Actualité Bourse à Suivre pour Investir ce Vendredi 10 Janvier

Janvier 10, 2020 09:25

Par Ghiles Guezout

Voici une revue de l'actualité des marchés du Vendredi 10 Janvier 2020 que les traders suivent pour investir en bourse.

Le marché a désormais écarté la possibilité immédiate d'une guerre Iran-USA, ce qui va permettre aux investisseurs de concentrer toute leur attention sur le rapport NFP ce vendredi, bien que d'autres événements attendus dans le calendrier économique du jour présentent également une certaine importance.

Comme chaque jour, vous retrouverez ci-dessous plus de détails sur les principaux dossiers potentiellement influents sur les marchés financiers ce vendredi.

Rapport NFP sur l'Emploi US

Le ministère du Travail publiera ses chiffres de l'emploi pour le mois de décembre à 14h30 ce vendredi. Les économistes interrogés par Dow Jones s'attendent à ce que les effectifs non agricoles augmentent de 160 000 personnes.

Cela constituerait un ralentissement par rapport à novembre, lorsque l'économie a ajouté 266 000 emplois avec un taux de chômage de 3,5 %. La croissance de l'emploi a été en moyenne de 180 000 par mois au cours des 11 premiers mois de 2019.

Le rapport pourrait marquer le 11e mois consécutif où le taux de chômage serait inférieur à 4 %.

La croissance de l'emploi en novembre a été stimulée par une hausse de l'emploi dans le secteur manufacturier, en partie en raison de la fin d'une grève des Travailleurs unis de l'automobile.

Le secteur manufacturier dans son ensemble a ajouté 53 000 emplois en novembre, les secteurs des soins de santé et des loisirs et de l'hébergement en ayant chacun ajouté 45 000.

Le secteur minier a été le moins performant en novembre, avec une perte de 7 000 emplois.

Les investisseurs observeront également dans le rapport NFP l'évolution des salaires pour se faire une idée de la santé du marché du travail.

Selon le communiqué du mois dernier, les salaires horaires ont augmenté de 3,1% au cours de l'année dernière. Les économistes interrogés par le Dow Jones prévoient que ce chiffre sera le même en décembre, ce qui représente une croissance de 0,3 % d'un mois à l'autre.

Les salaires ont augmenté lentement tout au long de la reprise, même si le taux de chômage a diminué. Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a déclaré le mois dernier qu'il ne pensait pas que le marché du travail était nécessairement "serré" en raison de la faible croissance des salaires.

Powell avait déjà déclaré que la Fed aimerait voir les avantages de la croissance économique se propager "plus largement à tous les Américains", mais que les programmes budgétaires pourraient être mieux adaptés pour atteindre cet objectif que la politique monétaire.

Le taux horaire moyen était de 28,29 $ en novembre, soit une augmentation de 7 cents par rapport au mois précédent.

Stocks des Entreprises

Le département du Commerce publiera les données de novembre sur les stocks de gros. Les économistes interrogés par Dow Jones s'attendent à ce que ce chiffre soit stable par rapport au rapport d'octobre, qui faisait état de stocks de 675,6 milliards de dollars.

Le rapport d'octobre a enregistré une hausse de 1,1 % par rapport au même mois en 2018. Les plus fortes variations, sur une base désaisonnalisée, ont été les stocks de médicaments, qui ont augmenté de 4,2 % par rapport à septembre, et les stocks de pétrole, qui ont diminué de 3,7 %.

En octobre, le ratio des stocks aux ventes des grossistes marchands a également augmenté pour atteindre son niveau le plus élevé depuis 2016. Cette hausse a été principalement attribuable à la baisse des ventes, qui ont diminué pour un troisième mois consécutif en octobre.

Décompte des Plates-formes Pétrolières Actives

Le commerce du pétrole s'est de nouveau intéressé aux fondamentaux après que les États-Unis et l'Iran aient cherché à apaiser les tensions plutôt qu'à les aggraver.

L'accumulation stupéfiante de stocks de pétrole brut, d'essence et de distillats dont l'EIA a fait état cette semaine a pesé sur un marché qui était déjà en train d'inverser la tendance géopolitique.

Demain, on examinera les plans des sociétés pétrolières dans un contexte de production élevée de brut aux États-Unis et d'accumulation des stocks.

Baker Hughes publie le compte de sa plate-forme pétrolière à 19h.

Le nombre de plates-formes est ressorti à 670 la semaine dernière et la tendance a été à la baisse tout au long de l'année précédente.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, études de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommé «Analyse») publiées sur le site Internet d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez porter une attention particulière aux éléments suivants:

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation en matière d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissement et ne fait l'objet d'aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissement.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets AS (Admiral Markets) n'est pas responsable des pertes ou des dommages résultant d'une telle décision, qu'elle soit ou non basée sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a mis en place des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (ci-après «Ghiles Guezout») sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour garantir la fiabilité de toutes les sources du contenu et pour que toutes les informations soient présentées, de manière compréhensible, rapide, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité. de toute information contenue dans l'analyse.
  6. Tout type de performance passée ou modélisée d'instruments financiers indiqués dans le contenu ne doit pas être interprété comme une promesse, une garantie ou une implication explicite ou implicite, par Admiral Markets, de toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats sur la différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des bénéfices. Avant de commencer à négocier, assurez-vous de bien comprendre les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !