Faut-il Acheter l'Action Facebook après sa Récente Chute ?

Février 06, 2020 18:15

Par Ghiles Guezout

action facebook

Facebook a récemment publié son rapport sur les bénéfices du quatrième trimestre et de l'année 2019 entière. Bien que la performance de la société technologique ait été forte, les actions de Facebook ont baissé d'environ 6% depuis la publication de ses bénéfices.

La baisse du cours de l'action a été attribuée au ralentissement du taux de croissance de Facebook, mais c'est quelque chose que la direction avait prédit.

Lors de la conférence téléphonique sur les résultats du troisième trimestre 2019 de Facebook, le directeur financier Dave Wehner a déclaré ce qui suit : "Nous continuons à nous attendre à une décélération plus prononcée de notre taux de croissance des revenus au quatrième trimestre. Nous nous attendons à ce que le taux de croissance de nos revenus déclarés au quatrième trimestre décélère d'un pourcentage à un chiffre moyen ou élevé par rapport à notre taux du troisième trimestre".

Dans l'ensemble, le dernier effondrement des cours de bourse pourrait donc être l'occasion pour les investisseurs à long terme d'acheter des actions Facebook.

Opportunités de Croissance de Facebook

Facebook compte désormais 2,5 milliards d'utilisateurs actifs mensuels (MAU) sur son site web et son application homonyme, tandis que la société a 2,89 milliards de MAU dans sa famille d'applications, qui comprend Instagram et WhatsApp.

Peu d'entreprises dans le monde ont réussi à rassembler une communauté d'utilisateurs plus forte. C'est pourquoi Facebook continuera d'être une cible de choix pour les annonceurs qui cherchent à atteindre leur marché cible. Cependant, au-delà de la publicité de Facebook, la société a cherché d'autres moyens de monétiser sa communauté d'utilisateurs.

Prenez, par exemple, les ambitions de Facebook en matière de commerce électronique. L'année dernière, le géant de la technologie a lancé Instagram Checkout pour permettre aux utilisateurs d'Instagram d'acheter des articles directement à partir de l'application.

En plus de l'augmentation des revenus publicitaires que cela pourrait apporter à Instagram (car les détaillants cherchent de plus en plus à atteindre les clients sur la plateforme), la société fait payer aux vendeurs des frais de traitement à chaque transaction.

Facebook a ensuite lancé Facebook Pay, une plateforme qui permet aux utilisateurs de configurer les informations de paiement à utiliser automatiquement dans toute sa famille d'applications.

Après son lancement initial, Facebook Pay n'était disponible que pour un nombre limité d'entreprises, mais la société a déclaré qu'elle ajouterait d'autres entreprises participantes au fil du temps. Cela pourrait aider Facebook à offrir une expérience d'achat plus pratique à ses utilisateurs, ce qui pourrait entraîner une augmentation du trafic sur sa famille d'applications, à mesure que les entreprises cherchent à se connecter avec leurs clients.

Comme l'a déclaré Sheryl Sandberg, directrice de l'exploitation de Facebook, lors de la conférence téléphonique sur les résultats du quatrième trimestre de l'entreprise :

"Nous avons lancé Checkout on Instagram avec une petite bêta fermée au premier trimestre 2019. Nous avons lentement acquis de l'expérience, et maintenant des centaines d'entreprises aux États-Unis expérimentent Checkout. Nous prenons le temps de bien faire les choses et nous nous développons lentement pour que les gens et les annonceurs puissent en bénéficier sur le long terme."

Facebook a également d'autres possibilités de croissance. Par exemple, l'entreprise cherche à faire une percée sur le marché de la réalité virtuelle. En 2014, Facebook a racheté le leader de l'activité, Oculus, pour 3 milliards de dollars. L'entreprise a également dépensé beaucoup d'argent ces derniers temps pour acquérir d'autres actifs de VR. Cette entreprise est encore loin d'avoir un impact sérieux sur le chiffre d'affaires de Facebook, mais c'est l'une des opportunités de croissance qui s'offrent à elle.

Facebook est toujours une Bonne Opportunité pour Investir

Facebook se négocie actuellement à 19 fois les bénéfices futurs, tandis que son ratio de croissance des prix par rapport aux bénéfices (PEG) est de 1,19. Ces mesures d'évaluation ne rendent pas Facebook bon marché, mais ce n'est pas du tout surprenant étant donné la stature de l'entreprise et ses perspectives raisonnablement attrayantes.

Cela étant dit, il y a une chose qui pourrait perturber les ambitions de Facebook, à savoir la réglementation gouvernementale. Certains politiciens ont flirté avec l'idée de diviser Facebook en deux ou plusieurs petites entreprises. Facebook est également l'une des entreprises technologiques au cœur de l'enquête antitrust en cours sur les grandes entreprises technologiques.

Cependant, cette enquête n'a pas encore donné grand-chose et Facebook continue de prospérer malgré la surveillance accrue des régulateurs gouvernementaux.

Les investisseurs devraient certainement garder un œil sur l'évolution de la situation, mais étant donné la solidité de l'activité principale de Facebook - ainsi que ses opportunités de croissance potentiellement lucratives - elle reste l'une des meilleures valeurs technologiques sur le marché, et après son dernier effondrement, c'est le bon moment pour s'engager.

Graphique Action Facebook

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, Action Facebook CFD #FB, graphique journalier (entre 13 mai 2019 et 6 février 2020), réalisé le 6 février 2020 à 19h10. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, études de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommé «Analyse») publiées sur le site Internet d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez porter une attention particulière aux éléments suivants:

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation en matière d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissement et ne fait l'objet d'aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissement.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets AS (Admiral Markets) n'est pas responsable des pertes ou des dommages résultant d'une telle décision, qu'elle soit ou non basée sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a mis en place des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (ci-après «Ghiles Guezout») sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour garantir la fiabilité de toutes les sources du contenu et pour que toutes les informations soient présentées, de manière compréhensible, rapide, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité. de toute information contenue dans l'analyse.
  6. Tout type de performance passée ou modélisée d'instruments financiers indiqués dans le contenu ne doit pas être interprété comme une promesse, une garantie ou une implication explicite ou implicite, par Admiral Markets, de toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats sur la différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des bénéfices. Avant de commencer à négocier, assurez-vous de bien comprendre les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !