyen terme.

Dates Clés du Groupe ADP

  • 24 octobre 1945 : Création de l'Aéroport de Paris
  • 1949 : Décret ministériel pour intégrer divers aérodromes d'Ile de France dans le giron de l'Aéroport de Paris
  • 1953 : Premier salon international de l'Aéronautique et de l'Espace à l'aéroport de Paris-Le Bourget
  • 1965 : Démarrage des travaux de l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle à Roissy
  • 1974 : Première mise en service de l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle
  • 1977 : Reconversion de l'aéroport Paris-Le Bourget en aéroport d'affaires qui fait suite à la délocalisation des compagnies aériennes vers l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle
  • 1990 : Collaboration avec la SNCF pour la construction de la gare TGV Paris-Charles-de-Gaulle
  • 1993 : Ouverture du terminal 2C à l'aéroport Paris-Charles de Gaulle exclusivement dédiée aux lignes internationales
  • 2001 : Lancement de sa filiale d'opérateur télécoms Hub One
  • Juillet 2005 : Aéroports de Paris devient une société anonyme
  • 16 Juin 2006 : Introduction en Bourse de Aéroports de Paris à Euronext Paris
  • Juillet 2017 : Réussite de son introduction en Bourse de Aéroports de Paris avec un cours de Bourse qui passe de 45 à 90 euros
  • 2008 : Collaboration stratégique dans la gestion aéroportuaire entre Aéroports de Paris et l'entreprise néerlandaise Schiphol Group
  • Février 2009 : Lancement du segment Duty Free Paris pour les activités de commerces et services
  • Avril 2012 : ADP met un pied en Croatie en obtenant un contrat de concession pour l'aéroport de Zagreb
  • Mai 2012 : Prise de participation à hauteur de 38 % du capital de l'opérateur aéroportuaire turc TAV Airports Holding
  • Octobre 2012 : Projet de modernisation de l'aéroport Paris-Orly pour une échéance future vers 2018
  • Décembre 2014 : Signature d'un contrat de baux de construction pour trois hôtels à proximité de l'aéroport Paris-Orly avec le groupe hôtelier Accor
  • Octobre 2016 : Désengagement du groupe ADP dans le capital de l'opérateur aéroportuaire mexicain OMA
  • 14 avril 2016 : Création de deux marques dans le cadre d'une nouvelle politique stratégique, groupe ADP et Paris Aéroports
  • Décembre 2017 : Procédure de privatisation du groupe ADP par l'État français qui souhaite réduire une partie de sa participation
  • Décembre 2019 : Prise de participation dans la start up Flying Whales dans la construction et gestion des ballons dirigeables à structure rigide
  • Mars 2020 : Chute mensuelle historique du cours de l'action ADP de l'ordre de 48,5 % depuis son introduction en Bourse
  • Juin 2020 : Report de la privatisation de l'action ADP suite à la crise du Covid-19 pour 2022 et plus.

courtier français de confiance

Business du Groupe ADP

Le groupe ADP, anciennement Aéroports de Paris, gère 24 aéroports dans treize pays. Le business model d'ADP est scindé en cinq activités à travers deux marques Le groupe ADP et Paris Aéroports :

❇️ Les activités aéronautiques qui sont focalisées sur la gestion des aéroports autour de Paris (Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget). Elles représentent 41 % de son chiffre d'affaires.

❇️ Les commerces et services qui sont focalisés sur les boutiques, bars, restaurants, parcs de stationnement à l'intérieur des aéroports. On retrouve par exemple des duty free pour les produits de luxe. Ils comptent pour 32 % de son chiffre d'affaires.

❇️ L'immobilier qui est focalisé sur la gestion et la location de biens immobiliers tels que les hôtels, les murs de boutiques, les bureaux, et les entrepôts. La part de cette activité est relativement faible, mais possède un fort potentiel de croissance.

❇️ L'International et les développements aéroportuaires qui concernent les activités des filiales du groupe ADP comme ADP International, ADP Ingénierie, les participations au capital de Schiphol Group et TAV Airports.

❇️ Les autres activités qui regroupent le segment télécommunication mobile de Hub One.

La France est son premier marché pour plus de 82,5 % de son chiffre d'affaires grâce aux aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle et Paris-Orly qui mobilise un trafic international important.

Le solde restant est partagé entre les pays où ADP possède une présence aéroportuaire : Pays-Bas, Belgique, Croatie, Turquie, Jordanie, Géorgie, Macédoine, Madagascar, Île Maurice, Guinée, Chili et Arabie Saoudite.

Tradez l'action ADP

Actionnaires du Groupe ADP

Au 31 décembre 2019, la présence de l'État français en tant qu'actionnaire majoritaire à hauteur de 50,6 % est somme tout logique en raison de l'histoire de l'entreprise. Dans le cadre de la fusion Air France-KLM, l'État néerlandais est présent dans le capital via l'entreprise de gestion aéroportuaire Schiphol Group pour 8 %.

À part égale avec l'État néerlandais, il y a le groupe français de la construction-concession Vinci. Au quatrième position, la compagnie française d'assurance Predica (filiale de Crédit Agricole) détient environ 5,1 % du capital.

Le reste du capital du groupe ADP est partagé entre les investisseurs institutionnels français et étrangers, les salariés et les actionnaires individuels domestiques.

En décembre 2017, l'État français envisage la privatisation du groupe ADP pour financer des projets d'innovation de BpiFrance. De nombreux candidats ont postulé pour reprendre une partie du capital détenue par le gouvernement.

Parmi eux, il y a le géant français de la construction-concession Vinci, la Caisse du Dépôt du Québec, l'espagnol Ferrovial spécialisé dans les transports et l'italien Atlantia qui opère dans la construction et concession autoroutière.

Cependant, cette décision ne fait pas l’unanimité dans la classe politique, chez les syndicats et l'opinion publique pour des craintes de pertes d'emplois et une menace de la sécurité nationale.

La crise du Covid-19 a contraint l'État français de reporter la privatisation d'ADP à 2022 et au plus tard, car la cession de ses parts n'est pas extrêmement favorable aux cours de Bourse actuels. En tout cas, ce n'est que partie remise.

Historique du Cours de l'Action ADP

La cotation en Bourse de l'action ADP sous le nom d'Aéroports de Paris a démarré précisément le 16 juin 2016. Ses premiers pas en Bourse fut un succès un an plus tard avec une doublement de son cours de Bourse de 45 à 90 €.

À partir de juillet 2007 jusqu'à mars 2009, la valeur de l'action ADP a subi les conséquences de la crise des subprimes avec une chute en-dessous de leur prix d'introduction. Beaucoup de ménages du monde entier se sont retrouvés très endettés avec l'incapacité de rembourser leurs crédits immobilier à taux variable. Par conséquent, ils ont restreint leur budget loisirs comme les voyages.

Dès les premiers signes de reprise de l'économie mondiale après la crise des subprimes, le cours de l'action du groupe ADP a rebondi. Une tendance haussière de long terme s'est installée solidement avec une amélioration de ses fondamentaux intrinsèques.

De plus, le gestionnaires des aéroports de la région parisienne a pleinement profité du boom du tourisme mondial jusqu'à ce que le Covid-19 est apparu.

Lorsque la crise du Covid-19 était au summum, l'analyse graphique de l'action ADP a joué pleinement son rôle auto-réalisateur. En effet, en unités mensuelles, la tendance haussière qui a démarré en mars 2009 a été rompue à la baisse en mars 2020.

Le cours de Bourse du groupe ADP a perdu 65 % de sa capitalisation depuis son dernier plus-haut historique autour de 202 € en juillet 2018. Acheter les creux comme ceux de fin 2011 et octobre 2016 n'était pas valable, car le Covid-19 a remis en cause l'avenir et les perspectives du business model du groupe ADP.

Malgré l'arrivée des vaccins Covid-19, l'évolution du prix de l'action ADP reste atone même s'il a rebondi jusqu'à 120 euros. La tendance graphique de long terme est nettement baissière tant que ses fondamentaux intrinsèques de son business ne s'améliorent pas.

Si vous avez l'occasion de tracer des retracements de Fibonacci sur MetaTrader chez Admiral Markets, prenez le point de haut de décembre 2019 jusqu'à mars 2020, vous allez constater que le chemin sera long pour retrouver les niveaux de prix d'avant-Covid. Le cours de l'action ADP a dû mal à s'affranchir à la fois de la zone de résistance autour de 120 euro et des 38,2 % de Fibonacci.

simulateur boursier gratuit

Dividende et Rendement d'ADP

Voyant que toutes ses activités se sont contractées à cause du Covid-19, ADP a dû renoncer à une petite partie de son dividende pour l'exercice 2019. L'entreprise de gestion aéroportuaire avait initialement prévu un dividende de 3,7 euros, soit le même montant que celui de 2018. Compte tenu de la situation anxiogène du Covid-19, elle s'est contentée d'en verser 81 %, soit environ 3 €.

Malgré cette baisse forcée du dividende d'ADP, le rendement était relativement honorable autour de 2,1 %. Ce qui reste largement supérieur au taux moyen des contrats d'assurance vie en euros et du livret A.

On aurait pu penser que le dividende d'ADP semblait solide avec un payout ratio de 62 %. En réalité, il n'en ai rien, car les espoirs des actionnaires ont été douchés suite à la publication des résultats financiers du quatrième trimestre et l'ensemble de l'année 2020.

Le groupe ADP ne prévoit pas de verser un dividende pour l'exercice 2020 pour la première fois depuis sa mise en Bourse.

D'une part, le trafic aérien s'est effondré de 60 % avec les restrictions de voyages suite au Covid-19. D'autre part, les pertes nettes se chiffraient autour de 1,17 milliards d'euros contre un bénéfice de 588 millions d'euros en 2019. Cela fait suite à une baisse du chiffre d'affaires de plus 50 %.

L'autre explication de la suppression pure et simple du dividende peut être liée à l'objectif de son ratio dette nette/EBITDA de 6 à 7 pour fin 2022. Ce qui reste élevé par rapport au seuil de 5 recommandé par les agences de notation.

Source ADP actionnaires individuels :

➠ 2016 : 2,64 €

➠ 2017 : 3,46 €

➠ 2018 : 3,7 €

➠ 2019 : 3 €

➠ 2020 : Aucun dividende prévu

Bien que le groupe ADP distribue historiquement un rendement raisonnable à ses actionnaires, le dividende a baissé à quatre reprises en 2008, 2009, 2013 et 2019 sans compter l'année 2020.

Risques et Opportunités

Le Covid-19 a été un mauvais game changer pour le groupe ADP et mis à mal tout son business. Personne ne l'a vu venir. Les investisseurs paniqués ont liquidé massivement leurs positions en envoyant son cours de Bourse vers des plus-bas historiques depuis octobre 2013.

Investir sur l'action ADP peut s'avérer trop risqué ou spéculatif au sein de la communauté financière, car les problèmes structurels du transport aérien pourraient durer pendant quelques années.

Pour ne rien arranger, l'absence du dividende pour 2021 pourrait être une raison supplémentaire de rester à l'écart du dossier. Le consensus des analystes financiers sur l'action ADP est plus orienté à la vente.

Ce n'est pas parce que le cours de l'action ADP est soi-disant bon marché que cela constitue une opportunité d'achat à bon compte. La dégradation de ses fondamentaux intrinsèques n'incite pas à l'optimisme. Comme nous l'avons dit tout au long de cet article, la capacité d'ADP à redresser la situation opérationnelle et financière s'annonce difficile. D'où des prévisions de croissance moroses dans un futur proche.

ADP n'est pas au bout de ses peines. Ses perspectives de croissance dépendent de la santé des secteurs qui ont été durement touchés par le Covid-19. Les difficultés structurelles des compagnies aériennes compliquent le redémarrage du trafic aérien à un niveau avant-Covid.

compte titres

D'après une étude indépendante du cabinet Archery, il faudrait une dizaine d'années pour revenir au niveau de 2019. Générer une rentabilité satisfaisante sera compliqué dans l'état actuel des choses. La consolidation des compagnies aériennes est inévitable, mais le fait que certains États sont actionnaires de ces entreprises et le risque de casse sociale n'y aident pas.

Vache à lait des compagnies aériennes, les voyages d'affaires ont de fortes chances d'être réduites. Face à l'incertitude de la crise économique liée au Covid-19, les entreprises sacrifieront ce poste de dépenses pour réduire leurs coûts opérationnels.

Par ricochet, les constructeurs Airbus et Boeing sont confrontés à revoir leur cadence de production suite à la baisse de demande d'avions de la part des compagnies aériennes. Ce qui ne va pas aider indirectement les activités du groupe ADP.

En combinant l'analyse fondamentale avec l'analyse technique, vous trouverez sûrement des réponses à la question Faut-il acheter ou vendre l'action ADP. Au regard des éléments que vous disposez à ce jour, l'avis sur l'action ADP milite pour la vente à l'image de ce que pense le consensus.

Cela étant dit, le consensus peut être pris à contre-pied si un game changer favorable a lieu dans les prévisions de l'action ADP. Les investisseurs ou traders intéressés par le titre pour un scénario de recovery, pourraient spéculer sur un potentiel short squeeze qui obligeraient les vendeurs à découvert à racheter leurs positions vendeuses. L'action ADP risque de rebondir violemment bien que ça reste compromis à court terme.

Pourquoi Et Comment Acheter ADP Chez Admiral Markets ?

La plupart des investisseurs ou traders préfèrent passer un ordre d'achat chez les brokers traditionnels.

Cependant, vous pouvez investir sur l'action ADP sans engager un capital important en passant par les brokers CFDs (contrats pour la différence) comme Admiral Markets.

Autorisés et régulés par la Cyprus Securities and Exchange Commission (CySEC), les CFD sont des produits dérivés associés à des sous-jacents tels que les actions, les obligations, les matières premières ou encore les paires de devises Forex.

Par leur flexibilité, ils sont échangeables 24h sur 24 tant à l'achat qu'à la vente avec un niveau d'effet de levier de votre choix. Une mise en garde s'impose à propos de l'effet de levier. Il peut jouer en votre faveur ou défaveur selon le scénario de marché. Si ça se passe comme prévu, n'hésitez pas à sécuriser vos gains suivant votre money management.

Quel que soit votre profil de trading, il est plus sage d'utiliser un niveau conforme à votre aversion au risque dans le but de ne pas vous mettre dans une situation très difficile tant sur le plan financier que psychologique.

Dans le cas où vous avez des difficultés à utiliser la plateforme MetaTrader pour placer un ordre sur ADP, suivez la procédure :

1️⃣ Connectez-vous à votre compte de trading MetaTrader 5

2️⃣ Allez sur Insérer puis cliquez sur Voir puis Fenêtre prix pour afficher à gauche Observatoire du marché

3️⃣ Allez dans Symboles et tapez ADP ou #ADP coté à la Bourse de Paris en temps réel dans la barre de recherche

4️⃣ Sélectionnez l'action ADP et cliquez sur Afficher le symbole

Enfin, si vous avez à faire une action qui verse un dividende comme ADP, votre compte sera crédité si vous êtes en position LONG ou en mode achat. Vous le payez si vous êtes en position SHORT.

Commencez à trader

Investir en Bourse

A propos Admiral Markets

En tant que broker régulé, Admiral Markets vous fournit un accès aux plateformes de trading parmi les plus utilisées dans le monde. Avec nous, vous pouvez trader les CFD, les actions et les ETF. Voici un récapitulatif Pourquoi Trader avec Admiral Markets !

avis admiral markets

Références

avertissement risques

Avatar-Admirals
Admirals
Une solution tout-en-un pour dépenser, investir et gérer votre argent

Plus qu`un courtier, Admirals est un centre financier, offrant une large gamme de produits et services financiers. Nous permettons d`aborder les finances personnelles grâce à une solution tout-en-un pour investir, dépenser et gérer son argent.