L'Action Apple Risque-t-elle de Chuter en Bourse à Cause du Coronavirus ?

Février 10, 2020 13:55

Par Ghiles Guezout-

action apple

L'un des centres de production d'Apple étant situé à l'épicentre de l'épidémie de coronavirus, l'action Apple (NASDAQ:AAPL) a été mise sous pression en bourse récemment. Les analystes et les investisseurs tirent en effet la sonnette d'alarme quant à l'impact que l'épidémie pourrait avoir sur ses ventes d'iPhone.

Le risque du coronavirus pour Apple

De nombreux gadgets d'Apple sont assemblés à Shenzhen et à Hengyang, en Chine, mais ils sont expédiés de Wuhan, en Chine, où le virus serait originaire. La plus grande partie de la ville étant en quarantaine et l'épidémie se propageant dans le monde entier, on craint de plus en plus qu'elle n'affecte les expéditions d'iPhones.

Ming-Chi Kuo, analyste de TF Securities, qui a souvent été précis dans ses prévisions sur la fabrication et les expéditions d'Apple dans le passé, est le dernier analyste à avoir exprimé son inquiétude sur la situation financière de la société. Dans une note aux clients le weekend dernier, l'analyste a averti qu'au cours du trimestre en cours, Apple pourrait voir ses expéditions diminuer de 10% à cause du coronavirus.

Kuo s'attend maintenant à ce qu'Apple expédie entre 36 et 40 millions d'iPhones au cours du deuxième trimestre fiscal actuel, contre les 38 millions qu'elle estime avoir expédiés au cours du premier trimestre de l'année dernière. Quant au troisième trimestre fiscal, Kuo n'est pas sûr de la manière dont les expéditions seront affectées par les incertitudes entourant l'épidémie de coronavirus et comment cela affectera la confiance des consommateurs.

Le coronavirus pourrait étouffer l'élan de l'iPhone d'Apple

Cette recommandation a été un coup dur pour les actions d'Apple, qui ont chuté en début de semaine mais ont récupéré une partie des pertes. Si les expéditions sont affectées par les événements résultant du coronavirus, cela nuira à l'élan qu'Apple et l'iPhone ont retrouvé au cours des six derniers mois.

Au cours de son premier trimestre fiscal 2020, qu'elle a publié fin janvier, Apple a annoncé des ventes d'iPhone de 55,96 milliards de dollars, soit une hausse de 8% par rapport à l'année précédente et plus que les 51,92 milliards de dollars que Wall Street attendait.

Cette hausse est due à ce que le PDG Tim Cook a qualifié d'"exceptionnelle" demande pour l'iPhone 11, l'iPhone 11 Pro et l'iPhone 11 Pro Max lors d'une conférence téléphonique sur les bénéfices. Selon Cook, l'iPhone 11 a été le modèle le plus vendu chaque semaine au cours du trimestre de décembre.

Mais Cook a averti lors d'une conférence téléphonique sur les bénéfices que le coronavirus avait un impact. Il a indiqué qu'Apple avait fermé l'un de ses magasins de détail à Wuhan et qu'un certain nombre de partenaires de distribution avaient également fermé leurs magasins. Ceux qui sont encore ouverts ont réduit leurs heures d'ouverture.

"Bien que nos ventes dans la région de Wuhan soient faibles, le trafic de détail a également été affecté en dehors de cette région à travers la Chine ces derniers jours", a déclaré Cook.

Apple prévoit un chiffre d'affaires de 63 à 67 milliards de dollars pour son deuxième trimestre fiscal 2020, ce qui est plus important que d'habitude et reflète l'incertitude liée à l'épidémie de coronavirus.

Avec Admiral Markets, vous avez la possibilité de trader les actions CFD sur Trade.MT5 avec une commission fixe de 1 EUR/USD/GBP seulement par ordre, ou investir dans les actions au comptant avec Invest.MT5.

Wall Street tire la sonnette d'alarme sur Apple

Les analystes de TF Securities ne sont pas les seuls à mettre en garde contre l'impact que le coronavirus pourrait avoir sur les livraisons d'iPhone d'Apple et donc sur son cours de bourse.

L'analyste de Wedbush Securities, Daniel Ives, a averti que si le virus n'est pas contenu d'ici la mi-février, les consommateurs pourraient voir des retards allant jusqu'à deux semaines sur les commandes de nouveaux iPhones. Si le virus se répand toujours en mars, l'impact négatif sera encore plus important.

L'analyste a prévenu que cela pourrait même nuire aux expéditions et aux ventes de l'iPhone SE2, qu'Apple devrait lancer au printemps. La prochaine itération du SE, le SE2 est un modèle moins cher qui possède la même puce que les iPhones haut de gamme et qui cible les consommateurs soucieux des coûts. Des retards dans les livraisons de ce téléphone pourraient se produire si le virus n'est pas contenu d'ici le printemps.

Tout cela signifie que les traders d'Apple devraient se préparer à une nouvelle baisse des actions d'Apple si le coronavirus n'est pas maîtrisé rapidement.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, études de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommé «Analyse») publiées sur le site Internet d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez porter une attention particulière aux éléments suivants:

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation en matière d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissement et ne fait l'objet d'aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissement.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets AS (Admiral Markets) n'est pas responsable des pertes ou des dommages résultant d'une telle décision, qu'elle soit ou non basée sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a mis en place des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (ci-après «Ghiles Guezout») sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour garantir la fiabilité de toutes les sources du contenu et pour que toutes les informations soient présentées, de manière compréhensible, rapide, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité. de toute information contenue dans l'analyse.
  6. Tout type de performance passée ou modélisée d'instruments financiers indiqués dans le contenu ne doit pas être interprété comme une promesse, une garantie ou une implication explicite ou implicite, par Admiral Markets, de toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats sur la différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des bénéfices. Avant de commencer à négocier, assurez-vous de bien comprendre les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !