Pourquoi l'Action Google chute après les Résultats d'Alphabet ?

Février 04, 2020 15:11

Par Ghiles Guezout

action google

Les actions de la société mère de Google, Alphabet, ont chuté de 4% à l'ouverture de la bourse américaine mardi. Cela fait suite à la publication des résultats de la société pour le dernier trimestre 2019. En effet, malgré des bénéfices supérieurs à ceux du quatrième trimestre, les revenus ont été jugés décevants.

Résultats Financiers d'Alphabet

  • Bénéfices : 15,35 dollars par action contre 12,53 dollars par action, selon les estimations du consensus Refinitiv.
  • Chiffre d'affaires : 46,08 milliards de dollars contre 46,94 milliards de dollars selon Refinitiv.
  • Coûts d'acquisition du trafic : 8,50 milliards de dollars, contre 8,50 milliards de dollars selon les estimations de StreetAccount.

Revenus de Youtube et du Cloud de Google

La société a également fait état pour la première fois des revenus de YouTube et du cloud.

Les publicités sur YouTube ont généré 15,15 milliards de dollars de revenus en 2019, dont 4,72 milliards au cours du seul quatrième trimestre. Le segment a généré 11,16 milliards de dollars de revenus en 2018, dont 3,61 milliards de dollars au quatrième trimestre de cette année-là. Le segment n'inclut pas les revenus non publicitaires de YouTube, comme les abonnements à YouTube TV, qui sont inclus dans le segment des autres revenus de Google.

Lors d'une conférence téléphonique qui a suivi les résultats, Sundar Pichai, PDG d'Alphabet, a déclaré que Google comptait deux millions d'abonnés à YouTube TV Paid, et qu'à la fin de 2019, les abonnements à YouTube et les autres revenus non publicitaires s'élèveraient à 3 milliards de dollars par an au quatrième trimestre.

L'activité de Google dans le cloud a généré 8,92 milliards de dollars de revenus en 2019, dont 2,61 milliards au quatrième trimestre. En comparaison, les recettes de l'exercice 2018 pour l'activité de cloud computing s'élevaient à 5,84 milliards de dollars, dont 1,71 milliard de dollars générés au quatrième trimestre de cette année-là. Le secteur du cloud computing a terminé l'année 2019 avec un chiffre d'affaires annuel de 10 milliards de dollars, ce qui représente une augmentation de 53% par rapport à l'année dernière, a déclaré Pichai lors de la conférence téléphonique.

Avec Admiral Markets, vous avez la possibilité de trader les actions CFD sur Trade.MT5 avec une commission fixe de 1 EUR/USD/GBP seulement par ordre, ou investir dans les actions au comptant avec Invest.MT5.

Les Revenus Publicitaires de Google toujours solides

Le total des revenus publicitaires de Google a atteint 37,93 milliards de dollars au quatrième trimestre, contre 33,91 milliards de dollars au troisième trimestre et 32,63 milliards de dollars au quatrième trimestre de l'année dernière. La publicité représente toujours la grande majorité des revenus d'Alphabet. Pichai a déclaré que la moitié des dépenses de recherche des annonceurs provient désormais des enchères automatisées.

Les "autres revenus" de Google, qui comprennent le matériel comme ses téléphones Pixel et ses produits cloud, se sont élevés à 5,26 milliards de dollars, contre 6,43 milliards de dollars au trimestre précédent et 6,48 milliards de dollars au quatrième trimestre de l'année dernière. Le directeur financier Ruth Porat a déclaré que la société en était encore aux "débuts" de sa stratégie de matériel informatique appelé "informatique ambiante", qu'elle espère voir renforcée par l'acquisition de Fitbit. Elle a fait état de trois produits qui se sont bien vendus l'année dernière : Le Nest Mini, le Nest Hub Max et le Pixel 3A.

Les revenus des "autres paris", qui comprennent l'entreprise de voitures autos Waymo d'Alphabet ainsi que la société de sciences de la vie Verily, se sont élevés à 172 millions de dollars contre 154 millions il y a un an.

"Beaucoup de nos paris en sont maintenant au stade où il est logique qu'ils s'associent étroitement avec d'autres acteurs et investisseurs de l'industrie", a déclaré Pichai.

L'effectif de l'entreprise, qui est le principal moteur des dépenses de R&D, a augmenté de 4 903 employés au quatrième trimestre, soit une hausse de 20% par rapport à l'année dernière, selon Porat. La croissance la plus importante s'est produite dans le Cloud de Google, qui comprenait l'acquisition de Looker qui a été conclue en décembre.

Selon Porat, l'entreprise prévoit une croissance légèrement plus élevée au prochain trimestre en raison du "déplacement de certaines fonctions des fournisseurs en interne" et de l'acquisition de Fitbit.

Nouvelle Baisse de l'Action Google suite aux Résultats Trimestriels

Alphabet avait déjà fourni des résultats mitigés au cours des derniers trimestres.

À la même époque l'année dernière, la société a montré les premiers signes d'un ralentissement de ses activités publicitaires après avoir déclaré ses bénéfices du quatrième trimestre de l'exercice 2018.

Puis, au printemps, elle a clôturé sa pire journée depuis avril 2010 après avoir annoncé des chiffres publicitaires médiocres. Le titre a chuté de 7,5%, réduisant de plus de 67 milliards de dollars sa capitalisation boursière. Au troisième trimestre, l'action de la société a chuté de 4% après avoir manqué les estimations.

Aujourd'hui, l'action Alphabet de Google perd encore 4% suite à la publication des résultats du quatrième trimestre. Cela est d'autant plus remarquable qu'il s'agit d'une séance de rebond général des marchés boursiers.

Changements notables chez Alphabet et Google

Cepednant, la performance boursière d'Alphabet a repris après la promotion du PDG de Google, Sundar Pichai, au poste de PDG d'Alphabet. Le mois dernier, elle est devenue la quatrième entreprise américaine de l'histoire à atteindre une capitalisation boursière de mille milliards de dollars.

La plus grande nouvelle du trimestre concerne ce changement de direction, puisque les fondateurs Larry Page et Sergey Brin ont quitté leurs fonctions de PDG et de président, laissant les rênes à Pichai. Le directeur juridique David Drummond, un des premiers dirigeants de Google qui a fait l'objet d'une enquête pour faute professionnelle, a également pris sa retraite à la fin du mois de janvier.

Google fait face à des enquêtes antitrust du ministère de la justice et d'une coalition de 50 procureurs généraux dans tout le pays. Sa filiale YouTube a payé l'an dernier un règlement de 170 millions de dollars à la Commission fédérale du commerce pour des allégations de violation de la législation sur la protection de la vie privée des enfants.

Google Cloud, la future vache à lait d'Alphabet, a fait une série d'acquisitions au cours du trimestre, ce qui complète une année depuis que le PDG Thomas Kurian a pris la barre au début de 2019. Sous la direction de Thomas Kurian, Google a acheté au moins cinq entreprises, dont Elastifile en juin, CloudSimple en novembre et Appsheet début janvier. Sa plus grande entreprise est la société d'analyse de données Looker, qu'elle a rachetée pour 2,6 milliards de dollars l'été dernier.

graphique alphabet (google)

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, action Alphabet CFD #GOOG, graphique journalier (entre 21 mai 2019 et 4 février 2020), réalisé le 4 février 2020 à 16h10. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, études de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommé «Analyse») publiées sur le site Internet d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez porter une attention particulière aux éléments suivants:

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation en matière d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissement et ne fait l'objet d'aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissement.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets AS (Admiral Markets) n'est pas responsable des pertes ou des dommages résultant d'une telle décision, qu'elle soit ou non basée sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a mis en place des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (ci-après «Ghiles Guezout») sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour garantir la fiabilité de toutes les sources du contenu et pour que toutes les informations soient présentées, de manière compréhensible, rapide, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité. de toute information contenue dans l'analyse.
  6. Tout type de performance passée ou modélisée d'instruments financiers indiqués dans le contenu ne doit pas être interprété comme une promesse, une garantie ou une implication explicite ou implicite, par Admiral Markets, de toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats sur la différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des bénéfices. Avant de commencer à négocier, assurez-vous de bien comprendre les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !