Les constructeurs automobiles peuvent-il s'en sortir en bourse dans la crise du coronavirus ?

Mars 23, 2020 14:06

Par Ghiles Guezout-

bourse automobile coronavirus

Les constructeurs automobiles peuvent-il se mettre à fabriquer des équipements médicaux pour participer à la lutte contre le coronavirus et atténuer leurs pertes en bourse ?

Ford (NYSE:F), General Motors (NYSE:GM) et Tesla (NASDAQ:TSLA) pourraient devenir des fabricants de dispositifs médicaux, alors que plus personne n'achète de voitures dans le cadre de la crise du coronavirus, et que les équipements de ventilation manquent.

Ford et GM sont en effet en discussion avec l'administration Trump pour produire les ventilateurs nécessaires aux patients atteints de coronavirus COVID-19. Le PDG de Tesla, Elon Musk, a tweeté : "Nous fabriquerons des ventilateurs s'il y a une pénurie".

Les constructeurs automobiles pourraient fabriquer des appareils de ventilation

Les patients souffrant de cas graves de COVID-19 ont besoin de ventilateurs car l'inflammation des poumons leur rend la respiration difficile. Le nombre de cas de coronavirus continuant à augmenter rapidement, beaucoup de pays ne disposent pas d'un nombre suffisant de ventilateurs, notamment en Europe et aux Etats-Unis.

Les chercheurs de l'Université Johns Hopkins estiment qu'il y a environ 160 000 ventilateurs utilisés par les hôpitaux aux États-Unis en ce moment. Le gouvernement fédéral en a environ 12 000 de plus dans un stock d'urgence. Cela pourrait être insuffisant si le taux de croissance de COVID-19 aux États-Unis ne diminue pas.

Les entreprises qui fabriquent déjà des ventilateurs augmentent leur production, notamment Medtronic (NYSE : MDT), et dans le même temps, Ford et GM évaluent comment ils pourraient éventuellement produire des ventilateurs et d'autres équipements médicaux. Mais à part le tweet de Musk, on ne sait pas si Tesla envisage sérieusement de fabriquer des ventilateurs.

On ne sait pas non plus combien de temps il faudrait à ces constructeurs automobiles traditionnels pour se lancer dans le secteur des appareils médicaux.

Pas nouveau, les constructeurs automobiles ont déjà adapté leurs usines pour répondre à des crises

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les constructeurs automobiles ont modifié leurs chaînes de production pour fabriquer des équipements et des armes militaires.

Le coronavirus pourrait être considéré comme un nouveau type de guerre mondiale. La Grande-Bretagne a déjà demandé à plusieurs grands constructeurs automobiles, dont Ford, de l'aider à fabriquer des ventilateurs pour le pays.

Des entreprises d'autres secteurs industriels se lancent également dans la fabrication d'équipements et de fournitures médicales nécessaires.

Ainsi, le produit de la vente de matériel médical aux Etats pourrait les aider à compenser au moins en partie la catastrophique chute des ventes de voitures liée à la pandémie de coronavirus.

Avec Admiral Markets, vous avez la possibilité de trader les actions CFD sur Trade.MT5 avec une commission fixe de 1 EUR/USD/GBP seulement par ordre (trading des actions US en CFD sans commission du 16 au 30 mars 2020), ou investir dans les actions au comptant avec Invest.MT5.

INVESTIR EN BOURSE

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets AS (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (ci-après "l'Auteur") sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !