Lyft perd plus d’argent que prévu au T1 2020, mais dépasse les attentes en termes de revenus

Mai 08, 2020 16:47

Par Ghiles Guezout

action lyft


Les actions de Lyft affichent une forte hausse en bourse, face à des revenus du premier trimestre ayant dépassé les attentes.

La société a affiché une perte par action de 1,31$, pour des revenus de 955,7 millions de dollars. Wall Street s'attendait à une perte ajustée de 62 cents par action et à des recettes de 893 millions de dollars pour le premier trimestre, selon une enquête menée par Refinitiv auprès des analystes.

Cependant, les estimations varient considérablement. Comparer les résultats réels de Lyft avec les estimations n'est pas non plus simple, étant donné la difficulté de prédire l'impact de la pandémie de Covid-19.

Lyft bat les records en matière de revenus

Les pertes de Lyft ont marqué une amélioration spectaculaire par rapport au même trimestre de l'année dernière, le premier en tant que société publique, où Lyft avait déclaré des pertes par action d'un montant stupéfiant de 9,02 dollars.

Mais les pertes nettes ont augmenté par rapport au dernier trimestre, s'élevant à 398 millions de dollars contre 356 millions de dollars au quatrième trimestre.

Toutefois, son nombre d'abonnés actifs a représenté une amélioration de 3% d'une année sur l'autre, malgré l'impact du Covid-19 sur les voyages et les transports aux États-Unis.

Lors d'un appel suit aux résultats, le PDG et co-fondateur Logan Green a reconnu que le Covid-19 a eu un "profond impact" sur les clients et les activités principales de Lyft. Il a révélé que pour le mois d'avril, les trajets ont diminué d'environ 75% par rapport à l'année précédente, et qu'ils étaient encore en baisse de 70% la semaine dernière.

Le PDG a énuméré les moyens par lesquels l'entreprise a essayé de contrôler rapidement les coûts.

Par exemple, vendredi 1 mai, Lyft a réduit ses effectifs de 17%, en licenciant près de 1 000 employés et en mettant à pied environ 300 autres. L'entreprise a également réduit les salaires de ses employés non horaires de 10% à 30% et a déclaré que son conseil d'administration renoncerait à 30% de leur rémunération en espèces au cours du deuxième trimestre 2020.

L'entreprise ne prévoit pas de nouvelles réductions de personnel, ont déclaré les dirigeants.

Dans un autre effort pour économiser de l'argent, Lyft a désactivé "pratiquement tous" les bons de réduction, et a cessé de dépenser pour recruter de nouveaux conducteurs sur sa plate-forme, au moins jusqu'à ce que la demande rebondisse.

Alors que la division des véhicules autonomes de Lyft, Level 5, a été touchée par les licenciements, Green a déclaré que la société continuerait à investir dans la recherche et le développement de la technologie de l'auto-conduite. "Nos investissements sont essentiels pour l'avenir de Lyft et nous nous attendons à ce qu'ils produisent de forts rendements à l'avenir malgré le Covid", a déclaré le PDG.

Les analystes ont suggéré que les voitures à conduite automatique pourraient rendre Lyft et d'autres entreprises de covoiturage rentables à long terme et de façon constante.

Des menaces légales pour Lyft et Uber

Dans un autre registre, on notera que mardi, Lyft et son plus grand concurrent, Uber, ont fait face à un nouveau procès dans l'État de Californie.

Trois villes californiennes et le procureur général de l'État Xavier Becerra ont poursuivi Lyft et Uber, alléguant qu'ils avaient à tort classé les conducteurs comme des entrepreneurs, mais qu'ils devraient les classer comme des employés en vertu d'une nouvelle loi sur l'"économie du spectacle" (projet de loi 5 de l'Assemblée) qui est entrée en vigueur en Californie au début de l'année.

Comme d'autres sociétés de transport routier, Lyft verse une part importante de ses revenus à ses chauffeurs mais ne leur a généralement pas accordé d'avantages sociaux comme des congés de maladie payés, une question plus urgente pour les chauffeurs touchés par la pandémie de Covid-19.

Avec Admiral Markets, vous avez la possibilité de trader les actions CFD sur Trade.MT5 actuellement sans commission, ou investir dans les actions au comptant avec Invest.MT5.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !