Actualité Bourse et Analyse CAC 40 du Mercredi 24 Juin 2020

Juin 24, 2020 10:42

Par Ghiles Guezout

Toute l'actualité bourse et analyses bourses pour débuter la séance du Mercredi 24 Juin 2020.

Comme chaque jour, nous vous proposons ci-dessous de faire le point sur les principales actualités bourse à suivre aujourd'hui, ainsi que des analyses sur les marchés à surveiller.

Le calendrier économique du jour sera presque vide, mais plusieurs thèmes devront tout de même être surveillés ce mercredi. La pandémie de coronavirus reste bien sur au centre de l'attention, après que le Dr. Fauci ait de nouveau souligné les spécificités du Covid-19. Il faudra aussi surveiller les actions technologiques, qui affichent record sur record, notamment en ce qui concerne Apple.

Les indices européens accentuent leur baisse après le discours de la BCE

Les principaux indices européens ont ouvert ce matin en légère baisse (CAC 40 à -0,4%), après une clôture en hausse de Wall Street et quasiment à l'équilibre du Nikkei au Japon. En effet, un ton légèrement plus faible des marchés a été observé à l'ouverture, le sentiment du marché restant plus mou pour commencer la séance.

Le sentiment a toutefois été encore alourdi par les commentaires de Philip Lane, chef économiste de la BCE. Il a en effet déclaré que le PEPP, le programme d'assouplissement quantitatif pour lutter contre les effets du Covid-19, n'est pas une phase de stimulus sans fin. Cela a sonné comme un rappel des risques qui attendent les investisseurs durant les mois à venir.

Lire plus à ce sujet: Retour du Coronavirus: Vers un Nouveau Krach Boursier en 2020 ?

Les indices européens ont alors accentué leur chute. Le CAC 40 perd maintenant -1,6%, alors que le DAX 30 chute de -1,9%, et semblent encore sous pression baissière.

Fauci met en lumière la gravité de la pandémie de coronavirus

La pandémie de coronavirus reste bien entendu un des facteurs clés de l'évolution des marchés ce mercredi.

A ce propos, on notera que le Dr. Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses depuis trois décennies et l'un des principaux experts des pandémies aux États-Unis depuis quatre décennies, a déclaré mardi aux législateurs américains que le covid-19 l'avait pris par surprise.

"J'ai eu affaire à des épidémies virales au cours des 40 dernières années. Je n'ai jamais vu un seul virus - c'est-à-dire un seul agent pathogène - avoir une portée où 20 à 40 % des gens n'ont aucun symptôme", a-t-il déclaré à la commission de l'énergie et du commerce de la Chambre des Représentants sur la réponse de l'administration Trump à la nouvelle pandémie de coronavirus.

L'indice Ifo progresse encore

L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne a progressé en juin à 86,2 contre 79,7 précédemment. Le consensus anticipait une hausse à 85,0 seulement. Comme lors de la publication du mois dernier, la situation actuelle déçoit, avec une hausse de 78,9 à 81,3, contre 84,0 anticipé par les marchés.

Le chef économiste de l'institut Ifo, Klaus Wohlrabe, a déclaré que "nous avons passé le creux de la vague, l'économie est maintenant sur la voie de la croissance". Il anticipe une croissance d'environ 7% en Allemagne au troisième trimestre, et dit que l'économie allemande voit la lumière au bout du tunnel. L'économie s'est toutefois probablement contractée d'un pourcentage à deux chiffres au deuxième trimestre.

Cela résume plutôt bien l'interprétation qu'on peut avoir des récentes données économiques :

  • Le mois d'avril a été le point culminant de l'effondrement économique
  • Les conditions économiques se sont progressivement améliorées entre avril et juin
  • Les conditions générales en juin sont encore modérées, mais une reprise est attendue aux troisième et quatrième trimestres

La question clé est de savoir ce qui se passera si la reprise ou le redressement du second semestre n'est pas aussi solide qu'espéré.

Les stocks de Pétrole US

Les chiffres des stocks de pétrole brut de l'Energy Information Administration pour la semaine se terminant le 19 juin doivent être publiés ce mercredi à 16h30.

Ce chiffre, qui fait l'objet d'une surveillance étroite, est utilisé par les investisseurs pour juger si la demande est en hausse ou en baisse. Mardi, le propre rapport hebdomadaire de l'industrie a montré une augmentation plus importante que prévu du pétrole brut en stock, un signe potentiellement baissier pour le pétrole. Les stocks de pétrole brut sont attendus en hausse de 299 000 barils, après 1,215 million la semaine précédente.

Correction pour Apple après un nouveau record historique ?

Les actions d'Apple Inc. ont atteint un nouveau record mardi, alors que les analystes ont salué l'intention de la société de mettre des processeurs personnalisés dans les Mac et l'intégration plus poussée de ses différents systèmes d'exploitation.

Les actions d'Apple ont gagné 2,1% dans la session pour finir à 366,53$, la sixième fois ce mois-ci que le titre a clôturé sur un nouveau record. Le titre a progressé de 63% au cours des trois derniers mois.

Le discours d'Apple lors de la conférence des développeurs du WWDC - au cours de laquelle la société a présenté en avant-première les mises à jour logicielles pour ses différents appareils et a confirmé les rumeurs concernant son projet d'installer ses propres puces de silicium dans ses Mac au cours des deux prochaines années - a été salué par la plupart des analystes mardi matin.

"Le plus grand avantage de la conférence d'aujourd'hui est sans doute la confirmation qu'Apple est toujours à la pointe de l'innovation et des nouvelles façons d'utiliser les technologies matérielles et logicielles", a écrit Wamsi Mohan de la Bank of America, qui affiche une recommandation d'achat et un objectif de prix de 390 dollars sur l'action Apple.

Prévisions CAC 40: le CAC retombe vers le bas de son range

Comme souligné depuis le début de la semaine, le CAC 40 reste enfermé dans un étroit range entre globalement 4900 et 5055. Après la hausse de la veille, l'indice de la bourse de Paris a marqué un pic à 5046, avant de se retourner à la baisse.

Le CAC a ensuite commencé à faiblir, et l'accélération baissière de ce matin a permis un retour près de la borne basse du range, avec un creux de séance à 4920 pour le moment.

En effet, alors que le mouvement baissier ralentit en ce milieu de matinée, le CAC 40 a toujours besoin de sortir du range 4900-5055 pour trouver une direction plus claire.

Un mouvement au-dessus des 5055 pourrait signaler un plus important retournement haussier à court terme, pour éventuellement retrouver le pic du 8 juin vers 5230. Avant cela, 5150 sera déjà un solide obstacle à la hausse.

Dans le sens inverse, une cassure en dessous des 4900 pourrait relancer la tendance baissière à court terme, le CAC 40 pouvant retrouver les creux à 4800, 4730 et 4680.

Enfin, l'indicateur RSI horaire rechute en dessous de 50, signalant un léger regain de force des vendeurs. Mais des cassures techniques des cours restent nécessaires pour envisager des mouvement plus directionnels.

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40 CFD, graphique H1 (entre 4 juin 2020 et 24 juin 2020), réalisé le 24 juin 2020 à 10h35. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !