Actualité Bourse et Analyse CAC 40 du Mercredi 22 Juillet 2020

Juillet 22, 2020 11:51

Par Ghiles Guezout

Ghiles Guezout

Toute l'actualité bourse et analyses bourses pour débuter la séance du Mercredi 22 Juillet 2020.

Trump prévient que la pandémie va empirer et recommande officiellement le port du masque. Deux des entreprises US les plus en vue actuellement publieront leurs résultats trimestriels en fin de journée. Un scandale secoue la major pétrolière Eni, et les nouvelles aides du gouvernement US pourraient se faire attendre plus longtemps que prévu.

Comme chaque jour, nous vous proposons ci-dessous de faire le point sur les principales actualités bourse à suivre aujourd'hui, ainsi que des analyses sur les marchés à surveiller.

La pandémie va encore empirer avant de s'améliorer

Le président américain Donald Trump s'est montré nettement plus réservé sur les perspectives du coronavirus dans un briefing en ce qui concerne la pandémie de coronavirus hier soir. "La situation va probablement, malheureusement, s'aggraver avant de s'améliorer", a déclaré Trump.

Il a par ailleurs pour la première fois recommandé aux Américains de porter un masque, qu'ils le veuillent ou non. Les commentaires de Trump ont été formulés alors que les épidémies s'intensifiaient dans certains États, la Californie dépassant les 400 000 infections et le Texas enregistrant son deuxième jour le plus meurtrier. Et en Europe, l'Autriche réintroduit l'obligation de porter un masque dans certains endroits, dont les supermarchés et les banques. La situation est similaire à Hong-Kong, où le nombre de cas en hausse a entraîné les autorités à mettre en place des règles plus strictes.

Les nouvelles aides du gouvernement US se font attendre

Le Congrès américain ne votera probablement pas son prochain projet de loi de relance dans les deux semaines à venir, a déclaré le chef de la majorité Mitch McConnell à Politico.

Les républicains, qui ont élaboré leur propre plan pour un nouveau projet de loi américain de lutte contre le virus, ont largement approuvé une nouvelle série de mesures de relance pour les particuliers, l'extension des allocations de chômage supplémentaires et l'augmentation des fonds pour les tests, tout en exprimant des doutes quant à la réduction des charges sociales souhaitée par le président Donald Trump. Les divergences entre le GOP et la Maison Blanche pourraient retarder toute action jusqu'au mois d'août.

Résultats trimestriels de Tesla et Microsoft

Alors que l'action a dernièrement enchaîné les records historiques, les résultats de Tesla seront surveillés de près ce mercredi après la fermeture du marché.

Les revenus de Tesla pour le T2 devraient s'élever à 5 milliards de dollars avec une perte par action de 19 cents, selon le consensus. Alors que le titre a quadruplé en 2020, seuls sept des 27 analystes qui suivent l'action recommandent l'achat. Les autres se répartissent à parts égales entre vente et conservation.

Rappelons que Tesla a dépassé les attentes du consensus en termes de rentabilité au cours de ses 3 dernières publications trimestrielles. L'enjeu est de taille aujourd'hui, puisqu'un 4ème trimestre consécutif de rentabilité garantirait presque une inclusion de Tesla à l'indice S&P 500.

En ce qui concerne Microsoft, le consensus des analystes prévoit un chiffre d'affaires trimestriel de 36 milliards de dollars et un bénéfice par action de 1,38 dollar.

Scandale de corruption pour Eni

Les procureurs italiens ont demandé une peine de huit ans de prison pour le directeur général de la major pétrolière Eni SpA, dans le cadre d'un scandale de corruption d'un milliard de dollars concernant une licence offshore nigériane. Le PDG Claudio Descalzi fait partie des cadres de l'industrie accusés d'avoir transféré des fonds sur un compte nigérian, sachant qu'ils seraient versés sous forme de pots-de-vin.

Parmi les autres accusés figurent l'ancien PDG d'Eni, Paolo Scaroni, et l'ancien chef de l'exploration de Royal Dutch Shell Plc, Malcolm Brinded. Les entreprises et les personnes accusées ont toujours nié tout acte répréhensible. Le système italien prévoit trois séries de condamnations avant d'aboutir à une condamnation définitive. Le premier de ces cycles devrait avoir lieu d'ici la fin de l'année.

Le CAC 40 rechute vers les 5000 points

Après le rallye haussier de lundi et la stabilisation de mardi, les marchés boursiers se sont retournés à la baisse ce mercredi matin. Le CAC 40 a ainsi échoué à se maintenir au-dessus de 5150.

Aujourd'hui, le CAC 40 repasse sous 5050, affaiblissant davantage le biais haussier à court terme. Une accentuation des pressions baissières pourrait par la suite envoyer l'indice en direction des 5015 puis 4980.

A l'inverse, une reprise au-dessus de 5050 pourrait accentuer les pressions baissières en intraday, et favoriser un rebond en direction des 5100 puis éventuellement 5150.

analyse CAC 40 22-07-20

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40 CFD, graphique H1 (entre 15 juin 2020 et 22 juillet 2020), réalisé le 22 juillet 2020 à 11h50. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !