Ford souffre du coronavirus, faut-il acheter l'action Ford en ce moment ?

Mars 30, 2020 14:24

Par Ghiles Guezout-

ford

Ford Motor (NYSE:F) se prépare à un ralentissement depuis des années. Mais peu de dirigeants d'entreprises automobiles - ou d'investisseurs du secteur - s'attendaient à voir ce que nous avons vu ces dernières semaines: des usines ont fermé et des employés ont été renvoyés chez eux pour attendre la fin de la pandémie.

Au cours des deux dernières semaines, l'action Ford a connu un véritable revirement, perdant 20% de sa valeur.

Beaucoup de choses ont changé - pour Ford, pour l'industrie automobile, pour tout le monde - depuis le début du mois de mars. C'est un tout nouveau monde, d'une certaine manière.

Voici donc la question d'aujourd'hui: Avec des prix à la baisse et le coronavirus, est-il temps d'acheter des actions Ford ?

Commençons par regarder où se trouvait Ford avant que le virus COVID-19 n'éclate - et où elle pourrait se trouver une fois le virus passé, si l'économie se rétablit rapidement.

Où en était Ford avant le coronavirus ?

Ford s'est battu ces dernières années. Certaines erreurs en Chine et une gamme de produits américains qui commençait à vieillir ont mis la pression sur les marges bénéficiaires de Ford bien avant que la plupart d'entre nous n'aient entendu le mot "coronavirus".

Mais à la fin de 2019, il y avait des raisons de penser que Ford prenait un virage - des raisons qui pourraient encore être valables une fois la pandémie passée :

  • Un bilan solide comme le roc. Avant la crise actuelle, la dette de Ford était modeste et bien structurée. Ford disposait également d'une trésorerie abondante (22,3 milliards de dollars à la fin de 2019) et de lignes de crédit considérables, toutes mises de côté pour s'assurer qu'elle pourrait continuer à financer ses programmes de produits futurs en cas de récession.
  • La Chine était sur la bonne voie. Les mesures qu'elle a prises en 2019 - réductions de coûts, nouveaux produits, réduction des stocks et amélioration des relations avec les concessionnaires - préparaient le terrain pour un rebond avant que le coronavirus n'éclate.
  • De nouveaux produits arrivent. Ford a lancé l'année dernière de toutes nouvelles versions de l'Explorer et de l'Escape. Cette année, Ford a mis en route le tout nouveau SUV tout-terrain Bronco tant attendu, ainsi qu'un Bronco Sport plus petit basé sur l'Escape et une toute nouvelle itération de l'énorme pick-up F-150. Beaucoup d'autres véhicules, dont une nouvelle Mustang et des produits dans des catégories nouvelles pour Ford, suivront en 2021 et 2022.
  • Les investissements technologiques seront bientôt rentabilisés. Des véhicules électriques ? Ford en a une belle, la Mustang Mach-E, un SUV sportif, qui sera bientôt disponible, avec des versions électriques du F-150 et de la camionnette commerciale Transit qui suivront. Ford a promis que tous ces véhicules seront rentables à court terme, contribuant ainsi à rembourser les investissements réalisés dans la technologie des véhicules électriques au cours des dernières années.

Et depuis le coronavirus ?

Beaucoup de choses ont changé chez Ford au cours des deux dernières semaines:

  • Sous la pression des Travailleurs Unis de l'Automobile et de nombreux employés inquiets, Ford a fermé toutes ses usines en Amérique du Nord et en Europe, ainsi que plusieurs autres usines en Afrique du Sud et en Asie.
  • Ford a alors suspendu son dividende et retiré 15,4 milliards de dollars - chaque centime disponible - de ses lignes de crédit existantes.
  • Le PDG Jim Hackett a déclaré aux employés que des réductions de coûts sont prévues, probablement cette semaine, mais qu'il n'y aura pas de suppressions d'emplois, du moins pour le moment.
  • Dans un mouvement qui a rappelé le passage rapide de Ford à la construction de bombardiers B-24 Liberator après l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, la société a déclaré qu'elle travaille avec 3M (NYSE:MMM) et la division des soins de santé de General Electric (NYSE:GE) pour commencer à produire en masse des masques, des respirateurs et des ventilateurs d'hôpital, tous nécessaires de toute urgence pour les travailleurs de la santé et les premiers intervenants qui luttent contre la pandémie.
  • Enfin et surtout, Ford a perdu sa cote de crédit durement gagnée, sur les craintes que la pandémie ne plonge les États-Unis dans une récession profonde et prolongée.

La nouvelle de la suspension des dividendes a été un événement difficile pour les investisseurs de longue date de Ford. Cela dit, il n'est pas surprenant que Ford ait suspendu son dividende dans ces circonstances, étant donné son besoin urgent de conserver des liquidités. Ford a versé 2,4 milliards de dollars de dividendes l'année dernière.

L'avenir reste incertain pour Ford

Voici où en sont les choses: la plupart de ses usines étant fermées pour l'instant, Ford ne génère pas beaucoup de revenus, mais il lui reste des factures à payer.

Pour Hackett et l'équipe dirigeante de Ford, les grandes questions qui se posent actuellement sont les suivantes :

  • Combien de temps nos usines seront-elles fermées ?
  • À quoi ressemblera l'économie - et le marché des nouveaux véhicules - une fois la pandémie passée ?
  • Que pouvons-nous réduire, suspendre ou renégocier dès maintenant pour essayer de faire durer notre trésorerie le plus longtemps possible ?

Ford a déclaré la semaine dernière qu'elle espère rouvrir quelques-unes de ses usines aux États-Unis et au Mexique en avril. Si elle peut le faire en toute sécurité, et si ses concessionnaires passent des commandes - deux grands "si" - alors elle aura au moins quelques revenus qui l'aideront à garder les lumières allumées pour le moment.

Mais Ford dépense aussi beaucoup d'argent - peut-être un milliard de dollars par semaine ou plus - pendant que ses usines tournent au ralenti. Et que la pandémie passe rapidement ou non, la récession dont nous commencions à nous inquiéter en janvier est maintenant sur nous.

Faut-il acheter ou vendre l'action Ford ?

Acheter des actions Ford maintenant, c'est faire le pari que la société survivra à cette crise et s'en remettra pour prospérer et faire des bénéfices, sans un énorme renflouement gouvernemental ou un passage par le tribunal des faillites.

Or, à 5,20$, son cours de clôture de vendredi dernier, l'action de Ford est assez bon marché compte tenu du potentiel de croissance et de profit qu'on peut espérer de la société une fois que l'économie sera revenue à la normale.

Il y a eu des moments au cours des dernières semaines où l'action de Ford était encore moins chère. Il y aura peut-être des moments dans les semaines ou les mois à venir où elle sera à nouveau moins chère.

Mais si vous êtes un investisseur à long terme, et que vous aimez la direction que prenait Ford avant que le coronavirus n'éclate, c'est une opportunité.

Avec Admiral Markets, vous avez la possibilité de trader les actions CFD sur Trade.MT5 avec une commission fixe de 1 EUR/USD/GBP seulement par ordre (trading des actions US en CFD sans commission du 16 au 30 mars 2020), ou investir dans les actions au comptant avec Invest.MT5.

graphique action ford

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, Action Ford #F, graphique journalier (entre 11 novembre 2019 et 30 mars 2020), réalisé le 30 mars 2020 à 15h20. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !