Actualité Bourse du Mardi 31 Mars 2020

Mars 31, 2020 09:35

Par Ghiles Guezout-

Toute l'actualité bourse du Mardi 31 Mars 2020 que les traders suivent pour investir sur les marchés financiers.

Comme chaque jour, vous retrouvez ci-dessous un point sur les principaux dossiers à garder en tête pour bien aborder le trading sur les bourses, le pétrole et le forex en ce mardi.

Stabilisation de la pandémie de coronavirus Covid-19 en Europe ?

L'Organisation mondiale de la santé a déclaré qu'il y a des signes d'une certaine stabilisation de l'épidémie de coronavirus en Europe, notant le plus petit nombre de nouveaux cas en presque deux semaines dans l'Italie la plus durement touchée, qui a dû faire face à des avertissements sur l'approche de la quarantaine et sur le potentiel de poudrière du sud.

La chancelière Allemande Angela Merkel a subi un autre test de dépistage négatif et le Britannique Boris Johnson, qui a été testé positif, est maintenant confronté à une pression croissante pour accélérer les tests des patients et des travailleurs de la santé à mesure que le virus se répand.

Dans le même temps, les responsables financiers de la zone euro ont été avertis qu'ils doivent veiller à ce que la politique gouvernementale tienne compte des niveaux d'endettement plus élevés que les pays européens auront lorsque le virus aura pris fin, afin d'éviter les risques potentiels de rupture.

Retour au travail en Chine

L'activité des usines chinoises a connu un fort rebond en mars, ce qui indique que l'économie se remet au travail au moment même où elle sera confrontée à une forte baisse de la demande en raison du coup économique porté par l'épidémie de coronavirus.

Cela a permis aux prix du pétrole de se redresser légèrement mardi, même si les prix du brut sont toujours en voie d'afficher le pire trimestre de leur histoire.

Un quatrième plan d'aide aux Etats-Unis ?

Le président américain Donald Trump a déclaré que le pays pourrait étendre à d'autres pays l'interdiction de voyager déjà imposée à l'Europe et au Royaume-Uni, dans le cadre des efforts continus visant à ralentir la propagation du virus, suite à un pic de décès à New York.

Les détaillants américains continuent de mettre à pied leurs employés, même après la signature du plan de relance de 2 000 milliards de dollars la semaine dernière, et la Maison Blanche et les démocrates du Congrès envisagent maintenant une quatrième série de dépenses couvrant des aides d'État supplémentaires ainsi qu'un soutien à des domaines tels que les hypothèques et l'industrie du voyage.

Les softs commodities également victimes de la pandémie

Le prix du pétrole a atteint son niveau le plus bas depuis 18 ans et le marché est en plein bouleversement, certains barils coûtant moins de 10 dollars, mais cela ne signifie pas qu'il a le monopole des turbulences dans le domaine des matières premières.

Les "soft commodities", qui comprennent le coton, le sucre et le café, sont en passe de réaliser leur pire rendement depuis 1986.

Pourtant, même dans ce cas, une grande partie de cette situation est due à la baisse des prix du pétrole, qui rend la fabrication de fibres synthétiques moins chère et compromet les perspectives des biocarburants au profit de la production de sucre.

Le prix du bœuf et des œufs a également augmenté, car de plus en plus de gens restent à la maison pour cuisiner, bien que le bacon n'ait pas participé à cette hausse.

Calendrier économique du jour

Enfin, en ce qui concerne le calendrier des indicateurs économiques attendus ce mardi, on surveillera ce matin les chiffres du chômage allemand pour le mois de mars, à 9h55, puis la confiance des consommateurs du mois de mars aux Etats-Unis à 16h.

Le nombre de chômeurs en Allemagne devrait avoir progressé de 29k selon le consensus, après avoir été réduit de 10k au mois de février.

L'indice de confiance des consommateurs US devrait quant à lui plonger à 110 points, après 130.7 le mois précédent.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !