Actualité Bourse de la semaine du 15 février

Février 15, 2021 15:58
Ghiles Guezout
actualité bourse 15 février 2021
 
Les marchés boursiers restent tournés vers le nord face à une actualité boursière porteuse. Les investisseurs doivent cependant faire preuve de prudence dans ce contexte de marché.

Comment évoluent les marchés boursiers en ce début de semaine ?

Les indices boursiers européens ont ouvert la semaine globalement en hausse. A 14h00 ce lundi, les principaux indices boursiers internationaux affichaient :

  • CAC 40 : +1,36 %
  • DAX 30 : +0,31 %
  • FTSE 100 : +1,58 %
  • Euro Stoxx 50 : +0,94 %
  • Futures Dow Jones : +0,47 %
  • Futures S&P 500 : +0,39 %
  • Futures Nasdaq : +0,25 %

Notons que les marchés américains resteront fermés ce lundi pour cause de jour férié.

Actualité bourse à surveiller

Les marchés boursiers américains ont clôturé la semaine dernière sur des sommets historiques, soutenus par les attentes d'une nouvelle série de mesures de relance, de solides résultats financiers pour les entreprises et de progrès dans le déploiement des vaccins Covid-19. Les investisseurs ont également été rassurés sur le front de la politique monétaire des banques centrales, qui continura à rester accommodante pour un avenir prévisible selon les commentaires de Jerome Powell, président de la Fed américaine.

Ainsi, l'indice S&P 500 a progressé de 1,2 % pour la semaine, tandis que l'indice Dow Jones a gagné 1 %. Le Nasdaq Composite a pris 1,7 %. En clôture vendredi, le S&P 500 a enregistré son 10éme record cette année, le Dow Jones son 7éme record et le Nasdaq son 12éme record de 2021.

Ce lundi, les indices européens suivent la tendance et poussent un peu plus haut par rapport aux clôtures de vendredi, le sentiment de marché restant toujours en faveur des actifs risqués comme les actions.

En effet, en plus des facteurs haussiers mentionnés plus haut, les marchés ont salué les avancées politiques réalisées par le nouveau premier ministre italien Mario Draghi, ainsi que la croissance du produit intérieur brut du Japon de 3 % en quatrième trimestre, dépassant les attentes des économistes. L'indice japonais Nikkei 225 a dépassé le niveau des 30000 points pour la première fois en 30 ans.

Cependant, à court terme, la récente forte et rapide hausse des marchés boursiers pourrait inciter certains traders à la prudence. En effet, la hausse des marchés s'est largement construite sur le soutien des banques centrales et des gouvernements, ainsi que les espoirs d'une reprise économique soutenue grâce à l'arrivée des vaccins Covid-19. 

Mais pour que la hausse puisse rester soutenue, la reprise économique et les données économiques doivent rapidement prendre le relais pour conforter les investisseurs dans leurs prévisions de reprise cette année.

Si ce n'est pas le cas, les marchés pourraient effectivement connaître une phase de correction baissière à court terme, avant une éventuelle resprise ultérieure de la hausse. Cette perspective est notamment encouragée par la question de la pandémie qui est loin d'être résolue, alors que les variants font encore peser d'importants risques sanitaires dans diverses régions du monde.

Un risque accentué si l'on prend en considération les difficultés de distribution des vaccins, même si l'administration Biden a rassuré aux Etats-Unis en annonçant des achats de vaccins suffisants pour inoculer 300 millions d'Américains d'ici la fin du mois de juillet.

En outre, le scénario correctif est également favorisé par des valorisations élevées sur les actions. En effet, l'indice S&P 500 se négocie à plus de 22 fois ses bénéfices prévus pour les 12 prochains mois, ce qui est bien supérieur à la moyenne sur 5 ans de 17,95.

D'ailleurs, le récent catalyseur de la hausse des indices boursiers, avec de solides résultats trimestriels des entreprises, pourrait manquer aux investiseurs qui voudraient pousser les marchés plus haut à court terme. En effet, la saison des résultats touche à sa fin, avec la plupart des grandes sociétés internationales ayant publié leurs chiffres.

Avec environ trois quarts des sociétés du S&P 500 ayant publié leurs rapports, plus de 80 % ont dépassé les attentes, selon FactSet. Les bénéfices des sociétés de l'indice boursier devraient avoir augmenté de 2,8 % au quatrième trimestre par rapport à l'année précédente. C'est un chiffre bien meilleur que la baisse de plus de 9 % prévue à la fin du mois de décembre.

Pour résumer, les investisseurs continuent ce lundi à se concentrer sur les points positifs, avec la relance économique de 1900 milliards de dollars de Joe Biden qui devrait bientôt être adoptée, l'assouplissement monétaire durable, les résultats trimestriels rassurants, ainsi que les perspectives de reprise économique grâce aux vaccins. L'actualité pour la semaine étant attendue globalement calme, les traders devront toutefois faire attention à d'éventuelles prises de bénéfices et une correction baissière des marchés.

Les actions en mouvement ce lundi

Plus fortes hausses du CAC 40 :

  • Vivendi (+18,77 %)
  • Société Générale (+5,75 %)
  • ArcelorMittal (+4,00 %)
  • Total (+3,69 %)
  • Kering (+3,29 %)

Plus fortes baisses du CAC 40 :

  • WFD Unibail Rodamco (-1,96 %)
  • L'Oréal (-1,19 %)
  • Dassault Systèmes (-0,79 %)
  • Alstom (-0,33 %)
  • Renault (-0,29 %)

Actualité des Actions

  • Vivendi s'apprête à étudier la distribution de 60 % du capital d'UMG.
  • Le Financial Times a annoncé l'échec des discussions entre Nissan et Apple sur le développement d'une voiture autonome.
  • Daimler (Mercedes) rappelle 1,29 million de véhicules aux Etats-Unis suite à un problème de logiciel détecté.
  • Air France est en discussions intenses pour une nouvelle aide financière

Recommandations des analystes sur actions

  • L'Oréal : AlphaValue révise sa recommandation d'alléger à vendre avec ubjectif de cours de 274 euros. Crédit Suisse reste à sousperformance mais remonte son objectif de 235 à 242 euros.
  • WFD Unibail Rodamco : HSBC passe de conserver à alléger avec un objectif de 40 euros sur l'action.
  • Airbus : Deutsche Bank maintient sa note d'achat avec un objectif de 108 euros.
  • Danone : Bernstein reste sur un avis de sousperformance et réduit l'objectif de cours de 50 à 46 euros.
  • Dassault Système : JP Morgan relève son objetif de 180 à 200 euros sur l'action.
  • EssilorLuxottica : Goldman Sachs maintient l'achat et relève son objectif de cours de 154 à 160 euros.
  • Total : LBBW relève sa note de conserver à acheter avec une cible à 39 euros.

Les Actions qui ont augmenté leur dividende

  • PepsiCo a annoncé qu'elle augmentera son dividende annualisé de 5 % à partir du mois de juin. Elle prévoit de faire passer le dividende de 4,09 dollars à 4,30 dollars par action. Cela équivaudrait à 1,075 $ par action sur une base trimestrielle. L'action rapporte 3 % de rendement de dividende.
  • Western Union a déclaré qu'elle augmentera son dividende trimestriel d'un penny, soit 4,4 %, pour le porter à 23,5 cents par action. L'action, a un rendement de 3,8 %.
  • Cisco Systems prévoit d'augmenter son dividende trimestriel d'un penny, soit environ 3 %, pour atteindre 37 cents par action. L'action rapporte un rendement de 3,1 %.
  • NextEra Energy a déclaré un dividende trimestriel de 38,5 cents par action, soit en hausse de 10 %. L'action rapporte 1,7 %.

Contacter Ghiles Guezout : ghiles.guezout@admiralmarkets.com

Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !