Actualité à Suivre pour Investir en Bourse ce Vendredi 6 Mars 2020

Mars 06, 2020 06:39

Par Ghiles Guezout-

actu bourse

Revue de l'actualité des marchés financiers du Vendredi 6 Mars 2020 que les traders suivent pour investir en bourse.

Même si c'est toujours le coronavirus qui occupe le devant de la scène de l'actualité, l'attention des investisseurs devra également se tourner vers d'autres éléments ce vendredi, avec notamment la réunion de l'OPEP+ et la publication du rapport NFP sur les créations d'emplois US du mois de février.

Comme chaque jour, retrouvez ci-dessous plus de détails sur les 3 dossiers les plus importants pour les marchés aujourd'hui :

Mises à jour en ce qui concerne le coronavirus

Le coronavirus continue d'inquiéter, avec un nombre de cas qui approche désormais dangereusement du cap symbolique de 100 000, avec plus de 95 000 cas selon les derniers décomptes.

Le passage du cap symbolique des 100k pourrait avoir un impact psychologique important sur le marché et alimenter l'aversion pour le risque des investisseurs.

L'autre risque imminent est de voir l'OMS qualifier (enfin) l'épidémie de pandémie.

Enfin, on notera qu'il existe une polémique sur un cruel manque de stock en ce qui concerne les tests de coronavirus aux Etats-Unis. En effet, à ce stade, seulement 500 personnes auraient été testées. Si le pays s'équipe finalement mieux et démarre des opérations de test massives, le nombre de cas déclaré pourrait monter en flèche, et également alimenter la panique des traders.

L'OPEP va-t-elle convaincre la Russie?

Les pays de l'OPEP se sont accordés hier sur une réduction de production de pétrole de 1,5 millions de barils par jour pour soutenir les prix du marché, déprimés par la crise du coronavirus.

Cela a cependant échoué à soutenir le cours du pétrole, pour la simple et bonne raison que ces réductions n'auront aucun sens si la Russie n'y participe pas, une question qui devrait trouver sa réponse aujourd'hui à l'issue d'une réunion de l'OPEP+.

"L'OPEP conditionne les réductions à l'adhésion de la Russie. Ce que Moscou sous-estime peut-être, c'est que l'Arabie Saoudite est peut-être prête à se retirer si elle n'obtient pas de réponse positive", a déclaré à Bloomberg Amrita Sen, analyste pétrolier en chef chez Energy Aspects Ltd.

La participation de la Russie aiderait le pétrole à remonter, sans doute uniquement temporairement, tandis que son refus de se conformer aux décisions de l'OPEP pourrait largement peser sur la matière première.

Rapport NFP sur l'emploi américain

La statistique la plus importante de la semaine sera attendue aujourd'hui à 14h30, avec le rapport NFP sur les créations d'emplois US du mois de février.

Le consensus des économistes anticipe des créations d'emplois en net retrait par rapport au mois précédent, à 175 000 contre 225 000 au mois de janvier. Le taux de chômage devrait quant à lui rester stable à 3,6%.

On notera également que le rapport ADP similaire publié mercredi plaide pour une bonne surprise pour le rapport NFP, puisque les chiffres de l'ADP ont dépassé le consensus à 183 000 contre 170 000 attendu.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets AS (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (ci-après "l'Auteur") sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !