Actualité Bourse et Analyses Bourse du Jeudi 4 Juin 2020

Juin 04, 2020 10:55

Par Ghiles Guezout

Toute l'actualité bourse et analyses bourses pour débuter la séance du Jeudi 4 Juin 2020.

Comme chaque jour, nous vous proposons ci-dessous de faire le point sur les principales actualités bourse à suivre aujourd'hui, ainsi que des analyses sur les marchés à surveiller.

Les tensions entre la Chine et les Etats-Unis freinent la hausse des marchés boursiers

Les marchés boursiers européens ont ouvert en baisse ce jeudi 4 juin, après une première partie de semaine globalement positive pour les investisseurs. Ainsi, après plusieurs séances de progression de la bourse, les principaux indices européens ont ouvert dans le rouge aujourd'hui.

Cela est en partie dû à l'escalade des tensions entre les Etats-Unis et la Chine durant la nuit. En effet, l'administration américaine a suspendu les vols des compagnies aériennes chinoises dans son pays à partir du 16 juin. Cela après que la Chine ait interdit aux transporteurs américains d'entrer dans son espace aérien.

Les relations entre les deux pays se sont effectivement détériorées après l'approbation par la Chine de la promulgation de lois sur la sécurité nationale à Hong Kong le mois dernier.

Les investisseurs attendent également la réunion de la BCE de cet après-midi. Les marchés s'attendent généralement à ce que la Banque centrale européenne augmente son programme d'achat d'actifs d'environ 500 milliards d'euros. L'annonce sera donc très surveillée à 13h45. Ensuite la présidente Christine Lagarde tiendra une conférence de presse à 14h30.

Les analystes de Nordea ont déclaré "Nous pensons que la BCE est prête à assouplir à nouveau sa politique monétaire, cette fois en augmentant le programme d'achat d'urgence de pandémie de 500 milliards d'euros pour le porter à 1250 milliards d'euros et peut-être même en signalant que les achats ne prendront pas fin d'ici décembre 2020".

La BCE va également publier ses nouvelles prévisions économiques, qui offriront aux investisseurs une nouvelle mise à jour très attendue de la situation économique actuelle et future. Cela dans un contexte où les données économique de cette semaine suggèrent que l'économie a peut-être déjà amorcé sa reprise. Mais les risques sanitaires et de guerre commerciale vont probablement encore peser dans les prévisions de la BCE.

Actualités des Actions

Dans l'actualité des actions boursières, on retrouve Renault, dont le président Jean-Dominique Senard a renouvelé son souhait de renforcer le partenariat avec le constructeur allemand Daimler (Mercedes-Benz). Renault devrait ainsi annoncer "une étape supplémentaire" dans ce rapprochement dans les prochaines semaines.

En outre, les constructeurs allemands précédemment soutenus par le projet de plan de soutien de l'Allemagne replongent aujourd'hui, après des les détails du plan aient montré une absence d'incitations à l'achat de véhicules diesel et essence.

Toujours dans le secteur automobile, Aston Martin a annoncé son intention de supprimer jusqu'à 500 emplois pour s'adapter à la baisse de la production.

LVMH étudierait les moyens de reprendre les négociations pour racheter le joaillier américain Tiffany. Mais le numéro un mondial du luxe exclus à ce stade d'acheter des actions de Tiffany sur le marché.

Le CAC 40 freine son rallye mais conserve encore les 5000 points

L'indice parisien CAC 40 évolue en baisse ce jeudi, après une hausse régulière depuis la cassure des 4790. En effet, après un pic à 5044 hier en fin de séance, l'indice a ouvert en baisse ce matin.

Le CAC a ainsi marqué un creux intraday à 4983, mais remonte pour le moment légèrement au-dessus de 5000. Ainsi, la bourse de Paris marque une pause ce matin, dans l'attente de la réunion de la BCE cet après-midi.

Si la banque centrale parvient à surprendre malgré les attentes élevées, ce qui est peu probable, le CAC 40 pourrait poursuivre son mouvement haussier en direction de la résistance des 5077 en intraday.

A l'inverse, si la BCE déçoit ou reste en ligne avec les attentes, ce qui est le scénario le plus probable, des prises de bénéfices peuvent peser sur l'indice. Ainsi, le CAC pourrait retomber en direction des 4920 en intraday, voire corriger jusqu'à 4790 et 4720 à court terme.

Le biais global devrait toutefois rester positif, sauf si le sentiment de marché se détériore à cause des tensions sino-américaines.

analyse cac 40

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40 CFD, graphique H4 (entre 27 mars 2020 et 4 juin 2020), réalisé le 4 juin 2020 à 10h50. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !