Actualité Bourse et Analyse CAC 40 du Mardi 4 Août 2020

Août 04, 2020 11:26

Par Ghiles Guezout

Ghiles Guezout

Toute l'actualité bourse et analyses bourses pour débuter la séance du Mardi 4 Août 2020.

Les marchés boursiers débutent la séance de ce mardi sur une note plus hésitante, après le solide rebond de la veille. En dehors des dernières informations en ce qui concerne la pandémie de coronavirus, qui reste le principal sujet de préoccupation des investisseurs, l'actualité a été assez pauvre depuis hier. On relèvera toutefois le nouveau record du Nasdaq, ainsi que les résultats de Nikola et Disney à surveiller aux Etats-Unis. Notons que le calendrier économique ne contiendra aucun événement majeur.

Les indices boursiers évoluent sur une note mitigée

Après les gains enregistrés en bourser lundi, les investisseurs semblent plus enclins au doute en ce début de séance mardi. En effet, le CAC français gagne encore 0,4%, mais le DAX allemand chute de -0,4%. Le FSTE britannique cède mois de -0,1%, tandis que l'Euro Stoxx 50 progresse de moins de 0,1%.

Dans le positif de la balance, on peut citer les bons indicateurs PMI publiés hier, en Europe, mais aussi aux Etats-Unis. En effet, l'ISM manufacturier US a progressé de 52,6 en juin à 54,2 en juillet.

L'hésitation gagne également les marchés face à une journée vide en termes de publications économiques majeures, et dans l'attente de nouveaux signes concernant les disucussions sur le plan de relance américain. Le leader de la minorité au Sénat, Chuck Schumer, a déclaré lundi que "nous faisons des progrès sur certaines questions, nous nous rapprochons les uns des autres. Il y a beaucoup de questions qui sont encore en suspens. Mais je pense qu'il y a une volonté de faire quelque chose dès que possible".

L'un des principaux points de divergence reste la question de savoir ce qu'il faut faire au sujet de l'allocation de chômage majorée de 600 dollars par semaine, qui a expiré vendredi.

Le coronavirus qui continue de progresser pèse également sur le sentiment de marché, tandis que les résultats trimestriels des entreprises offrent des signaux mitigés sur la reprise économique. Le secteur automobile est à l'honneur aujourd'hui en Europe, après que l'institut allemand Ifo est publié une étude suggérant que le secteur a gagné en vigueur en juillet.

Mises à jour en ce qui concerne la pandémie de coronavirus

Selon les données de l'Université Johns Hopkins, plus de 18,28 millions de personnes dans le monde ont été infectées par la maladie et plus de 693 000 en sont mortes, certaines nations qui pensaient avoir dépassé le pire connaissant une résurgence.

Le gouvernement britannique a signé des accords pour des tests Covid-19 rapides, visant à fournir des résultats sous un délai de 90 minutes aux hôpitaux et aux maisons de soins à temps pour une résurgence attendue des cas en hiver. Le Royaume-Uni a déjà obtenu le plus grand nombre de doses potentielles de vaccin par habitant, devant les États-Unis, ayant signé un accord avec GlaxoSmithKline Plc et Sanofi pour pas moins de 60 millions de doses.

Pendant ce temps, le Premier ministre du Kosovo a été le dernier dirigeant européen à s'isoler après avoir contracté la maladie, alors que les statistiques sur les épidémies ailleurs dans le monde peuvent sous-estimer la gravité de la situation.

Les décès liés au Covid en Iran pourraient être trois fois plus nombreux que le chiffre officiel, a rapporté la BBC, tandis que les experts avertissent que l'Inde n'a pas correctement enregistré les décès.

Enfin, on notera que le président américain Donald Trump a déclaré lors d'une conférence à la Maison Blanche hier soir que les Etats-Unis disposeront d'un vaccin contre le coronavirus "bien avant la fin de 2020".

Nouveau record du Nasdaq

Le Nasdaq 100 a battu un record, alors que les traders recherchaient des actions capables de faire mieux dans une économie au prise avec le virus. Apple a atteint un sommet historique et Microsoft a fortement progressé alors qu'elle essaye de sauver un accord pour les opérations américaines de TikTok.

Compte tenu de la surévaluation à court terme du Nasdaq, sa prochaine hausse de 10% devrait être plus faible, estime Ben Emons de Medley Global Advisors. Depuis que l'indice a touché le fond en mars, les 10 premières actions sont des petites capitalisations avec un cash-flow libre nul ou négatif, et souvent avec un modèle d'entreprise qui se concentre sur une seule idée, mais risquée. Ces entreprises ont progressé en moyenne de 1 000% depuis les creux du Nasdaq, note Emons.

En comparaison, l'indice du Nasdaq est en hausse d'environ 64% par rapport au creux de mars. Les valeurs technologiques du Stoxx 600 en Europe, quant à elles, sont en hausse de 8% cette année, ce qui représente la meilleure performance de tous les secteurs, mais est loin d'égaler les sociétés américaines.

Résultats trimestriels de Nikola et Disney

Les actions de Nikola Corp , souvent considéré comme un concurrent crédible pour Tesla, ont fait un bond de 21% lundi, alors que la société va publier ce mardi soir ses résultats du T2.

La Deutsche Bank a déclaré dans une note lundi que le fabricant de camions électriques pourrait fournir des mises à jour qui devraient se révéler positives. Les investisseurs espèrent notamment en savoir plus sur le pipeline de clients pour le semi électrique de Nikola, ses projets de construction d'un réseau de ravitaillement en hydrogène, et un partenaire de fabrication pour son pick-up Badger.

En ce qui concerne Disney, la fermeture des parcs et les reports de sorties de films devraient donner lieu à des résultats décevants. Il existe cependant un risque de bonne surprise en ce qui concerne le service de streaming Disney+, qui devrait avoir largement bénéficié de la pandémie.

Le CAC 40 revient tester les 4900

L'indice boursiers parisien CAC 40 a fini par freiner sa chute et trouver du soutien dans la zone des 4750 vendredi, pour rebondir lundi et ce mardi matin. Toutefois, la résistance des 4900 limite pour le moment la hausse du CAC 40.

En effet, après avoir représenté le plus haut en séance de lundi, le niveau des 4900 bloque de nouveau la progression du CAC 40, malgré un pic intraday à 4923 plus tôt ce matin.

Ainsi, tant que le CAC 40 bloque sous cette résistance, les risques en intraday pourraient progressivement s'orienter à la baisse, pour un éventuel test des 4850 dans un premier temps. En dessous, le CAC 40 pourrait ensuite chuter en direction des 4800 et éventuellement retrouver les plus bas de vendredi vers 4750.

Dans le sens inverse, une percée plus décisive au-dessus de 4900 pourrait renforcer la hausse du CAC 40, et permettre un test des 4980. Plus haut, l'indice boursier pourrait retrouver les 5000 et les 5050.

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40 CFD, graphique H4 (entre 2 juin 2020 et 4 août 2020), réalisé le 4 août 2020 à 11h20. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !