Actualité Bourse : Les marchés européens en hausse, Wall Street corrige

Mars 02, 2021 14:05
Ghiles Guezout
 
La bourse européenne évolue en hausse ce mardi, mais Wall Street est attendue en baisse après le rallye haussier de lundi soir. L'Euro recule encore sur le marche forex, tandis que le pétrole baisse avant la réunion de l'OPEP de jeudi.

La bourse européenne recule

Les actions européennes ont pris de l'élan mardi, le CAC 40 de la bourse de Paris se négociant en hausse de 0,5 % en début d'après-midi, à environ 5 820, son plus haut niveau depuis un an, après une hausse de 1,6 % lors de la session précédente. Les traders continuent de surveiller la baisse des rendements obligataires, alors que l'élargissement des campagnes de vaccination et les perspectives de nouvelles mesures de relance budgétaire aux États-Unis ont encore renforcé le sentiment. Sur le front des entreprises, la plateforme de services aux entreprises Edenred a fait état d'une baisse de 2 % de son chiffre d'affaires total en 2020. Le DAX 30 de Francfort est en hausse de 0,5 % également, repassant au-dessus de la barre des 14 000, alors que les rendements obligataires ont continué à baisser après le rallye de la semaine dernière.

Pendant ce temps, les investisseurs s'inquiétent des bulles sur les marchés mondiaux et de la faiblesse des données économiques en Allemagne. Guo Shuqing, président de la Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances, a déclaré que les marchés financiers en Europe, aux États-Unis et dans d'autres pays développés s'échangeaient à des niveaux élevés, et qu'ils s'étaient "sérieusement écartés" de l'économie réelle.

Sur le front des données économiques, les ventes au détail allemandes ont chuté de 4,5 % en janvier, après une chute record de 9,1 % en décembre et par rapport aux attentes du marché d'une baisse de 0,3 %. Le rapport mensuel sur le chômage pour février a montré une augmentation de 9 000 chômeurs, alors que les prévisions annonçaient une baisse de 13 000. Aggravant les inquiétudes des marchés, l'Allemagne prévoit de prolonger le confinement Covid-19 jusqu'au 28 mars tout en assouplissant certaines restrictions à partir de la semaine prochaine.

CAC 40 02-03-2021

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40, graphique H1 (entre 11 février 2021 et 02 mars 2021), réalisé le 02 mars 2021 à 13h55. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

La bourse américaine corrige après le rallye de la veille

A Wall Street, les contrats futures ont baissé mardi en préouverture, alors que les investisseurs font une pause pour reprendre leur souffle après les gains importants de la session précédente qui a vu le S&P 500 enregistrer sa meilleure journée depuis juin.  Lundi, le Dow Jones a fait un bond de 603 points, soit 2 %, pour atteindre 31 536 points. Le S&P 500 a gagné 91 points, soit 2,4 %, pour atteindre 3 902 points. Le Nasdaq a grimpé de 397 points, soit 3 %, pour atteindre 13 589 points. Mardi, le futures S&P 500 indique une baisse de 0,2 %, tandis que le futures Dow Jones suggère une perte de 0,1 %. Le futures Nasdaq baisse davantage, affichant une perte de 0,3 %.

Sur le front politique, le Sénat pourrait adopter le plan de relance de 1 900 milliards de dollars dès cette semaine, mais il n'inclura pas le salaire minimum de 15 dollars de l'heure.

L'Euro continue de reculer face au Dollar

L'euro dollar s'est déprécié vers 1,2030, s'échangeant autour de son plus faible niveau depuis novembre, après que des données économiques faibles aient montré que les ventes au détail allemandes ont chuté pour un deuxième mois consécutif en janvier, et à un rythme plus rapide que prévu. En outre, le nombre de chômeurs en Allemagne et en Espagne a augmenté en février, dans le contexte des mesures de verrouillage en cours. Lundi, la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a déclaré que la banque centrale contribuerait à garantir que les entreprises et les familles puissent accéder aux financements dont elles ont besoin pour faire face à cette crise, et qu'elles pourraient le faire en étant sûres que les conditions de financement ne se resserreront pas prématurément.

La livre sterling s'est dépréciée vers 1,39 dollar, s'éloignant ainsi du plus haut niveau atteint la semaine dernière, vers 1,42 dollar, alors que les investisseurs restent prudents à l'approche du budget du chancelier britannique Rishi Sunak, prévu pour mercredi, qui révélera probablement des mesures de soutien supplémentaires pour les entreprises et les ménages touchés par la pandémie. Un récent rallye a fait de la livre sterling la monnaie la plus performante du G10 en 2021, soutenue par l'espoir d'une reprise économique plus rapide grâce au rythme rapide des vaccinations au Royaume-Uni et un accord commercial post-Brexit avec l'UE.

EURUSD 02-03-2021

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, EUR/USD, graphique H1 (entre 18 février 2021 et 02 mars 2021), réalisé le 02 mars 2021 à 13h55. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

L'Or rebondit, le Pétrole indécis avant l'OPEP+

Le cours de l'or a légèrement rebondi pour s'échanger autour de 1 730 dollars mardi, après un plus bas de huit mois à 1 710 dollars atteint plus tôt dans la session et mettant fin à une série de cinq jours de pertes. L'or a récemment été mis sous pression, car les données économiques positives des États-Unis et les perspectives de reprise économique alimentées par d'importants plans de relance et un déploiement progressif des vaccins ont fait fuir les investisseurs des valeurs refuges. Néanmoins, les signaux indiquant que la Fed maintiendra une politique monétaire extrêmement accommodante dans un avenir prévisible ont donné un peu d'optimisme aux acheteurs d'or.

Les prix du pétrole ont subi quelques pertes mardi, le WTI s'échangeant autour de 60,60 dollars le baril, en légère baisse de 0,03 %, et le Brent autour de 63,60 dollars le baril, en baisse de 0,16 %, les investisseurs restant prudents en prévision d'une réunion de l'OPEP+ le 4 mars qui devrait entraîner un retour de l'offre sur le marché après que les prix aient retrouvé leurs niveaux d'avant la pandémie en février. En attendant, l'élargissement des campagnes de vaccination et les attentes d'une injection importante de stimulants fiscaux américains renforcent les perspectives de reprise de la consommation de carburant. Les investisseurs attendent également les rapports d'inventaire hebdomadaires de l'API plus tard dans la nuit (22h30) et de l'EIA mercredi (16h30).

Pétrole 02-03-2021

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, Brent, graphique H1 (entre 5 février 2021 et 02 mars 2021), réalisé le 02 mars 2021 à 13h55. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Le rendement du Trésor US à 10 ans se stabilise

Le rendement du bon du Trésor américain de référence à 10 ans a peu changé, à 1,41 % mardi, restant ainsi bien inférieur au sommet de 1,61 % atteint la semaine précédente, les investisseurs semblant reconnaître que les banques centrales du monde entier ne vont pas resserrer leur politique monétaire de sitôt. Les bons du Trésor sont en hausse depuis la fin janvier, lorsque les démocrates ont pris le contrôle du Sénat américain, sur fond d'inquiétudes inflationnistes dues à la forte activité économique et à un soutien budgétaire accru. Le président de la Fed, Powell, a récemment souligné que l'économie américaine avait besoin de soutien et la Fed s'est engagée à maintenir sa politique actuelle, car la reprise économique reste inégale et l'inflation est en dessous des 2 % depuis un certain temps.

Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !