Actualité Bourse et Analyse CAC 40 du Jeudi 9 Juillet 2020

Juillet 09, 2020 10:20

Par Ghiles Guezout

Ghiles Guezout

actu bourse 09-07-20

Toute l'actualité bourse et analyses bourses pour débuter la séance du Jeudi 9 Juillet 2020.

Une seule statistique importante est présente dans le calendrier économique du jour, mais plusieurs autres facteurs, dont la pandémie de coronavirus, devront être pris en compte ce jeudi.

Les marchés tentent de rebondir malgré la progression de la pandémie de Covid-19

Les marchés boursiers américains ont clôturé en hausse hier soir, avec notamment le Nasdaq qui a encore marqué de nouveaux sommets avec une hausse de 1,36% en clôture. Le NIkkei japonais a confirmé la tendance haussière durant la nuit, terminant en hausse de 0,4%. A Hong Kong, l'indice Heng Seng a terminé en hausse de 0,1%, alors que la Chine s'agace de l’ingérence australienne dans ses affaires et la menace de représailles.

Le sentiment s'est également modéré en fin de séance asiatique, alors que le Japon a rapporté un record journalier d'infections au Covid-19, à un moment où le gouvernement doit assouplir davantage ses restrictions à partir de demain.

Plus globalement, le nombre de cas de coronavirus dans le monde a dépassé les 12 millions, avec des flambées même dans des pays qui avaient relativement bien réussi à contenir les infections.

La Finlande a rouvert ses frontières à la plupart des pays européens, en exemptant notamment la Suède, dont la stratégie de non confinement lui a valu de devenir le pays le plus touché d'Europe du Nord. Le Portugal maintiendra des restrictions dans plusieurs zones autour de Lisbonne afin de contenir une flambée dans la périphérie de la capitale.

En début de matinée, le CAC progresse de 0,1%, tandis que le DAX allemand bondi de 1%. Le FTSE 100 cède -0,1% et l'Euro Stoxx 50 gagne 0,6%.

Les inscriptions au chômage US attendues

En ce qui concerne le calendrier économique, la principale statistique à surveiller ce jeudi concernera les inscriptions hebdomadaires au chômage US à 14h30.

Celles-ci sont attendues en baisse à 1,375 millions contre 1,427 millions la semaine précédente. Un chiffre que les investisseurs devraient considérer comme toujours élevé et qui ne devrait pas être accueilli comme une bonne nouvelle.

Incertitude sur le Pétrole

Le redressement des prix du pétrole après la crise initiale provoquée par la pandémie a été significatif, mais il reste à savoir jusqu'où il peut aller.

Les stocks américains de brut se maintiennent à des niveaux proches des records et si la demande d'essence a retrouvé les niveaux d'avant la pandémie, elle reste loin des niveaux normaux pour la saison estivale.

Les volumes d'échange de Brent ont également chuté, ce qui constitue un autre grand changement par rapport à l'activité frénétique observée plus tôt dans l'année, les acteurs du marché n'étant pas convaincus que la matière première se dirige vers quelque destination que ce soit alors que le virus se profile à l'horizon.

Surchauffe des valeurs boursières technologiques

Les actions de méga-capitalisation technologiques ne cessent d'augmenter et les analystes continuent de mettre en garde contre une surchauffe du marché boursier.

La Deutsche Bank s'est dite surprise par la "vitesse et l'ampleur" de la reprise des actions d'Apple et il semble qu'il y ait un scepticisme similaire quant au fait qu'il reste encore un potentiel de hausse pour d'autres grands noms de la technologie.

Le danger est un retournement de situation violent face à la saison des bénéfices où l'impact du virus sur toutes les industries devrait se faire plus clair.

Le CAC 40 sous pression mais tient son support

Les indices boursiers restent globalement sous pression, les rebonds se montrant de moins en moins incisifs. Ainsi, on peut observer un canal baissier sur le CAC 40 depuis le sommet des 5120.

Cela-dit, on peut également relever le solide support de court terme vers 4980 qui limite la chute de l'indice. Une cassure en dessous devrait donc fragiliser davantage le CAC 40, qui pourrait ensuite retrouver les 4950 et le bas du canal actuel, avant d'éventuellement poursuivre vers le plus significatif support des 4900.

Les rebonds doivent se monter plus fermes avant d'envisager un retournement haussier. Une sortie du canal baissier serait une première alerte pour une reprise en direction des 5050.

Un mouvement au-dessus de 5050 serait toutefois préférable pour envisager une plus forte hausse du CAC 40 à court terme.

analyse CAC 40 09-07-20

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40 CFD, graphique H1 (entre 22 juin 2020 et 9 juillet 2020), réalisé le 9 juillet 2020 à 10h15. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !