3 points clés à surveiller dans les résultats de Disney mardi soir

Août 04, 2020 17:43

Par Ghiles Guezout

Ghiles Guezout

résultats disney

Disney, la société de divertissement la plus connue du monde s'apprête à passer le test de ses résultats du T2, la période la plus touchée par la pandémie de coronavirus. Walt Disney publiera en effet un rapport sur ses bénéfices après la fermeture du marché mardi.

Passons en revue quelques-uns des points clés qui devront être surveillés dans cette publication.

Combien d'argent ses parcs à thème perdent-ils ?

Les parcs à thème de Disney ont rouvert leurs portes dans le monde entier au cours des trois derniers mois. Seul le Disneyland originel en Californie n'a pas encore rouvert. Le Disneyland de Hong Kong a fermé temporairement le mois dernier après une hausse des cas de COVID-19.

La sécurité était la principale préoccupation lors de la reprise des opérations de ses attractions, et Disney a réussi ce test avec brio. En effet, on n'a pu relever aucun foyer de contagion lié aux parc Disney ces dernières semaines.

La préoccupation se déplace maintenant vers la rentabilité des opérations, car c'est le test ultime de la durabilité. À l'heure actuelle, les limites strictes de capacité de fréquentation quotidienne, les restrictions de voyage et les préoccupations générales de pandémie pèsent sur l'entreprise. Cependant, gagner de l'argent n'est pas l'objectif premier.

"Nous nous en sortons toujours mieux financièrement que si nous étions fermés", a déclaré le concurrent de Disney, Comcast, à propos de ses parcs à thème Universal Studios en Floride et au Japon, lors de la présentation de ses résultats la semaine dernière.

Comcast a perdu beaucoup d'argent dans ses parcs au cours du deuxième trimestre, mais le fait est qu'elle perdrait encore plus d'argent si elle n'était pas ouverte. Comcast est en mesure d'obtenir de meilleurs résultats dans un climat difficile. Il est donc possible que Disney offre des nouvelles similaires demain soir.

Où en est le service de streaming Disney+ ?

Disney a d'abord été contraint d'introduire dans son nouveau service Disney+ des contenus initialement à ue diffusion dans les salles de cinema. Onward a été diffusé pendant deux week-ends avant que les salles de cinéma ne ferment. Disney s'est dit qu'il n'y aurait pas de retour en arrière, et a donc décidé de le proposer sur la plateforme Disney+ qu'il a lancée en novembre.

Visiblement satisfaite de son expérience avec Onward, Disney a décidé d'ajouter à sa liste Disney+ d'autres films à venir, dont Artemis Fowl, The One and Only Ivan et Hamilton. La plupart de ses films à venir sont simplement repoussés plus loin avec de nouvelles dates de sortie. Le très attendu film Mulan a vu sa date de sortie repoussée au moins deux fois depuis le dernier rapport sur les bénéfices de Disney.

Cependant, étant donné l'engouement que Disney a suscité en faisant passer Hamilton, Onward et Frozen II en streaming, il ne serait pas surprenant que d'autres suivent le mouvement. Il serait intéressant de voir Disney expliquer ce processus et son impact commercial et financier.

Quand les réseaux de médias sentiront-ils le contenu se pincer ?

La division des réseaux télévisuels de Disney pourrait également être confrontée à sa propre crise. Les productions ont été largement suspendues, même si ABC, qui appartient à Disney, présente cette semaine de nouvelles émissions. ESPN devrait également profiter du retour progressif des sports professionnels, bien que de lourdes incertitudes subsistent.

Disney est un géant des médias dans tous les sens du terme, et ses réseaux de diffusion ont fourni un sanctuaire fiscal contre les perturbations dans d'autres activités. Cependant, même les réseaux médiatiques de Disney, qui fonctionnent par tous les temps, ont besoin d'un plan de contenu. Nous verrons ce que la société a à offrir à ce niveau lors de la publication de ses résultats mardi soir.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !