Prévisions sur l'Action Disney avant les Résultats de ce soir

Février 04, 2020 17:13

Par Ghiles Guezout

L'année dernière, le parc d'attractions et les films Disney (NYSE:DIS) ont fait des ravages. La société a sorti le film le plus rentable de tous les temps, a ouvert de nouveaux parcs d'attractions et a lancé son service de streaming très attendu, tout en concluant la plus grosse acquisition de l'histoire de Disney.

L'année 2020 marque un nouveau chapitre pour la Maison de la Souris, et Disney en dévoilera les premiers chiffres lorsqu'elle publiera les résultats de son premier trimestre fiscal après la fermeture du marché US, le mardi 4 février.

Trois sujets en particulier seront surveillés de près par les investisseurs, et pourraient jouer un rôle important dans le succès ou l'échec de l'entreprise aujourd'hui et dans les mois à venir.

L'attraction The Rise of the Resistance de Walt Disney

Le dernier-né du parc à thème Star Wars de Disney a fait ses débuts à Disneyland en grande pompe au début du mois dernier, et l'attraction est saluée par les fans et les critiques.

The Rise of the Resistance réussit à immerger complètement les invités dans l'action, et brouille la ligne entre la fin de la ligne et le début du parcours. Les invités font partie de la narration et sont capturés par les forces du Premier Ordre - les membres de la distribution de Disney jouant le rôle de soldats de l'empire du mal.

Cette victoire est très attendue par Disney, qui a connu une rare baisse de fréquentation de ses parcs d'attractions nationaux en 2019. Le déploiement réussi du dernier né de Star Wars pourrait ramener les fans en force et redynamiser les visites de la compagnie.

Quels débuts pour Disney+ ?

Après des années de spéculation et des mois d'attente, le lancement tant attendu du service de streaming Disney+ de la société a eu lieu le 12 novembre. Le lendemain, Disney a annoncé que, en incluant les personnes qui s'étaient inscrites tôt, ses abonnements avaient atteint plus de 10 millions à la fin de la première journée, portant son action en bourse à un nouveau record. À l'époque, la direction a annoncé qu'elle ne mettrait plus à jour les chiffres d'abonnés avant le rapport trimestriel régulier de la société.

On s'est beaucoup demandé si l'élan de la plateforme avait continué après la ruée initiale.

Selon les enquêtes menées auprès des consommateurs et le nombre de téléchargements d'applications depuis le lancement, il semblerait que Disney+ ait terminé l'année avec 25 millions d'abonnés. La société s'est depuis lancée dans un certain nombre de pays, ce qui pourrait donner une forte impulsion au nombre d'abonnés, que les investisseurs suivront de près.

Avec Admiral Markets, vous avez la possibilité de trader les actions CFD sur Trade.MT5 avec une commission fixe de 1 EUR/USD/GBP seulement par ordre, ou investir dans les actions au comptant avec Invest.MT5.

Impact du coronavirus sur Disney

Disney a pris une décision sans précédent cette semaine, en fermant ses deux parcs à thème en Chine à la suite de l'épidémie de coronavirus. Le 26 janvier, la société a annoncé sur le site web de la station qu'elle fermerait temporairement le parc Disneyland de Hong Kong "par égard pour la santé et la sécurité de nos invités et des membres du personnel".

La société a publié un communiqué similaire le jour suivant, disant qu'elle fermerait également le parc Disneyland de Shanghai. La société a déclaré qu'elle était en "contact étroit" avec les responsables de la santé dans les deux zones et qu'elle surveillait la situation, mais à l'heure où nous écrivons ces lignes, nous ne savons pas encore quand Disney rouvrira ces lieux.

Cela pourrait avoir un impact significatif sur les résultats de Disney, car l'épidémie survient au moment du Nouvel An lunaire, qui est une saison de pointe pour de nombreux résidents. Le Disneyland de Shanghai a accueilli près de 12 millions d'invités en 2018, et l'analyste de J.P. Morgan Alexia S. Quadrani estime que la station ajoute chaque année environ 1 milliard de dollars de recettes et 50 millions de dollars de bénéfices d'exploitation aux coffres de Disney.

Une petite partie du tableau d'ensemble

Bien que chacune de ces composantes ne représente qu'une petite partie de l'empire global de Disney, le succès ou l'échec de chacune d'entre elles donnera un aperçu convaincant de ce qui attend la Maison de la Souris.

Après des années de stagnation, Disney s'est largement démarquée l'année dernière parmi les actions de consommation discrétionnaire, battant le marché au sens large et se préparant pour l'avenir. Nous verrons le début du prochain chapitre lorsque la société présentera son rapport mardi.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, études de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommé «Analyse») publiées sur le site Internet d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez porter une attention particulière aux éléments suivants:

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation en matière d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissement et ne fait l'objet d'aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissement.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets AS (Admiral Markets) n'est pas responsable des pertes ou des dommages résultant d'une telle décision, qu'elle soit ou non basée sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a mis en place des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (ci-après «Ghiles Guezout») sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour garantir la fiabilité de toutes les sources du contenu et pour que toutes les informations soient présentées, de manière compréhensible, rapide, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité. de toute information contenue dans l'analyse.
  6. Tout type de performance passée ou modélisée d'instruments financiers indiqués dans le contenu ne doit pas être interprété comme une promesse, une garantie ou une implication explicite ou implicite, par Admiral Markets, de toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats sur la différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des bénéfices. Avant de commencer à négocier, assurez-vous de bien comprendre les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !