FOMC: La Fed pourrait signaler davantage d'assouplissements à venir

Juillet 29, 2020 19:01

Par Ghiles Guezout

Ghiles Guezout

FOMC 29-07-20

La Fed doit communiquer ses décisions de politique monétaire ce mercredi 29 juillet à 20h00. Le président Jerome Powell doit ensuite tenir une conférence de presse à partir de 20h30. Le FOMC restera probablement dovish, mais la Fed envisage-t-elle de nouveaux programmes ?

En juin dernier, la banque centrale américaine a fait le point sur son action frénétique pour atténuer les retombées de la crise du coronavirus. La Fed a augmenté son bilan de près de 3 000 milliards de dollars en trois mois, a lancé un programme d'assouplissement quantitatif illimité et s'est aventurée en territoire inconnu. Elle a notamment acheté des obligations municipales et des "anges déchus" - des obligations récemment déclassées en "junk".

Le graphique des prévisions de taux des membres du FOMC ne laissait entrevoir aucune chance de relever les taux d'intérêt au moins jusqu'en 2022 et les propos de Powell, "nous ne pensons même pas à penser à remonter les taux", constituent l'essentiel du message accommodant de la Fed.

Que peut faire d'autre la Fed ?

Powell et ses collègues du FOMC ont écarté l'option des taux négatifs, mais restent ouverts à d'autres outils d'assouplissement . Bien que son programme de prêt de Main Street n'ait pas encore été entièrement mis en œuvre, les journalistes peuvent interroger Powell sur le contrôle de la courbe de rendement.

L'idée est que la banque centrale maintienne les coûts d'emprunt à long terme à un niveau ou une fourchette spécifique. La Banque du Japon permet aux obligations japonaises à 10 ans de se négocier à une fourchette limitée autour de 0%, ce qui réduit les coûts d'emprunt à long terme.

Powell est susceptible de laisser une porte ouverte à un tel programme, mais pourrait faire preuve d'une plus grande ouverture. Les rendements de référence des obligations du Trésor à 10 ans sont déjà à des niveaux historiquement bas. Les faibles perspectives de l'économie et l'assouplissement quantitatif massif poussent déjà les rendements à la baisse.

En montrant moins de réticence à examiner l'idée, Powell pousserait les investisseurs à se précipiter vers les obligations. La baisse des rendements de la dette américaine pourrait, à son tour, faire baisser encore plus le Dollar et soutenir les actions.

Powell peut toutefois aussi opter pour un ton neutre et/ou réitérer que le contrôle de la courbe des taux est une option lointaine qui n'est actuellement pas à l'étude. Il peut s'abstenir de toute allusion à de nouvelles initiatives, à l'exception de l'engagement général de faire plus si nécessaire et de ne relever les taux que lorsque l'inflation dépassera durablement l'objectif de 2%. Cela pourrait à l'inverse soutenir le Dollar et peser sur les marchés boursiers.

La relance budgétaire qui patine

La décision de la Fed doit être rendue deux jours seulement avant l'expiration d'une série d'aides fédérales d'urgence au 31 juillet, notamment un complément de 600 dollars par semaine pour les chômeurs. Les républicains et les démocrates négocient toujours les prochaines étapes et Powell pourrait préférer ne pas s'en mêler.

Dans le passé, les membres la Fed avaient souvent encouragé les élus politiques à agir, appelant à compléter la politique monétaire de la Fed par une politique budgétaire expansionniste. Powell pourrait réitérer ce message, mais peut-être de façon plus subtile, car à l'approche des élections, tout commentaire pourrait être mal interprété ou critiqué comme une ingérence.

Réunion du FOMC - Conclusion

La Fed devrait laisser sa politique inchangée une fois de plus, laissant la place aux politiciens pour qu'ils apportent leur part de stimulation. Des commentaire laissant entendre que le contrôle de la courbe de rendement est envisagé stimulerait les marchés, tandis que l'expression d'inquiétudes sur les valorisations - un scénario à faible probabilité - les ferait chuter.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !