Les ventes d’avions d’Airbus ont chuté de 80% face à la pandémie

Avril 29, 2020 13:54

Par Ghiles Guezout

Les résultats d'Airbus dans le secteur des avions commerciaux au premier trimestre ont chuté de plus de 80% sous l'impact de la baisse des livraisons due à la crise du coronavirus.

Le constructeur d'avion a déclaré à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels qu'il maintient une "forte concentration" sur le contrôle des liquidités après un début d'année "solide" qui s'est rapidement détérioré au fur et à mesure de l'évolution de la pandémie.

"Nous sommes maintenant au cœur de la crise la plus grave que l'industrie aérospatiale ait jamais connue", déclare Guillaume Faury, directeur général d'Airbus.

La société a choisi de réduire le rythme de production des avions commerciaux et de revoir sa structure de coûts à long terme pour s'assurer qu'elle peut reprendre ses activités normales.

"Nous devons travailler en tant qu'industrie pour restaurer la confiance des passagers dans le transport aérien alors que nous apprenons à coexister avec cette pandémie", déclare Faury.

"Nous nous concentrons sur la résilience de notre entreprise afin d'assurer la continuité des activités".

Airbus a précédemment révélé qu'elle avait livré 122 appareils au cours du trimestre se terminant le 31 mars, soit 40 de moins qu'à la même période l'année dernière, et qu'une soixantaine n'avaient pu être livrés, en grande partie à cause des restrictions imposées par le gouvernement en matière de voyages.

Les recettes des avions commerciaux ont baissé de 22 %, à 7,5 milliards d'euros, et les bénéfices du secteur ont chuté de 82 %, à 57 millions d'euros. Son EBIT commercial ajusté s'est élevé à 191 millions d'euros, soit une baisse de 59 %.

Airbus affirme avoir pris une charge de 33 millions d'euros relative au programme A380, qui est en cours de clôture.

Pour l'ensemble de la société, le cash-flow libre global s'est élevé à moins 8 milliards d'euros, soit près du double des moins 4,3 milliards d'euros de l'année dernière - bien que ce chiffre comprenne le paiement de 3,6 milliards d'euros de pénalités dans le cadre d'une affaire de corruption très médiatisée, et que le cash-flow libre soit resté à un niveau similaire à celui du premier trimestre 2019.

Le total de l'EBIT ajusté de la société pour le premier trimestre a diminué de moitié pour atteindre 281 millions d'euros, et elle a enregistré une perte nette de 481 millions d'euros, contre un bénéfice précédent de 40 millions d'euros.

Pour l'avenir, Airbus déclare qu'elle "continuera à se concentrer sur la préservation de la trésorerie" au cours des prochains trimestres et "réduira les sorties de trésorerie". La société s'attend à ce que les mesures prises jusqu'à présent permettent de réduire les dépenses d'investissement d'environ 700 millions d'euros cette année, pour les ramener à 1,9 milliard d'euros.

Avec Admiral Markets, vous avez la possibilité de trader les actions CFD sur Trade.MT5 avec une commission fixe de 1 EUR/USD/GBP seulement par ordre, ou investir dans les actions au comptant avec Invest.MT5.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !