Actualité Bourse et Analyse CAC 40 du Vendredi 26 Juin 2020

Juin 26, 2020 11:45

Par Ghiles Guezout

Ghiles Guezout

Toute l'actualité bourse et analyses bourses pour débuter la séance du Vendredi 26 Juin 2020.

Comme chaque jour, nous vous proposons ci-dessous de faire le point sur les principales actualités bourse à suivre aujourd'hui, ainsi que des analyses sur les marchés à surveiller.

Le calendrier économique sera très léger pour terminer la semaine ce vendredi 26 juin 2020, mais il faudra tout de même surveiller plusieurs dossiers importants, à commencer par la pandémie de coronavirus, qui continue de progresser aux Etats-Unis. On surveillera aussi l'avancées des négociations en ce qui concerne le Brexit, ainsi que de potentiels nouveaux rebondissements dans la saga Wirecard.

Nouvelle hausse des marchés boursiers

Malgré les inquiétudes liées à la pandémie, le marché américain a progressé en fin de journée jeudi, et cela a donné un coup de fouet aux actions asiatiques et et permis aux indices européens d'ouvrir la journée en hausse.

Il est vrai que l'indice Euro Stoxx 600 se dirige vers sa deuxième perte hebdomadaire en trois ans, mais à ce stade, il n'a baissé que de 1,6% sur la semaine. Les investisseurs semblent compter sur les décideurs politiques pour amortir le choc de la pandémie. C'est d'ailleurs l'annonce de la BCE d'hier tôt dans la matinée qui a permis aux marchés boursiers de se retourner à la hausse après une ouverture dans le rouge.

Aujourd'hui encore, Christine Lagarde, présidente de la BCE a estimé que la zone euro a "probablement dépassé" le pire de la crise économique causée par la pandémie de coronavirus. "Nous avons probablement dépassé le point le plus bas et je dis cela avec une certaine appréhension car bien sûr, il pourrait y avoir une deuxième vague sévère", a ajouté Lagarde.

Cela a contribué à la hausse des marchés boursiers européens ce vendredi matin.

La Fed américaine semble également en soutien des marchés. La Fed "va soutenir ce marché d'une manière ou d'une autre", a déclaré Sandy Villere, gestionnaire de portefeuille chez Villere & Co, sur Bloomberg TV.

En milieu de matinée, le CAC 40 gagne +1% et le DAX 30 progresse de 0,5%. Aujourd'hui, le FTSE 100 britannique surperforme avec une hausse de 1,1%. Le Royaume-Uni a annoncé vendredi travailler sur un plan visant à assouplir sa quarantaine pour les voyageurs internationaux avec certains pays où le risque de contracter le coronavirus est plus faible.

Aux Etats-Unis, après avoir clôturé en hausse de 1,18% hier, le futures Dow Jones signale une baisse de -0,7% ce matin.

Evolution de la pandémie de coronavirus

Il n'y a aucun signe de recul de la pandémie de coronavirus au niveau mondial. Un nombre record de 37 000 nouveaux cas a été enregistré aux États-Unis jeudi, dépassant le pic observé en avril, après le relâchement des mesures de distanciation sociale.

Certains gouverneurs américains reviennent sur leurs plans de réouverture, alors qu'il est de plus en plus évident que la contagion dicte de plus en plus les événements dans une grande partie de l'Amérique.

Le secrétaire britannique à la santé a de son côté avertit qu'il pourrait fermer des plages pour éviter une nouvelle vague d'infections.

Inquiétudes sur le Brexit

Pendant ce temps, les efforts du Royaume-Uni et de l'Union européenne pour parvenir à un accord commercial post-Brexit accélèrent.

Les pourparlers devraient se poursuivre avec des sessions de négociation supplémentaires prévues pour juillet et août, mais les entreprises britanniques se préparent au pire : elles stockent des marchandises au cas où le Royaume-Uni quitterait l'union douanière le 1 janvier sans avoir conclu d'accord.

Les deux parties espèrent parvenir à un accord d'ici octobre au plus tard, car le bloc a besoin de temps pour recevoir les approbations nécessaires des nations membres.

Le Royaume-Uni n'a toujours pas défini comment les camions circulants entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne seront traités après, une lacune majeure dans sa planification qui inquiète les entreprises de fret.

Les malheurs de Wirecard se poursuivent

Les retombées de l'effondrement de Wirecard AG se propagent. Visa Inc. et Mastercard Inc. envisagent de retirer à la société de paiement allemande la capacité de traiter les paiements sur leurs réseaux, ce qui causerait de nouvelles souffrances à l'entreprise qui a été frappée par un scandale comptable.

L'affaire a ébranlé la classe politique allemande et a suscité des appels en faveur d'une enquête et d'un éventuel changement de direction à la BaFin, l'autorité de régulation financière. Pendant ce temps, les vendeurs à découvert se sentent justifiés et ils ont une série de victoires à leur actif en Europe.

Ailleurs sur le marché des actions, Air France KLM a rebondi de 5% ce vendredi, après que les gouvernements français et néerlandais aient conclu un accord sur un plan d'aide au groupe aérien de 3,4 milliards d'euros. Cela fait suite au plan de financement de la compagnie Lufthansa en Allemagne.

Les compagnies aériennes britanniques sont également globalement en forte hausse après les annonces de levée des quarantaines par le gouvernement UK.

Prévisions CAC 40: La bourse de Paris réintègre son range de consolidation

Après une cassure du support des 4900 hier, le CAC 40 a trouvé du soutien vers 4800, et a amorcé un rebond avec l'aide de la BCE. Après une période d'hésitation sous les 4900, devenus résistance, l'indice a fini par remonter au-dessus.

Ainsi, le CAC 40 réintègre son range de consolidation horizontal entre 4900 et 5050. Avec le nouveau soutien de la BCE aujourd'hui, le CAC pourrait donc parvenir à nouveau à aller chercher la résistance des 5050.

Un mouvement au-dessus des 5055 pourrait signaler un plus important retournement haussier à court terme, pour éventuellement retrouver le pic du 8 juin vers 5230. Avant cela, 5150 sera déjà un solide obstacle à la hausse.

Dans le sens inverse, une cassure en dessous des 4900 pourrait relancer la tendance baissière à court terme, le CAC 40 pouvant retrouver les creux à 4800, 4730 et 4680.

Enfin, l'indicateur RSI horaire remote au-dessous de 50, signalant un léger regain de force des acheteurs. Mais des cassures techniques des cours restent nécessaires pour envisager des mouvement plus directionnels.

Comme on est vendredi, il faudra également être vigilent face au risque de prises de bénéfices et de retournement baissier avant la clôture hebdomadaire.

prévisions cac 40

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40 CFD, graphique H1 (entre 9 juin 2020 et 26 juin 2020), réalisé le 26 juin 2020 à 11h40. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !