Actualité Bourse et Analyse CAC 40 du Lundi 27 Juillet 2020

Juillet 27, 2020 10:26

Par Ghiles Guezout

Ghiles Guezout

actu bourse 27-07-20

Toute l'actualité bourse et analyses bourses pour débuter la séance du Lundi 27 Juillet 2020.

Les tensions Chine-USA pourraient continuer à peser sur les échanges, bien que pour l'instant, les investisseurs semblent se concentrer sur les espoirs d'un nouveau plan de relance aux Etats-Unis. La pandémie de Covid-19 a été l'occasion de plusieurs actualités ce weekend. Côté marché, SAP envisage une importante cession, et les actions, l'or et le Bitcoin sont en hausse.

Comme chaque jour, nous vous proposons ci-dessous de faire le point sur les principales actualités bourse à suivre aujourd'hui, ainsi que des analyses sur les marchés à surveiller.

Les marchés boursiers commencent la semaine de manière mitigée

Les indices boursiers européens ont débuté la semaine de manière mitigée. Les traders ont quelque peu réduit les pertes de la semaine dernière, mais hésitent à revenir en force sur les marchés et les actifs à risque.

Cela peut s'expliquer par des facteurs négatifs toujours d'actualité, dont les tensions entre les Etats-Unis et la Chine qui continuent à se détériorer. De plus, la pandémie continue de s'aggraver aux Etats-Unis, mais aussi dans d'autres régions du monde, dont l'Europe et la Chine. Pendant ce temps, les responsables américains continuent de travailler sur un accord pour un nouveau plan de relance, tandis que le paquet en cours doit en grande partie prendre fin d'ici le 31 juillet.

Le CAC 40 perd moins de 0,1% en milieu de matinée, alors que le DAX 30 allemand progresse de 0,45%. Le FTSE 100 britannique cède -0,1% et l'Euro Stoxx 50 paneuropéen progresse de 0,1%.

Dans les autres marchés, l'indice du dollar a baissé pour atteindre son plus bas niveau depuis plus d'un an. L'Or a de son côté marqué un nouveau sommet historique proche de 1950$ l'once pour sa version au comptant. Enfin, le Bitcoin a dépassé le seuil de 10 000 dollars pour la première fois depuis juin.

Les tensions Chine-USA se poursuivent

Les États-Unis ont baissé leur drapeau au-dessus du consulat américain dans la ville chinoise de Chengdu, dans ce qui constitue la dernière escalade en date dans la détérioration des relations entre Washington et Pékin.

Cette action a eu lieu moins de trois jours après que le gouvernement américain ait forcé ses homologues chinois à quitter leur mission à Houston, des centaines de personnes s'étant rassemblées devant le bâtiment de Chengdu samedi alors que les employés américains se préparaient à partir.

Et bien que rien n'ait été annoncé pour l'instant, l'expérience nous incite à attendre une rapide réponse des Etats-Unis, ce qui devrait encore davantage envenimer la situation.

Espoir d'un nouveau plan de relance aux USA

Dimanche, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a déclaré que les républicains avaient finalisé un projet de loi pour environ 1 000 milliards de dollars de fonds de secours pour lutter contre les effets du coronavirus.

Mnuchin a ajouté qu'il espérait que la proposition puisse trouver un soutien bipartite. Le conseiller économique de la Maison Blanche, Larry Kudlow, a ensuite apporté quelques éclaircissements sur certaines des mesures incluses dans la proposition du GOP, notant : "Il y a un chèque de 1 200 dollars qui arrive, qui fera partie du nouveau paquet."

On continuera donc à surveiller les informations sur ce potentiel plan et son timing cette semaine.

La pandémie de Covid-19 continue de faire l'actualité

L'Espagne s'efforce de devancer les nouvelles épidémies de coronavirus qui ont poussé le Royaume-Uni à imposer une quarantaine aux voyageurs revenant du pays, un ordre attaqué à la fois par le gouvernement espagnol et par deux grandes compagnies aériennes britanniques.

Le Royaume-Uni lui-même, pendant ce temps, a annoncé qu'il interromprait la publication des rapports sur les décès dus au Covid-19 pendant qu'elle réviserait leur mode de calcul.

En Asie, la Chine a enregistré le plus grand nombre de cas nationaux depuis la mi-mars, avec des flambées à l'ouest et au nord-est, tandis que Hong Kong va interdire tous les services de restauration dans les restaurants et exiger des masques à l'extérieur à partir de mercredi, a rapporté la télévision locale.

Cession en vue pour SAP

La plus grande entreprise technologique d'Europe, SAP, vend une participation dans son unité de logiciel d'enquête sur la clientèle Qualtrics par le biais d'une offre publique américaine, moins de deux ans après avoir acheté l'entreprise pour l'aider à concurrencer Salesforce.

La valeur marchande de Qualtrics pourrait atteindre 10 à 16 milliards d'euros si elle est cotée en bourse, ce qui aiderait SAP à réduire sa dette, ont écrit les analystes de Bloomberg Intelligence dans une note.

Le CAC 40 bloque sous les 5000 points

L'indice de la bourse de Paris a chuté la semaine dernière, repassant sous le seuil de 5000, même sous le support des 4980. La dernière tentative de rebond a confirmé que l'ancien support est devenu une solide résistance. Une cassure au-dessus reste donc nécessaire pour envisager un retournement haussier plus ferme et durable.

Dans un tel scénario, le CAC 40 pourrait remonter en direction des 5050 dans un premier temps, avant d'éventuellement poursuivre en direction des 5100 puis 5150.

Dans le sens inverse, tant que le CAC 40 reste sous 4980, il risque d'aller chercher le support des 4900 par la suite. Un mouvement en dessous pourrait ensuite accentuer les pressions baissières à court terme.

L'indicateur RSI horaire a corrigé sa lecture de survente sous 30, mais reste encré en territoire baissier.

CAC 40 27-07-20

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40 CFD, graphique H1 (entre 7 juillet 2020 et 27 juillet 2020), réalisé le 27 juillet 2020 à 10h20. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !