Actualité Bourse et Analyse CAC 40 du Lundi 20 Juillet 2020

Juillet 20, 2020 10:21

Par Ghiles Guezout

Ghiles Guezout

actualité marchés 20-07-20

Toute l'actualité bourse et analyses bourses pour débuter la séance du Lundi 20 Juillet 2020.

Le calendrier économique du jour ne contient aucune statistique susceptible d'animer les marchés, mais ce lundi tout de même une journée particulièrement importante, avec la poursuite des négociations sur un plan de relance de l'UE pour le quatrième jour consécutif. La pandémie de coronavirus, toujours hors de contrôle aux Etats-Unis, sera également un sujet clé à surveiller aujourd'hui, de même que le retour des négociations sur le Brexit. Tout ceci met en danger la hausse des marchés, qui ont affiché la semaine dernière un troisième gain hebdomadaire consécutif.

Comme chaque jour, nous vous proposons ci-dessous de faire le point sur les principales actualités bourse à suivre aujourd'hui, ainsi que des analyses sur les marchés à surveiller.

Les marchés sont fragiles

Après trois semaines de gains pour les actions mondiales, les investisseurs évaluent l'impact d'un éventuel soutien fiscal supplémentaire en Europe et aux États-Unis, ainsi que la dernière série de bénéfices trimestriels des entreprises.

Les actions européennes et les futures américains sont en effet en baisse ce lundi matin, bien que les actions chinoises aient enregistré de solides gains au cours de la nuit, même après l'annonce que le plus grand gestionnaire de fonds du monde, BlackRock commencera à prendre des bénéfices sur les actions chinoises.

En milieu de matinée, le CAC 40 chute de -0,7%, tandis que le DAX 30 cède -0,4%. Le FTSE 100 britannique recule de -0,9%, et l'Euro Stoxx 50 perd -0,6%. Les trois principaux indices de la bourse américaines perdent environ -0,5% selon les contrats futures.

Le pétrole brut a chuté pour une troisième session, bien qu'il reste dans une fourchette étroite car le coronavirus continue d'assombrir les perspectives de la demande. Les contrats WTI et Brent perdent environ -1% ce lundi matin.

Vers un accord sur le plan de relance de l'UE ?

Les négociations sur le fonds de relance de l'Union européenne pour aider les pays les plus fragiles de l'Europe dans leur lutte contre le virus ont fait une percée lundi matin après plusieurs jours de blocage, les dirigeants des pays dits "4 frugaux" ayant indiqué qu'ils étaient prêts à accepter un compromis.

Les controverses ont porté sur la répartition des 750 milliards d'euros du plan entre subventions et prêts, les dirigeants des Pays-Bas, de l'Autriche, du Danemark et de la Suède s'opposant à la proposition initiale de 500 milliards d'euros de subventions. Les dirigeants des quatre pays sont maintenant prêts à accepter 390 milliards d'euros de subventions, selon des responsables non nommés, les discussions se poursuivant sur d'autres éléments du paquet.

Les investisseurs ayant déjà intégré aux cours la perspective d'un accord, les dirigeants sont sous pression pour surmonter leurs divergences le plus rapidement possible, avec une réunion qui aura lieu à 16h ce lundi.

Le coronavirus toujours hors de contrôle aux USA et ailleurs

Certaines régions qui luttent pour contenir le coronavirus avertissent que de nouvelles restrictions pourraient devoir être imposées. Le maire de Los Angeles a déclaré que la ville pourrait être "à la veille" de nouvelles mesures, dont une nouvelle ordonnance de maintien à domicile, tandis qu'un législateur de Floride a appelé au verrouillage du troisième État américain le plus peuplé, décrivant l'épidémie comme étant "hors de contrôle".

En Asie, Hong Kong prévoit d'imposer le port de masques dans tous les espaces intérieurs communs.

En Europe, un commissaire régional à la santé a averti que Rome pourrait être à nouveau fermée à la circulation après que 17 nouveaux cas ont été signalés. Le Luxembourg a également déclaré qu'il imposerait de nouvelles restrictions car ce petit pays ne respecte pas les mesures visant à endiguer le Covid-19.

Retour sur le devant de la scène du Brexit

Le dernier cycle de discussions visant à définir les relations du Royaume-Uni avec l'UE après le Brexit débute aujourd'hui. La confiance dans la possibilité de parvenir rapidement à un accord s'évapore, dans la mesure où les réunions informelles n'ont pas progressé depuis le mois dernier, selon des personnes proches des discussions.

En privé, les fonctionnaires de l'UE disent que leurs tentatives de compromis n'ont pas été réciproques, tandis que leurs homologues britanniques arguent que les concessions du bloc ne sont pas suffisantes.

Le CAC 40 casse son support des 5050

Les pressions baissières sur les marchés boursiers de la fin de la semaine dernière ont fini par faire craquer le CAC 40. En effet, l'indice boursier parisien a chuté ce matin sous le seuil de soutien des 5050. Un seuil qui avait limité la baisse depuis jeudi dernier.

Cela accentue les risques baissiers à court terme, et tant que le CAC 40 se maintient en dessous des 5050, une visite des 5000 et 4980 ne peut être écartée. En dessous de 4980, les risques baissiers pourraient s'intensifier davantage.

A l'inverse, un rebond au-dessus des 5050 pourrait contribuer à atténuer les risques baissiers. Cela pourrait ainsi encourager une hausse en direction des 5100 puis le récent pic des 5150.

CAC 40 20-07-20

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40 CFD, graphique H1 (entre 30 juin 2020 et 20 juillet 2020), réalisé le 20 juillet 2020 à 10h05. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !