Pétrole: Le prix du baril risque de chuter alors que l'OPEP+ reporte sa réunion

Avril 05, 2020 18:03

Par Ghiles Guezout

pétrole

Les prix du pétrole pourraient connaitre un début de semaine agité, alors que la réunion de l'OPEP+ initialement prévue pour lundi a été reportée.

Pour rappel, le président américain Donald Trump a annoncé jeudi qu'il avait discuté avec les responsables saoudiens et russes, et qu'un accord de réduction de la production de pétrole de 10 millions de barils par jour, ou plus, pourrait être bientôt conclu entre les deux pays.

Rapidement après l'annonce, l'Arabie Saoudite a appelé à une réunion d'urgence de l'OPEP+, ce qui laissait croire que les espoirs de Trump pouvaient être rapidement traduits en actes.

Le Pétrole grimpe en bourse face aux espoirs de réduction de la production

Cela avait provoqué un bond de près de 40% des prix du pétrole Brent en réaction aux annonces, même si le mouvement s'est rapidement réduit face aux incertitudes d'un tel accord, comme expliqué dans notre analyse de jeudi.

De plus, l'Arabie Saoudite a expliqué qu'un tel accord de réduction de la production de pétrole nécessiterait la participation d'autres pays en plus de ceux de l'OPEP+, à savoir principalement les Etats-Unis, le Canada, le Mexique et le Brésil. Le Wall Street Journal a ainsi rapporté que l'Arabie Saoudite serait prête à réduire sa propre production de 9 mbj si les autres pays rejoignent l'accord. Mais cela rend un accord encore plus complexe à obtenir et moins probable.

En effet, Trump ne semble pas prévoir de demander aux producteurs US de réduire leur production de pétrole. D'un autres côté, le Mexique et le Brésil peuvent être très difficiles à convaincre.

Vendredi, l'OPEP+ a confirmé une réunion dès le lundi. Même si un accord restait peu probable à cette date, les marchés étaient soulagés à l'idée que l'Arabie Saoudite et la Russie reprennent les discussions suite à l'échec du mois de mars.

A cette occasion, les prix du pétrole sont repartis à la hausse, les traders ayant trouvé des raisons de rester prudemment optimistes.

De plus, le WSJ a rapporté que la Maison Blanche discutait la possibilité d'un arrêt de la production de pétrole dans le Golfe du Mexique à cause du risque de propagation du coronavirus. Le gouvernement ayant donc peut-être trouvé un subterfuge pour réduire la production US de 2 mbj.

Cela a aidé les cours du pétrole à repartir à la hausse avant la clôture hebdomadaire de vendredi soir. Ainsi, le Brent a terminé la semaine en hausse de 39,71% à 34,83$, et le WTI de 34,68% à 28,97$ le baril.

Le marché du Pétrole connait un tournant pendant le weekend

Cependant, samedi, alors que les marchés financiers étaient fermés, les querelles et les tensions entre l'Arabie Saoudite et la Russie ont repris le dessus, se rejetant la faute sur l'échec des discussions en mars.

Dans la journée, la téléconférence de l'OPEP+ prévue lundi a été annulée, et reportée à jeudi 9 avril, montrant la difficulté d'un accord entre l'Arabie Saoudite et la Russie déjà, sans parler de la nécessité d'un accord plus global.

La Russie a en effet aussi affirmé qu'elle réduirait sa production de 10% si les Etats-Unis rejoignaient l'accord. Dans le même temps, Trump a déclaré ce weekend que le "marché libre" permettrait de régler le problème de la surabondance de pétrole.

Aggravant davantage la situation, The Financial Times a rapporté que les Etats-Unis et le Canada étaient en discussion pour mettre des droits de douane sur les importations de pétrole depuis l'Arabie Saoudite et la Russie si ces deux pays n'arrivaient pas à un accord pour réduire la production.

Ainsi, la hausse des prix du pétrole observée jeudi et vendredi pourrait être partiellement renversée à l'ouverture hebdomadaire dans la nuit de dimanche à lundi.

L'ampleur de la baisse et sa durée pourrait ensuite dépendre des différentes déclarations émanant des parties prenantes, principalement l'Arabie Saoudite, la Russie et les Etats-Unis.

TRADEZ LE PETROLE

graphique pétrole

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, Pétrole #Brent, graphique H4 (entre 21 février 2020 et 3 avril 2020), réalisé le 5 avril 2020 à 20h00. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !