3 raisons d'acheter des actions Netflix malgré la fin de la pandémie

Mars 24, 2021 11:07
Ghiles Guezout

Il est indéniable que l'adoption de la vidéo en streaming s'est accélérée au cours de l'année dernière et, en tant que leader mondial, Netflix a été l'un des ultimes bénéficiaires. La société a ajouté plus de 36 millions d'abonnés en 2020, portant son total mondial à 204 millions, et contribuant à faire grimper le cours de l'action de 67 % l'année dernière.

Cela a, bien sûr, soulevé l'inévitable question de savoir comment Netflix va donner suite à une année aussi banale. Plusieurs développements survenus au cours des derniers mois permettent de mieux comprendre la stratégie de l'entreprise, et de plus en plus d'éléments indiquent que Netflix pourrait poursuivre sa trajectoire de croissance en 2021.

Examinons trois raisons qui tendent à suggérer qu'il peut être intéressant d'acheter actuellement des actions Netflix.

La répression du partage des mots de passe

Netflix tolère depuis longtemps un certain nombre de partages de comptes, allant même jusqu'à dire que c'était "une chose positive." En 2016 déjà, le PDG Reed Hastings expliquait : "Nous aimons que les gens partagent Netflix, qu'ils soient deux personnes sur un canapé ou 10 personnes sur un canapé". "C'est une chose positive, pas une chose négative".

L'entreprise semble avoir changé d'avis. Lors d'une opération que Netflix a décrite comme un test, certains utilisateurs ont reçu un message lors de la connexion au service, qui disait : "Si vous ne vivez pas avec le propriétaire de ce compte, vous devez avoir votre propre compte pour continuer à regarder." Les téléspectateurs pouvaient choisir de recevoir un code de vérification par SMS ou par e-mail pour authentifier le compte. Ils avaient également la possibilité de vérifier plus tard. "Ce test est conçu pour aider à garantir que les personnes utilisant des comptes Netflix sont autorisées à le faire", a déclaré l'entreprise dans un communiqué.

Selon des données fournies par Magid Research, pas moins de 33 % des utilisateurs partagent leur mot de passe Netflix. Avec 204 millions d'abonnés, cela pourrait représenter au moins 67 millions de téléspectateurs non payants. Compte tenu du prix mensuel de 14 dollars pour le service le plus populaire de Netflix, la société renonce potentiellement à plus de 11 milliards de dollars de revenus chaque année.

Cette mesure pourrait contribuer à augmenter le nombre d'abonnés mensuels de la société, et donc ses revenus.

Possible vente du contenu sous licence

Netflix affirme depuis longtemps que la principale raison pour laquelle les gens s'abonnent à son service est la bibliothèque apparemment infinie de films et d'émissions de télévision disponibles sur sa plateforme. Des titres maison comme Stranger Things, Ozark et The Queen's Gambit ont propulsé Netflix au sommet de l'industrie de la vidéo en continu, et la société a promis que de nouveaux films maison sortiraient chaque semaine en 2021.

Selon un rapport de The Information, le géant de la technologie pourrait s'inspirer de l'exemple des médias traditionnels et envisager de céder sous licence certains de ses contenus originaux à d'autres distributeurs. Netflix envisage d'accorder des licences pour certains de ses films et émissions de télévision les plus anciens, et a eu des discussions avec Peacock de Comcast et ViacomCBS, entre autres.

Si certains programmes originaux de Netflix, dont Bojack Horseman et Narcos, ont été diffusés sur d'autres réseaux, ils ont été coproduits par d'autres studios qui ont conservé les droits de les céder sous licence à l'avenir. Ces récentes discussions portent sur des contenus qui sont la propriété exclusive de Netflix et pourraient se traduire par des droits de licence lucratifs pour le géant du streaming. Elles pourraient également attirer les nouveaux abonnés de Netflix en leur donnant une idée des programmes dont ils sont privés.

De nouvelles formules d'abonnemet à l'horizon

Au début de l'année 2019, Netflix a testé dans plusieurs pays un niveau d'abonnement uniquement sur mobile, nettement moins cher que ses offres existantes. Le palier à moindre coût était disponible sur un seul téléphone mobile ou une seule tablette à la fois, avec une qualité de streaming standard. Le test s'est avéré concluant et, plus tard dans l'année, l'entreprise a annoncé que le plan exclusivement mobile allait rester, en commençant par l'Inde.

À l'époque, Netflix a déclaré qu'il s'agissait "d'un moyen efficace de faire découvrir Netflix à un plus grand nombre de personnes en Inde et de développer notre activité sur un marché où le revenu moyen par utilisateur (ARPU) de la télévision payante est faible (moins de 5 dollars)".

Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !