Actualité Bourse et Analyse CAC 40 du Jeudi 30 Juillet 2020

Juillet 30, 2020 12:12

Par Ghiles Guezout

Ghiles Guezout

Toute l'actualité bourse et analyses bourses pour débuter la séance du Jeudi 30 Juillet 2020.

La réunion de la Fed a poussé le Dollar davantage en baisse hier soir, alors que les marchés boursiers chutent avant une journée chargée tant du point de vue des statistiques économiques que des résultats financiers.

Comme chaque jour, nous vous proposons ci-dessous de faire le point sur les principales actualités bourse à suivre aujourd'hui, ainsi que des analyses sur les marchés à surveiller.

Les marchés boursiers chutent malgré le soutien de la Fed

la Fed a décidé de maintenir ses taux inchangés près de zéro hier, et a assuré qu'ils resteraient bas durant une longue période. Le président de la Fed, Jerome Powell a en effet déclaré que "l'économie aura besoin de niveaux élevés de politique monétaire accommodante pendant une période prolongée".

Cela avait apporté un certain soutien aux marchés boursiers avant la clôture américaine hier, mais le mouvement n'a pas duré, les principaux indice européens rechutant lourdement depuis ce jeudi matin. Le déclin, plus marqué en Allemagne, s'est produit suite à des données économiques décevantes, ainsi que de faibles résultats d'entreprises.

L'emploi en Allemagne avait quelque peu rassuré plus tôt ce matin, le nombre de chômeurs ayant chuté de 18 000 en juillet, enregistrant la première baisse depuis le mois de mars. Le consensus anticipait une nouvelle hausse de 43 000, après 68 000 le mois précédent. Le taux de chômage est resté inchangé à 6,4%, alors que le consensus anticipait une hausse à 6,5%. Cependant, la statistique suivant du PIB allemand a été plus sombre. L'Allemagne a en effet enregistré une contraction record de -10,1% au deuxième trimestre, pire que les attentes de -9,0%.

Les résultats trimestriels ont également fortement déçu. Renault a enregistré une perte nette record de 7,29 milliards d'euros au premier semestre, tandis que le constructeur allemand Volkswagen a enregistré une perte d'exploitation de 800 millions d'euros au premier semestre. Il a ainsi réduit son dividende.

Total a enregistré des dépréciations exceptionnelles de 8,1 milliards de dollars au deuxième trimestre, mais Total a maintenu son dividende, tandis que ENI a annoncé une perte au deuxième trimestre et réduit son dividende, et Shell a enregistré une légère perte. Casino a déclaré une perte plus importante que prévu au premier semestre.

Le prêteur Standard Chartered a dépassé les estimations plus tôt et s'apprête à entamer une nouvelle série de suppressions d'emplois, alors que son homologue Crédit Suisse a fait état d'une provision pour pertes sur prêts plus faible que prévu. Lloyds Bank a annoncé une perte avant impôt au premier semestre.

En revanche, le géant pharmaceutique AstraZeneca a enregistré un bénéfice net au deuxième trimestre en forte hausse.

Aux États-Unis, les géants technologiques Apple, Amazon.com, Alphabet et Facebook - qui se sont tous défendus au Congrès mercredi contre les allégations antitrust – publieront leurs résultats après la clôture de la bourse américaine.

Le PIB US permettra de mesure l'ampleur des dégâts de la pandémie

Les données du PIB US publiées aujourd'hui à 14h30 devraient montrer que l'économie américaine s'est contractée de 35% en rythme annualisé au deuxième trimestre, la plus forte baisse jamais enregistrée, en raison des blocages liés à la pandémie de Covid-19.

"Presque toutes les composantes du produit intérieur brut devraient freiner la croissance au deuxième trimestre, la faiblesse étant principalement due à la consommation", a écrit Veronica Clark, économiste à Citi, dans une note aux clients mardi, bien que la banque affirme qu'un rebond de la reprise en mai et juin implique un fort rebond au troisième trimestre.

La Fed a poussé le Dollar sur de nouveaux creux

L'annonce de la politique monétaire de la Réserve Fédérale pour juillet, qui n'a apporté aucune surprise, s'est révélée suffisamment dovish pour pousser le Dollar sur de nouveaux creux.

La banque centrale américaine a en effet averti que le virus pose des risques considérables et qu'elle utilisera toute sa gamme d'outils pour soutenir l'économie.

En réaction, les investisseurs ont poussé le billet vert vers de nouveaux planchers contre toutes les principales devises. EUR/USD a par exemple marqué un sommet au-dessus de 1.18 au cours de la nuit.

Le CAC 40 rechute sur le seuil des 4900

Le CAC était remonté tester la résistance des 4980 hier, et n'est pas parvenu à casser au-dessus malgré la réunion dovish de la Fed. A l'inverse, l'indice boursier est retombé ce matin face à l'aversion au risque des marchés.

Ainsi, le CAC 40 a retrouvé le support des 4900 déjà testé plus tôt cette semaine. Une cassure en dessous reste toutefois toujours nécessaire pour cibler un mouvement baissier plus ample, et potentiellement aller chercher les supports suivants vers 4850 puis 4800.

A l'inverse, alors que le CAC hésite à casser sous 4900, un catalyseur haussier, comme un PIB US meilleur que prévu, ou une percée dans les discussions sur le plan de relance américain, pourraient permettre au CAC 40 de rebondir et éventuellement retrouver la résistance des 4980 en intraday.

Entre-temps, le biais de très court terme reste clairement orienté à la baisse, souligné notamment par l'indicateur RSI en dessous de 50.

analyse CAC 40 30-07-20

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40 CFD, graphique H4 (entre 28 mai 2020 et 30 juillet 2020), réalisé le 30 juillet 2020 à 12h05. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !