Bourse: Amazon gonfle ses stocks pour faire face au coronavirus

Février 29, 2020 15:36

Par Ghiles Guezout-

amazon

Amazon (NASDAQ:AMZN) prend des mesures pour sécuriser ses stocks alors que l'épidémie de coronavirus COVID-19 continue de se propager, menaçant de devenir une pandémie.

Ces craintes ont fait chuter les marchés au sens large, entraînant avec elles la chute d'Amazon. Depuis la semaine dernière, les actions du géant du commerce électronique ont perdu plus de 8%, et la capitalisation de la société est revenue sous le seuil symbolique des 1000 milliards de dollars.

Il y a une bonne raison pour que les investisseurs soient effrayés. Amazon s'approvisionner en Chine, où les usines ont été fermées et où la production de toutes sortes de produits a ralenti, pour beaucoup de produits qu'elle vend sur son site.

Cette situation a même incité Apple (NASDAQ:AAPL) à émettre un avertissement pour son deuxième trimestre fiscal. Le fabricant d'iPhone a mis en cause la lente montée en puissance de la production depuis le nouvel an chinois.

Amazon augmente ses stocks

Le New York Times a rapporté qu'Amazon commandait six à huit semaines de stock pour certains produits fabriqués en Chine, ce qui est beaucoup plus que les deux à trois semaines de stock qu'elle a l'habitude de garder.

La décision d'Amazon de prévenir les pénuries de stocks est une indication précoce que le secteur de la vente au détail s'inquiète de l'impact du coronavirus.

La plupart des détaillants sont restés silencieux sur la question jusqu'à présent et n'ont pas émis d'avertissement en raison de l'épidémie. Walmart (NYSE : WMT), le plus grand détaillant au monde, a déclaré la semaine dernière qu'il ne prévoyait pas d'impact financier sur ses activités en Chine.

Bien qu'il n'y ait pas encore de problèmes de chaîne d'approvisionnement, Walmart a averti lors d'une conférence d'investisseurs que cela pourrait avoir un impact à long terme.

Jusqu'à présent, les détaillants ont évité de graves problèmes de chaîne d'approvisionnement, en partie grâce à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

Nombre d'entre eux ont constitué des stocks avant l'entrée en vigueur des droits de douane, mais lorsque la Chine et les États-Unis ont convenu de la première phase d'un accord commercial potentiellement plus large, ils se sont retrouvés avec des stocks excédentaires qui peuvent être utilisés dès à présent pour atténuer le risque que le COVID-19 nuise à la production.

En plus de commander des stocks supplémentaires, certains vendeurs sur Amazon Marketplace ont freiné la publicité, pour éviter de se retrouver dans une situation où ils n'ont pas assez d'offre pour répondre à la demande.

Amazon se prépare à la journée Prime Day, son événement d'une journée en juillet où les clients d'Amazon Prime obtiennent des réductions importantes sur toute une série d'articles. Selon le New York Times, cette semaine, Amazon a contacté les marques par courrier électronique, soulignant ses préoccupations concernant le Prime Day.

Cela suffira-t-il à mesure que le coronavirus se répandra ?

La position proactive d'Amazon pour prévenir les interruptions d'activité dans le cadre de l'épidémie de COVID-19 pourrait ne pas suffire. Le nombre de cas a augmenté rapidement au cours de la semaine dernière, en Corée du Sud et en Italie, et s'est étendu à d'autres pays. On craint de plus en plus que le monde ne soit confronté à une pandémie. Le nouveau coronavirus a infecté plus de 80 000 personnes dans le monde entier et en a tué plus de 2 700.

En Chine, où le COVID-19 s'est propagé en premier, on craint que des dizaines d'entreprises chinoises ne fassent faillite, car l'économie reste paralysée par le virus.

Une enquête menée par Bloomberg auprès des petites et moyennes entreprises du pays a révélé qu'un tiers d'entre elles disposent de suffisamment de liquidités pour couvrir leurs dépenses pendant un mois, tandis qu'un autre tiers ne dispose que de deux mois. Depuis l'épidémie de coronavirus, seules 30% des PME chinoises ont repris leurs activités.

Amazon s'attribue le mérite d'avoir un modèle d'inventaire allégé, mais cela pourrait revenir hanter le géant du commerce électronique si l'épidémie de coronavirus s'aggrave et ne peut être contenue.

Si Amazon est à court de fournitures, cela pourrait se traduire par une baisse des recettes pour Prime Day, l'une de ses plus grandes journées de vente de l'année.

Mais si ses stratégies de gestion des stocks l'empêchent d'avoir des problèmes d'approvisionnement et si le COVID-19 est rapidement contenu, alors la faiblesse des actions pourrait présenter une opportunité d'achat.

Avec Admiral Markets, vous avez la possibilité de trader les actions CFD sur Trade.MT5 avec une commission fixe de 1 EUR/USD/GBP seulement par ordre, ou investir dans les actions au comptant avec Invest.MT5.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets AS (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (ci-après "l'Auteur") sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !