Actualité Bourse et Analyse CAC 40 du Mardi 28 Juillet 2020

Juillet 28, 2020 12:09

Par Ghiles Guezout

Ghiles Guezout


Toute l'actualité bourse et analyses bourses pour débuter la séance du Mardi 28 Juillet 2020.

Le Royaume-Uni prend de nouvelles précautions pour éviter d'importer des cas de covid-19 d'Espagne, tandis que les discussions se poursuivent sur un nouveau plan d'aide face au coronavirus aux Etats-Unis. Le géant du Luxe LVMH a publié des résultats en forte baisse, et l'Or corrige après son récent sommet.

Comme chaque jour, nous vous proposons ci-dessous de faire le point sur les principales actualités bourse à suivre aujourd'hui, ainsi que des analyses sur les marchés à surveiller.

Le Covid-19 a de nouvelles conséquences en Europe

L'Espagne a réagi avec colère alors que le Royaume-Uni a de nouveau mis à jour ses conseils aux voyageurs pour inclure les Baléares et les Canaries, deux destinations très importantes, parmi celles vers lesquelles il convient d'éviter les voyages non essentiels. Alors que d'autres pays européens déconseillent également les visites dans certaines régions d'Espagne, les législateurs de Madrid se battent pour protéger un secteur touristique qui représente 12% de l'économie nationale.

Pendant ce temps, l'Union européenne semble prête à maintenir ses frontières extérieures fermées aux voyageurs de la plupart des pays, y compris les États-Unis, pendant au moins deux semaines supplémentaires. Les États membres sont également en train de modifier les contrôles internes, la Belgique ayant déclaré que chaque ménage sera autorisé à avoir des contacts occasionnels avec cinq autres personnes au maximum au cours des quatre prochaines semaines à compter de mercredi.

Nouveau plan de relance en vue aux Etats-Unis

Les républicains du Sénat ont présenté leur plan de 1 000 milliards de dollars pour soutenir l'économie américaine ravagée par la pandémie dans une série de projets de loi qui réduiraient les allocations de chômage supplémentaires, enverraient 1 200 dollars à la plupart des Américains et protégeraient les entreprises, les écoles et d'autres organisations contre les poursuites judiciaires liées aux infections par le coronavirus.

L'introduction de ces projets de loi n'était que la première étape vers la négociation d'un plan de compromis avec les démocrates, qui ont proposé leur propre plan de relance de 3,5 billions de dollars. La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a fait une évaluation sévère de la proposition, la qualifiant d'approche "pathétique" et affirmant qu'elle ne répondait pas aux besoins du pays.

Résultats de LVMH

LVMH a déclaré que les ventes du deuxième trimestre ont chuté de 38% sur une base organique, bien que ce soit mieux que la baisse de 42% prévue par les analystes. Le fabricant de sacs à main Louis Vuitton a suivi Richemont et Burberry Group Plc en annonçant ce qui devrait être le pire trimestre jamais enregistré par l'industrie du luxe, bien qu'il ait également cité des signes de reprise dans plusieurs entreprises en juin et un rebondissement particulièrement fort en Chine. Le propriétaire de Gucci, Kering SA, fait le point après la clôture de la bourse aujourd'hui.

L'Or frôle les 2000$

Le début de la semaine a été centré sur le dollar et l'or, le premier s'échangeant à son plus bas niveau depuis septembre 2018, en prévision de la réunion de la Fed mercredi, et le second enregistrant un nouveau record. Les contrats à terme sur le métal précieux ont touché 1980 dollars l'once pour la toute première fois, dans un contexte de demande pour les valeurs refuges.

L'argent, quant à lui, a également profité des inquiétudes concernant l'offre.

Notons que le métal jaune a depuis nettement corrigé et évolue actuellement vers 1930$ l'once.

Le CAC 40 se rapproche des 4900

Le CAC 40 a encore reculé ce mardi, accentuant la baisse de lundi. Après avoir échoué à rebondir au-dessus des 4980, le CAC 40 a reprend une consolidation baissière, cassant ce matin sous la résistance intraday de 4925.

Cela ouvre potentiellement la voie à un test du support et seuil psychologique des 4900 en intraday. Une cassure en dessous pourrait par la suite accentuer les pressions baissières, permettant une plus profonde chute à court terme. Dans ce cas, les prochains supports se trouveraient à 4860/4850, puis à 4800.

Alors que les risques immédiats restent clairement orientés à la baisse, tout rebond du CAC 40 doit dépasser les 4980 pour envisager une plus solide reprise haussière. L'indice pourrait alors retrouver les 5050 dans un premier temps.


Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40 CFD, graphique H4 (entre 26 mai 2020 et 28 juillet 2020), réalisé le 28 juillet 2020 à 12h05. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !