Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site internet. En continuant à naviguer sur ce site, vous donnez votre accord pour que les cookies soit utilisés. Pour plus de détails, y compris comment vous pouvez modifier vos préférences, veuillez lire notre Politique de Confidentialité.
En savoir plus J`accepte
81% de comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading CFD avec ce fournisseur. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 81% de comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent. expand_more

Faut-il Investir sur l'Action Alibaba ?

Décembre 14, 2020 09:50 UTC
Temps de lecture: 23 minutes

action alibaba

Dans la décennie à venir, la Chine et les États-Unis vont se battre pour le leadership mondial. Cette lutte s'est manifestée par la guerre commerciale qui pourrait être adoucie par l'arrivée probable de Joe Biden à la Maison Blanche.

Elle a aussi lieu avec leurs champions de la tech: les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) pour les Etats-Unis et les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi) pour la Chine.

Dans les BATX, il y a un membre qui se détache du lot avec un patron charismatique. Il s'agit d'Alibaba. Pour la majorité de l'opinion publique occidentale, Alibaba est considéré comme l'Amazon chinois à la différence que c'est une marketplace et il dispose rarement des entrepôts.

Investir sur Alibaba

Il a réussi la prouesse d'être la plus grosse introduction en Bourse de l'histoire avant que l'entreprise pétrolière saoudienne Aramco lui dépasse.

Infographie action Alibaba Group 2021

Investir sur l'action Alibaba a été une belle affaire de long terme pour les investisseurs. Malheureusement, il y a encore un scepticisme envers les actions chinoises pour des motifs de transparence, le manque de réglementation et les liens éventuels avec le gouvernement chinois.

Pourtant, Alibaba est coté sur des places financières fiables comme New York et Hong Kong et n'a rien à envier par rapport à Amazon.

Si vous êtes intéressé à investir ou trader sur l'un des membres du club des BATX, passons en revue respectivement son histoire, son business, son actionnariat, l'historique de son cours de Bourse. Nous terminerons par les risques et les opportunités qu'offre l'action Alibaba.

trader les actions et les etfs

Histoire de l'Entreprise Alibaba Group

Fondé le 4 avril 1999 par Jack Ma et ses 17 amis, Alibaba Group est une entreprise chinoise multi-technologique. Elle s'est spécialisée au fil des années dans le commerce en ligne, le cloud computing, le paiement en ligne, les médias et divertissement et l'innovation technologique.

Lors de l'année de sa création, Alibaba venait de lancer sa première marketplace B2B (Business-to-Business) 1688.com.

Voulant se développer rapidement, Alibaba recevait des financement successifs de la part de Goldman et Softbank. Ce dernier est actuellement l'un principaux actionnaires.

Alibaba Group réalise la prouesse historique d'être rentable après trois années d'exercice pour une start-up. Elle est l'une des rares entreprises à surmonter la bulle des Dotcom. En 2003, Ebay s'immisce sur le marché chinois et ambitionne de racheter l'une des filiales d'Alibaba Group, Taobao.

Jack Ma l'a refuse immédiatement et comprend pourquoi Alibaba Group se doit être indépendant et puissant face aux concurrents étrangers pour s'imposer sur le marché chinois.

Pour forcer Ebay à quitter la Chine, les différentes filiales d'Alibaba Group tirent profit des avancées technologiques, des habitudes de consommation des Chinois et inondent grâce à leur free cash flow positif leur marché à perte.

En 2005, Yahoo (racheté plus tard par Verizon) a pris une participation sur Alibaba Group à travers un VIE (Variable Interest Entity) à hauteur de 40 %. En 2012, Yahoo vend la moitié de sa participation pour récupérer des liquidités et les utiliser pour restructurer ses activités en déclin.

L'entreprise américaine pourra amèrement le regretter en se privant du succès de l'IPO d'Alibaba en septembre 2014.

En décembre 2004, Alibaba lance Alipay, l'équivalent de PayPal en Chine. En 2007, il se lance dans la monétisation publicitaire avec Alimama. En septembre 2009, c'est autour du cloud computing avec Alibaba Cloud.

plateforme de trading metatrader pour les professionels

Aujourd'hui, ses filiales sont des cash cow. En avril 2010, après avoir conquis le marché chinois, Alibaba se lance à l'international avec sa marketplace AliExpress.

En juin 2014, Alibaba Group devient un des actionnaires majoritaires du club de football de la première division chinoise, Guangzhou Evergrande pour près de 38 % du capital.

En septembre 2014, Alibaba Group marque l'histoire avec succès en devenant la plus grosse introduction en Bourse. Il supplante largement celle de Facebook. Saudi Aramco le dépassera en décembre 2019.

Les années qui suivaient son IPO, Alibaba Group continue de renforcer sa position de leader en Chine et sur le continent asiatique en privilégiant les parts de marché externes.

L'entreprise chinoise rachète la plateforme de commerce en ligne d'Asie Sud-Est Lazada, la plateforme chinoise de logistique Elle.me, puis Kaola, une plateforme chinoise d'import-export.

Le 10 septembre 2018, Jack Ma démissionne de ses fonctions de président directeur général pour se consacrer à ses activités de charité et de philanthropie. Il reste néanmoins un des actionnaires principaux du mastodonte chinois et conserve une place dans le conseil d'administration.

Dans le même mois, Alibaba Group crée Pingtouge, une division dans le domaine des semi-conducteurs pour une question d'indépendance technologique et d'approvisionnement faisant suite à la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis.

Elle est naturellement une extension de ses activités du cloud computing.

Voulant rattraper le retard dans le cloud computing vis-vis d'Amazon et Microsoft, Alibaba Group démontre ses ambitions internationales en rachetant Big Data Artisans, une start-up allemande spécialisée dans le big data.

Cette opération est le fruit d'une collaboration entre les deux entreprises depuis 2016.

Investir sur actions

En janvier 2017, Alibaba Group avec sa filiale Ant Financial (qui s'appellera Ant Group) pensait mettre un pied dans les services financiers aux États-Unis avec l'acquisition de Moneygram. Cette fusion-acquisition sera bloquée par Donald Trump pour des raisons stratégiques et de sécurité nationale.

Après plusieurs reports successifs, Alibaba Group entre officiellement à la Bourse de Hong Kong en novembre 2019.

En août 2020, Ant Group lance les premiers préparatifs de son introduction en Bourse prévue au cours du mois de novembre 2020. À quelques jours de l'IPO, la Bourse de Shanghai la reporte pour des raisons inconnues.

Il y a une hypothèse selon laquelle le gouvernement chinois aurait aurait intervenu suite aux propos désagréables de Jack Ma envers le régulateur chinois des marchés financiers. L'autre hypothèse serait une crainte d'un monopole au point que le gouvernement chinois perdrait son autorité.

Le 19 octobre 2020, Alibaba Group acquiert la chaîne chinoise d'hypermarché Sun Art Retail Group, un opération qui ressemble à celle d'Amazon avec Whole Foods.

Ce deal implique que le groupe français Auchan cède ses parts au géant chinois et quitte définitivement le marché chinois en raison de son programme de recentrage de ses activités. Alibaba Group confirme son expansion en Chine dans le commerce tant sur le online que sur le physique.

Le 30 novembre 2020, Alibaba Group est la septième capitalisation boursière mondiale et la sixième de toute la cote américaine. Elle représente 2,5 fois la première capitalisation boursière française, LVMH (Moët Hennessy Louis Vuitton).

Dates Clés d'Alibaba Group

✅ 4 avril 1999 : Création d'Alibaba.com par un groupe de 18 amis mené par Jack Ma, un ancien professeur à Hangzhou, Chine. Au cours de cette année, Alibaba Group lance sa première marketplace 1688.com.
✅ Octobre 1999 : Alibaba obtient des fonds en provenance de Goldman Sachs pour développer ses activités.
✅ Janvier 2000 : Alibaba obtient de nouveaux fonds en provenance de Softbank qui est l'un de ses actionnaires principaux.
✅ Décembre 2002, Alibaba devient une entreprise rentable avec un free cash flow positif.
✅ Mai 2003 : Lancement de la second marketplace Taobao
✅ Décembre 2004 : Lancement du service de paiement en ligne Alipay
✅ Novembre 2007 : Lancement de la plateforme de monétisation publicitaire Alimama
Septembre 2009 : Lancement d'Alibaba Cloud
✅ Avril 2010 : Lancement de la marketplace international AliExpress
✅ 18 septembre 2014 : Introduction en Bourse d'Alibaba au New York Stock Exchange
✅ Avril 2016 : Alibaba rachète Lazada, leader du commerce en ligne en Asie du Sud-Est
✅ Avril 2018 : Acquisition d'Ele.me, plateforme chinoise de service et livraison pour renforcer sa division logistique
✅ Avril 2019: Acquisition de Kaola, plateforme chinoise d'import export
✅ Novembre 2019 : Cotation officielle d'Alibaba Group à la Bourse de Hong Kong
✅ 19 octobre 2020 : Rachat des parts de la chaîne chinoise d'hypermarchés Sun Art Retail Group au groupe Auchan
✅ Novembre 2020 : Report inattendu de l'IPO d'Ant Group par la Bourse de Shanghai

Business de l'Entreprise Alibaba Group

En fondant Alibaba Group, les co-fondateurs avaient la conviction que Internet allait équilibrer les règles du jeu en faveur des petites entreprises qui pourraient tirer profit de l'innovation et la technologie. Elles lutteraient à armes égales face aux grandes entreprises bien établies dans leur secteur de prédilection.

Alibaba Group se revendique comme une entreprise technologique qui met en valeur les clients en répondant à leurs besoins et leurs problèmes. Pour cela, l'un des membres du BATX a créé un écosystème autour du client à l'image de ce que font Apple et Amazon.

Le business d'Alibaba Group est scindé en quatre activités :

  • Le commerce de base divisé en six sous-activités (86 % de ses revenus dont plus de 80 % en Chine) : commerce de détail, commerce de gros, commerce de détail à l'international, commerce de gros à l'international, services logistiques et services aux consommateurs.
  • Le cloud computing avec Alibaba Cloud, numéro trois mondial et leader en Asie-Pacifique (8 % de ses revenus).
  • Les médias digitaux et divertissement (5 % de ses revenus) qui sont une expansion logique à leurs activités de commerce de base et de cloud computing. Comme les compères américains, l'entreprise chinoise part à la guerre des contenus.
  • Les initiatives d'innovation (1 % de ses revenus). Une activité qui consiste à développer de nouveaux produits et services pour améliorer l'expérience client.

Alibaba Group possède des marques qui sont des leaders en Chine et Asie-Pacifique dans chacune de ses activités telles que :

  • Alibaba.com, AliExpress, Taobao, 1688, Tmall, Alimana, Lazada, Freshippo, Alibaba Health, Ant Group, Alipay pour le commerce de base,
  • Alibaba Cloud pour le cloud computing,
  • Youku, UC, Tudou, South China Morning Post, Weibo pour les médias digitaux et divertissement,
  • Amap, DingTalk, Tmall Genie pour les initiatives d'innovation.

De plus, certaines d'entre elles commencent à se faire une place à l'international malgré la guerre commerciale menée par les États-Unis sous l'administration Trump.

investir dans les actions et les etfs

Le Fondateur Jack Ma

Bien qu'il n'est pas l'unique artisan du succès d'Alibaba, Jack Ma y a beaucoup contribué. Dans sa jeunesse, il a dû faire preuve de persévérance face à de nombreux échecs.

Au cours de ses études, le fondateur d'Alibaba était doué pour les langues mais médiocre dans les autres disciplines. Il s'est fait refoulé à plusieurs reprises à la célèbre université d'Harvard.

Malgré les petits boulots et les galères extra-professionnelles, Jack Ma décroche son diplôme en 1998 et un poste de professeur d'anglais à l'université polytechnique de Hangzhou.

C'est en 1995 au cours d'un voyage d'une délégation chinoise aux États-Unis en tant que traducteur que le déclic va arriver. Jack Ma découvre Internet et son potentiel. Dans la même année, il fonde l'un des premiers sites en ligne du réseau chinois, China Pages.

Quatre plus tard, Alibaba voit le jour. En 2003, c'est autour de Taobao qui possède une décennie plus tard environ 80 % des parts de marché du commerce en ligne en Chine. En 2010, Jack Ma poursuit son ascension à l'international avec AliExpress.

Jack Ma profite du succès financier d'Alibaba pour investir sa fortune personnelle dans les vignobles français en Gironde, le club de football Guangzhou Evergrande ou encore dans la presse avec South China Morning Post.

Au cours de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, Jack Ma a lancé un cri d'alarme en prétendant que c'est la chose la plus stupide au monde. Il estime que ça pourrait déstabiliser les relations internationales.

Selon le classement Forbes datant du 7 avril 2020, Jack Ma est la dix-septième fortune mondiale et le première du continent asiatique. En perdant gros sur le report de l'IPO d'Ant Group, il pourrait perdre gros dans le prochain classement.

Trader Alibaba

Actionnaires de Alibaba

Yahoo (racheté par Verizon) était l'un des actionnaires majoritaires d'Alibaba avec une participation de 40 % du capital. En 2012, Yahoo a vendu la moitié de sa participation au point de louper une grosse partie du jackpot de l'IPO.

L'action Alibaba se cotait à 68 $ à la cloche. Le 27 novembre 2020, elle vaut 278 $. À présent, Yahoo via un spin-off sous le nom d'Altaba ne détenait plus que 11,13 % au 30 septembre 2019 selon Investopedia. En janvier 2020, Altaba prévoit de vendre la totalité de sa participation dans l'entreprise chinoise.

Selon le dernier rapport annuel de 2020, les premiers actionnaires d'Alibaba coté à Hong Kong sont la holding japonaise Softbank à hauteur de 24,9 % du capital, les co-fondateurs Jack Ma et Joseph Chung-Hsin Tsai respectivement à 4,8 % et 1,6 %.

Le solde restant est partagé par plusieurs investisseurs institutionnels tels que le fonds souverain de Norvège, Capital Research & Management.

La cotation d'Alibaba à New York est faite sous ADR (American Depositary Receipt), un certificat de titre permettant aux entreprises étrangères d'obtenir une cotation sur les marchés américains. En réalité, vous n'investissez pas sur une action mais sur un instrument financier émis par une banque américaine.

Il réplique en grande partie l'évolution de l'action étrangère coté sur sa place financière d'origine.

Évidemment, les actionnaires d'Alibaba coté à New York sont des investisseurs institutionnels américains comme T. Rowe Price Associates, Vanguard Group, SSga Funds Management, Fidelity Management & Research, BlackRock, HSBC Global Asset Management, etc.

Historique du Cours de l'Action Alibaba

Le succès de son IPO le 18 septembre 2014 a permis au cours de l'action d'Alibaba de passer de 68 dollars, son prix d'entrée, à 94 dollars.

Du 15 octobre 2014 au 13 novembre 2014, le titre est monté de 86 à 120 dollars. À partir de cette date jusqu'au 29 septembre 2015, il valait mieux rester à l'écart du titre.

La fin du lock-up qui interdisait aux insiders de vendre leurs titres pendant un délai limite après l'IPO, l'incertitude des investisseurs vis-à-vis de son business model, et le scepticisme d'investir sur les actions chinoises, ont entraîné une perte de plus de 50 % sur Alibaba Group.

action alibaba

Source: MetaTrader Édition Suprême, Graphique mensuel action Alibaba #BABA, du 1er mai 2016 au 11 décembre 2020, édité le 11 décembre 2020 à 13h04. Veuillez noter: les performances passées ne présagent pas des performances futures.

C'est à partir de ce plus-bas historique autour de 57 dollars le 29 septembre 2015 que l'entreprise va enchaîner les plus-hauts historiques jusqu'à ce jour.

Le graphique de l'action Alibaba est sur une tendance haussière séculaire avec une performance d'environ 460 %. Chaque creux est mis à profit pour se positionner à bon compte à l'achat comme ceux :

  • Du 26 septembre 2016 au 19 décembre 2016,
  • Du 11 juin 2018 au 24 décembre 2018,
  • Du 29 avril 2019 au 03 juin 2019 suite à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine,
  • Du 13 janvier 2020 au 16 mars 2020 suite à la crise du Covid-19,
  • Et probablement du 26 octobre 2020 en cours.

Nous constatons que l'action Alibaba Group cotée au New York Stock Exchange s'en est bien sortie face à la crise du Covid-19. Après une chute de 26 % en deux mois, elle s'est affranchie de ses précédents plus-hauts historique au point de franchir le seuil symbolique des 300 dollars.

Le report de l'IPO de sa filiale Ant Group a servi de prétexte pour une prise soudaine de bénéfices après une performance de 87,6 % depuis le points bas de mars 2020.

Il ne remet pas en cause la qualité des fondamentaux intrinsèques de l'entreprise et s'avère un problème temporaire dont l'impact sera diffus dans le temps.

L'analyse de l'action Alibaba à moyen-long terme est nettement haussière avec des plus-hauts historiques qui sont justifiés par des bons résultats financiers : des chiffres d'affaires en croissance constante, une bonne gestion de ses coûts opérationnels, des bénéfices en hausse permettant d'autofinancer ses activités, une trésorerie d'acier.

Avec des états financiers au vert, l'entreprise chinoise pourrait s'autoriser à distribuer un dividende à ses actionnaires. Malheureusement, ce n'est pas dans leur politique de création de valeur pour l'actionnaire.

Tant que le momentum positif sur l'action Alibaba Group durera, le meilleur moment de l'acheter est de se positionner sur un creux de marché qui s'appuie sur un support oblique d'une ligne de tendance haussière.

Par ailleurs, l'utilisation des retracements de Fibonacci peut être judicieux. Par exemple, en traçant les retracements de Fibonacci du point bas de mars au plus-haut historique du 27 octobre 2020 à 319 dollars, les cibles les plus regardés des investisseurs et traders seraient :

  • 50 % de Fibonacci à 244,75 dollars
  • 61,8 % de Fibonacci à 227,36 dollars
  • 78,2 % de Fibonacci à 202,59 dollars.

Ils pourraient s'avérer que ces niveaux stratégiques de Fibonacci coïncident à des supports majeurs. Cela constituerait comme un seuil psychologique relativement fiable.

tarder avec un broker français

Alibaba paiera-t-il un Dividende ?

Avec une superbe performance boursière depuis son IPO pour les actionnaires, on pourrait penser que Alibaba va les récompenser par le versement d'un dividende. Il y a des arguments favorables pour ça arrive comme une hausse constante de son free cash flow et un bilan financier solide.

Sa dette représente respectivement 1,1 et 0,85 fois les bénéfices et le cash flow. Par ailleurs, les frais d'intérêts représente 4,8 % de son résultat opérationnel.

Cependant, à l'image des entreprises technologiques de forte croissance, la politique d'allocation du capital tend généralement vers les rachats d'actions et l'utilisation des bénéfices pour financer ses relais de croissance.

En 2020, Alibaba a réinvesti une partie de ses bénéfices pour renforcer son leadership dans le commerce en ligne, le cloud computing, les médias digitaux et divertissement ou encore les services financiers.

La multinationale chinoise a aussi engagé des fonds pour l'IPO de sa filiale Ant Group qui malheureusement a été suspendue à la dernière minute par la Bourse de Shanghai pour des raisons inconnues.

Malgré le report de la plus grosse IPO de l'histoire de la Bourse, sa position actuelle incite à Alibaba à investir dans son business à l'image d'Amazon au lieu de distribuer un dividende à ses actionnaires.

Est-ce un signal négatif ? Non, parce qu'Alibaba est une entreprise rentable et dispose de perspectives de croissance intéressantes. Ses activités possèdent encore du potentiel.

Avec la personnalité de Jack Ma qui tient à son joyau, il préfère que l'argent de son entreprise soit soigneusement utilisé.

Tant que l'action Alibaba est dans sa phase de forte croissance avec un levier important pour croître et conserver ses avantages compétitifs durables, les investisseurs feront mieux de ne pas espérer un dividende dans les années à venir.

L'IPO d'Ant Group bien que reporté, en est la preuve que les investissements d'aujourd'hui seront les bénéfices futurs aux yeux des dirigeants d'Alibaba.

Ouvrir un compte titres

Risques et Opportunités

Ses excellentes qualités intrinsèques tant au niveau business que financier militent pour un avis positif sur l'action Alibaba. La multinationale chinoise a encore de beaux jours devant lui rien que sur le marché chinois.

La plupart d'entre vous connait la Chine comme l'usine du monde qui fabrique des vêtements, des équipements électroniques, des appareils électroménagers bon marché.

Depuis quelques années, sous l'ère de Xi Jiping, la Chine a entrepris un virage à 180 degrés en passant d'un modèle économique industrielle vers un autre porté par la demande intérieure. Dans cette affaire, Alibaba Group se trouve le grand gagnant.

Bien que son potentiel de croissance s'érode, la Chine reste la première zone de croissance mondiale à hauteur de 6 %.

Malgré son système semi-démocratique et la censure de l'État chinois, elle reste incontournable pour les entreprises occidentaux quoi qu'on en dise. Le modèle économique centrée sur la demande intérieure a permis de développer à grande vitesse la classe moyenne.

Le fait qu'il existe des grandes agglomérations de plus 300 millions d'habitants, y contribue. À la différence de la classe moyenne des pays occidentaux, celle en Chine est plus privilégiée avec un gros pouvoir d'achat en moyenne.

Les Chinois aiment les marques étrangères. Étant donné qu'Alibaba Group noue des partenariats, cela permet de conquérir rapidement des clients et les fidéliser par des programmes de promotion d'achat en ligne. On prévoit que la classe moyenne en Chine devrait doubler dans les dix prochaines années.

L'urbanisation, la digitalisation à travers les smartphones, l'internet des objets connectés et le déploiement de la 5G, et un yuan fort face au dollar sont les principaux moteurs. Cette tendance de fond offre de la visibilité en matière de relais de croissance pour Alibaba. Ses revenus futurs pourraient encore croître à des niveaux records.

Par ailleurs, ses revenus sont concentrés en Chine. Ce qui laisse à penser qu'Alibaba Group possède un levier de croissance intéressant à l'international. Dans les pays développés, la concurrence est rude avec Amazon, Rakuten, Ebay et Shopify même si l'entreprise chinoise va persévérer avec sa filiale AliExpress.

Mais c'est en Afrique qu'Alibaba Group commence à tracer sa route depuis 2017. En quittant son poste de président directeur général du groupe, Jack Ma fait régulièrement des visites à travers sa fondation dans plusieurs États africains.

En pleine crise de la crise du Covid-19, il a apporté son soutien en fournissant les équipements médicaux tels que les masques, les kits de dépistage, les combinaisons de protection. Par reconnaissance, les États africains lui ouvrent ses portes.

Comme l'utilisation des appareils mobiles est prépondérante, cela facilite l'implémentation des différents services d'Alibaba Group.

On pourrait se dire qu'il existe peu de danger sur ce cas d'investissement. Mais à lire entre les lignes, il en existe quelle que soit le profil de l'entreprise. De là à ce que ces risques potentiels mettent en péril l'empire Alibaba Group, ne mettons pas la main au feu.

Tout comme les GAFA, les BATX sont dans le viseur des décideurs politiques. Ces derniers les considèrent à tort ou à raison comme une menace à leur pouvoir et au bien-être du consommateur. Leur monopole dans certains secteurs d'activité pose une équation.

Il pourrait entraver l'émergence du nouvelle concurrence et l'innovation. Aux États-Unis, vous avez sûrement entendu parler des enquêtes antitrust et des amendes de l'Union Européenne faites aux GAFA.

En Chine, le report de l'IPO d'Ant Group par la Bourse de Shanghai est un sérieux avertissement aux membres des BATX. Alibaba Group paie les frais à court terme.

Leur structure financière pourrait amener à des questions. Les géants de la technologie essaient à tout prix d'optimiser légalement leur fiscalité. Évidemment, ce sont des recettes en moins dans les caisses des États qui sont déjà très endettés avec la crise du Covid-19.

Il se peut que les États trouvent un prétexte acceptable à l'opinion publique pour remettre en cause une partie de leur business model comme la confidentialité des données privés par exemple. Cela ne signifie pas la fin de leur existence. Au lieu d'avoir Alphabet, on pourrait imaginer des actions Google et YouTube.

Chez Amazon, on aurait Amazon.com, Prime Video, Amazon Cloud. Chez Facebook, on pourrait scinder le réseau en trois parties : Facebook.com, Instagram et WhatsApp. Du côté d'Alibaba Group, la liste serait exhaustive comme celle décrite dans la partie Business de l'entreprise Alibaba Group.

À court terme, l'impact d'un démantèlement monopolistique serait douloureux. Mais à long terme, il n'y a pas de mal d'avoir de nouvelles actions, car la majorité d'entre elles sont intrinsèquement des entreprises de belle qualité. Comme quoi un malheur peut faire le bonheur.

simulateur boursier gratuit

Pourquoi Et Comment Acheter Alibaba Chez Admiral Markets ?

La plupart des investisseurs ou traders préfèrent passer un ordre d'achat chez les brokers traditionnels. Sur les actions internationales, les frais de courtage restent élevés malgré des efforts au niveau tarifaire.

Conscients de la mondialisation de la société, les particuliers francophones s'intéressent à certaines zones géographiques comme les États-Unis. Cerise sur le gâteau, certaines entreprises étrangères possèdent une cotation dans l'une des places phares de Wall Street (New York Stock Exchange, Nasdaq). Alibaba en fait partie.

Si vous désirez économiser des frais de courtage, vous pouvez acheter l'action Alibaba sans engager un capital important en passant par les brokers CFDs comme Admiral Markets UK Ltd.

Autorisés et régulés par la Financial Conduct Authority (FCA), les CFDs sont des produits dérivés adossés à des sous-jacents tels que les actions, les obligations, les matières premières ou encore le Forex.

Par leur flexibilité, ils sont échangeables 24h sur 24 tant à l'achat qu'à la vente avec un niveau d'effet de levier de votre choix.

Une mise en garde s'impose à propos de l'effet de levier. Il peut jouer en votre faveur ou défaveur selon le scénario de marché. Si ça se passe comme prévu, n'hésitez pas à sécuriser vos gains suivant votre money management.

Quel que soit votre profil de trading, il est plus sage d'utiliser un niveau conforme à votre aversion au risque dans le but de ne pas vous mettre dans une situation très difficile tant sur le plan financier que psychologique.

Dans le cas où vous avez des difficultés à utiliser la plateforme MetaTrader pour placer un ordre sur Alibaba Group, suivez la procédure :

1️⃣ Connectez-vous à votre compte de trading MetaTrader 5
2️⃣ Allez sur Insérer puis cliquez sur Voir puis Fenêtre prix pour afficher à gauche Observatoire du marché
3️⃣ Allez dans Symboles et tapez Alibaba ou #BABA pour la cotation parisienne en temps réel dans la barre de recherche
4️⃣ Sélectionnez l'action Alibaba et cliquez sur Afficher le symbole

Enfin, si vous avez à faire une entreprise qui verse un dividende, votre compte sera crédité si vous êtes en position long. Vous le payez si vous êtes en position short. Ce qui n'est pas le cas de l'action Alibaba.

Commencez à trader

Investir en Bourse

A propos Admiral Markets

En tant que broker régulé, Admiral Markets vous fournit un accès aux plateformes de trading parmi les plus utilisées dans le monde. Avec nous, vous pouvez trader les CFD, les actions et les ETF. Voici un récapitulatif Pourquoi Trader avec Admiral Markets !

avis admiral markets

Références

avertissement risques