Actualité Bourse et Analyses Bourse et Forex du Jeudi 2 Avril 2020

Avril 02, 2020 08:50

Par Ghiles Guezout-

actualité bourse

Toute l'actualité bourse et analyse bourse des marchés financiers pour débuter la séance du Jeudi 2 Avril 2020.

Les confinements sont prolongés en Europe, la Chine a peut-être dissimulé l'ampleur de l'épidémie et les économistes tentent de déterminer la forme que pourrait prendre la reprise.

Comme chaque jour, nous vous proposons ci-dessous de faire le point sur les principales actualités bourse à suivre aujourd'hui, ainsi que des analyses sur les marchés à surveiller.

Prolongation des confinements

Après avoir montré quelques signes de stabilisation cette semaine, le nombre de morts en Italie a baissé mercredi et le gouvernement a prolongé les mesures de confinement pour deux semaines supplémentaires.

Les décideurs politiques se trouvent ainsi dans la position difficile de devoir peser les risques d'un assouplissement trop précoce des restrictions par rapport aux énormes implications économiques de ces mesures.

Le gouvernement allemand s'est également mis d'accord avec les États régionaux pour prolonger le confinement alors que commencent les travaux d'un hôpital temporaire de 500 lits à Berlin, dont les responsables espèrent qu'ils ne seront finalement pas nécessaires.

Le gouvernement européen a également présenté ses propositions sur la manière dont le bloc peut soutenir les économies les plus durement touchées.

La Chine a-t-elle dissimulé l'ampleur de l'épidémie sur son territoire ?

La Chine aurait dissimulé l'ampleur de l'épidémie de coronavirus dans le pays, sous-estimant à la fois le nombre de cas et de décès.

Le rapport, basé sur les informations de trois responsables américains, est susceptible d'ajouter aux critiques sur le rôle de la Chine dans la propagation du virus, en particulier compte tenu des pressions auxquelles les États-Unis sont confrontés.

Les décès à New York ont continué à augmenter et avec beaucoup plus de jeunes patients qu'ailleurs, alors que le New Jersey est confronté à des pressions similaires.

De plus en plus d'États imposent des mesures de confinement et l'administration Trump se demande si elle va demander aux citoyens de commencer à porter des masques. Et le ton des prévisions du président a changé pour refléter le terrible choc économique auquel le pays est confronté.

A quelle lettre ressemblera la reprise post-coronavirus ?

La récession actuelle incite au moins les économistes à faire preuve de créativité pour déterminer à quelle lettre ressemblera la forme d'une reprise, avec un V ou même un "swoosh" de Nike à l'extrémité la plus optimiste, et les plus pessimistes qui s'attendent à ce que la croissance mondiale prenne la forme d'un L ou d'un W.

La confiance dans le marché boursier s'est effondrée mercredi, les actions en Europe et aux États-Unis s'étant effondrées et seule une partie de cette baisse devrait être récupérée jeudi.

Les marchés du crédit

Si vous ne prêtez pas régulièrement attention au marché de la dette des entreprises, c'est le moment de le faire.

Le marché a commencé le deuxième trimestre à un rythme rapide et, à mesure que la poussière se dépose après le choc initial du virus, ce marché sera le lieu où il faudra surveiller les conséquences.

Comme on pouvait s'y attendre compte tenu du carnage sur les marchés du voyage, les opérateurs de croisières, les compagnies aériennes et les chaînes de cinéma étudient tous leurs options de financement, et les explorateurs de pétrole et les boulangeries déposent leur bilan.

Ajoutez à cela des avertissements sur les ravages potentiels dans l'espace des obligations de prêts garantis et l'exposition de certains paris sur les dettes surchargées.

A surveiller dans le calendrier économique du jour

Enfin, en ce qui concerne le calendrier économique du jour, l'attention sera essentiellement concentrée sur les inscriptions hebdomadaires au chômage US. Le consensus anticipe 3,5 millions de nouveaux demandeurs d'emplois, après 3.283 millions la semaine précédente.

La semaine dernière, ces chiffres avaient pesé sur le Dollar, et une réaction similaire du billet vert ce jeudi n'est pas exclue.

Analyse CAC 40 - L'indice boursier de Paris tente de reprendre les pertes de la veille

Mercredi, le CAC 40 a clôturé en baisse de 4,3%, alors que tous les principaux indices boursiers mondiaux ont chuté suite au retour à la réalité de Trump, qui a dessiné des semaines lugubres à venir aux Etats-Unis.

Néanmoins, les investisseurs ne semblent pas encore complètement résignés, et s'accrochent aux espoirs qui émanent de la Chine et maintenant aussi de l'Europe.

Ainsi, le CAC 40 a ouvert en hausse de ce jeudi matin, progressant de plus de 0,5% une heure après l'ouverture des marchés en Europe.

Dans le classement des valeurs, Publicis, Renault et Airbus mènent la danse, tandis que Air Liquide, Veolia et Dassault Systèmes se retrouvent tout en bas du CAC 40.

Retrouvez les performances des actions au premier trimestre 2020 dans notre article dédié.

Du point de vue graphique, on peut noter que le CAC 40 a freiné sa baisse hier sur le support des 4130, et tente maintenant de rebondir. Le premier obstacle immédiat vient vers 4275 et 4300, soit le bas et le haut du récent gap baissier. Plus haut, l'indice pourrait poursuivre la hausse en direction des 4435 puis 4550.

A la baisse, le premier support vient à 4200, représentant les plus bas du jour, avant le support et plus bas de la veille vers 4130. Une cassure en dessous relancerait les pressions baissières, ce qui pourrait pousser le CAC 40 en direction des 3920, 3780 et éventuellement le bas du krach boursier vers 3630.

analyse graphique cac 40

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, CAC 40, graphique H1 (entre 13 mars 2020 et 2 avril 2020), réalisé le 2 avril 2020 à 10h30. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

EUR/USD reste baissier avant des inscriptions au chômage US qui pourraient se révéler déterminantes

La paire EUR/USD a confirmé une cassure sous le seuil psychologique majeur de 1.10 hier, s'installant maintenant sous le niveau des 1.0950.

A l'origine de cette faiblesse de l'Euro, on retrouve bien sur l'évolution de la pandémie de coronavirus, avec des situations toujours préoccupantes un peu partout en Europe, notamment en France, en Allemagne, et surtout en Italie et en Espagne.

On surveillera donc l'évolution de la situation ce jeudi en Europe, mais également aux Etats-Unis, sachant que si l'épidémie semble davantage hors de contrôle aux USA qu'en Europe, le billet vert pourrait faiblir.

Il faut également souligner que les statistiques US publiées hier, et qui se sont révélées bien supérieures aux attentes, ont également favorisé la hausse du Dollar.

Le rapport ADP a fait état de 27 000 destructions d'emplois dans le secteur privé, contre 150 000 anticipé, tandis que l'ISM manufacturier du mois de mars s'est affiché à 49,1 contre 45 anticipé, en baisse d'à peine un point par rapport au mois précédent.

Cependant, ces chiffres sont biaisés par les périodes d'enquête, qui s'établit avant que l'épidémie de coronavirus ne prenne de l'ampleur aux Etats-Unis. Les investisseurs auraient donc tort de se fier aux données publiées hier.

On accordera en effet davantage d'importance aux inscriptions hebdomadaires au chômage US de la semaine dernière, attendues ce jeudi à 14h30. Le consensus anticipe pas moins de 3,5 millions d'inscriptions au chômage, après déjà 3,283 millions.

Rappelons que la semaine dernière, les inscriptions au chômage très élevées avaient fait chuter le dollar. Il n'est donc pas exclu que le scénario se répète aujourd'hui.

D'un point de vue graphique, la tendance de EUR/USD reste donc baissière, évoluent dans un biseau baissier après avoir quitté par le bas un canal haussier, les deux visibles en données horaires.

Le premier niveau de soutien à court terme vient vers 1.0900, avec la borne basse du biseau, avant le seuil de support des 1.0880. Plus bas, l'Euro Dollar pourrait accentuer sa baisse en direction des 1.0830 et 1.0790.

A la hausse, les résistances viennent à 1.0950, avant la borne haute du biseau vers 1.0970. Vient ensuite le seuil psychologique de 1.1000, et les récents pics vers 1.1050.

analyse graphique eurusd

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, EUR/USD, graphique H1 (entre 23 mars 2020 et 2 avril 2020), réalisé le 2 avril 2020 à 10h45. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.
Ghiles Guezout
Ghiles Guezout
Analyste Marchés, Admirals France

Analyste marchés, Ghiles Guezout a accompagné des centaines de traders débutants avant de rejoindre Admirals, il pratique une approche très pédagogique dans ses analyses, de sorte que tout le monde puisse comprendre et apprendre le trading !