Courtier Définition

Avril 30, 2021 07:00 UTC
Temps de lecture: 22 minutes

Définition de Courtier

Le courtier est un intermédiaire autorisé à opérer sur le marché boursier et qui a le droit d'organiser des transactions sur titres entre un acheteur et un vendeur.

Un courtier sur le marché des valeurs mobilières est un représentant commercial, personne morale, du marché des valeurs mobilières qui a le droit d'effectuer des opérations sur valeurs mobilières pour le compte du client et à ses frais ou pour son propre compte et aux frais du client en vertu de contrats payés avec le client.

  • Synonymes : agent, intermédiaire, boursier, négociateur, représentant, broker, courtière.
  • Étymologie : Les termes français "Courtage" et "Courtier" dérivent du terme latin "Currere" signifiant "courir / s'empresser / se hâter". En tant que terme d'échange, il est utilisé depuis environ les années 1350 pour décrire le travail des courtiers vendant du vin, du blé, des huiles, des soies et des chevaux.

Le terme synonyme «broker» vient de l'anglais. "Broker" qui vient du terme anglo-normand "brocour" signifiant "petit commerçant".

 

Vocabulaire de Base lié au Courtier

  • Le courtage est une activité d'exécution de transactions avec des titres pour le compte et aux frais du client (y compris l'émetteur de titres de participation lors de leur placement) ou pour son propre compte et aux frais du client sur la base de contrats rémunérés avec le client.

✔️ Les particuliers ne peuvent effectuer des transactions sur les marchés financiers que par l'intermédiaire. C’est exactement le rôle du courtier.

  • L'organisme de réglementation du courtage est l'organisme qui autorise le broker à opérer et qui surveille l'intégrité de la performance du courtier.
  • L’autorisation d'exercer des activités de courtage (licence) est un document attestant le droit d'un courtier d'exercer ses activités.
  • Le courtier réglementé est, par définition, un courtier qui possède une licence valide délivrée par l'autorité compétente qui réglemente le courtage.
  • Le compte de trading est un compte distinct pour le trading sur les marchés financiers qu'un trader ou un investisseur ouvre auprès d'un courtier. Le compte de trading affiche des informations sur le dépôt du trader, ainsi que sur toutes les positions ouvertes pour divers instruments de trading.
  • L’instrument de trading est un actif de trading mis à la disposition d'un trader pour trader dans son terminal de trading. Des exemples d'instruments de trading sont les paires de devises EURUSD ou GBPJPY sur le marché Forex, les actions Tesla ou Coinbase, les ressources naturelles - or et pétrole - et d’autres.
  • Le Forex est un marché sur lequel sont effectuées des transactions de vente et d'achat de devises. Les traders sont intéressés par le marché Forex en raison de la possibilité de réaliser un profit lorsque les taux de change fluctuent.

Par exemple, si un trader prédit une augmentation des cotations de la paire de devises USDCHF de 0,90000 à 0,92000, alors il peut ouvrir une transaction d'achat (BUY) et potentiellement profiter. Il est important de noter que le trading sur les marchés financiers ne garantit pas les bénéfices et comporte toujours des risques.

Trader le Forex

  • Le contrat CFD est un instrument financier que les traders utilisent pour essayer de profiter des mouvements de cotation à la hausse et à la baisse. Par exemple, si un trader s'attend à une baisse des cotations d'action L'Oréal, alors il peut ouvrir une position de vente (SELL) et, en cas de succès, réaliser un profit. Il est important de se rappeler que le trading CFD ne garantit pas le profit et comporte toujours le risque de perte partielle ou totale du dépôt.
  • La plateforme de trading (terminal de trading) est un programme informatique qui permet à un trader d'analyser les marchés financiers et de gérer les transactions liées aux instruments sélectionnés. De nombreuses plates-formes de trading modernes connectées à Internet permettent à un trader et à un investisseur de recevoir des informations sur le marché en temps réel.

La plateforme de trading est utilisée par le trader, entre autres, pour ouvrir, modifier et clôturer des positions d'achat et de vente pour l'instrument de trading sélectionné. En plus des terminaux de trading informatiques, les Applications de Trading pour téléphones mobiles et smartphones sont populaires.

 

  • L’ordre d'achat (BUY) est une transaction de trading dont le profit potentiel est possible lorsque les cotations de l'actif sélectionné augmentent. Par exemple, lorsqu'un trader s'attend à une augmentation des actions Spie, il peut ouvrir un ordre d'achat. Si le prix change «en faveur» du trader, alors il peut en profiter. Cependant, il est important de se rappeler que si le prix change «contre» le trader, il peut subir des pertes.
  • L’ordre de vente (SELL) est une transaction de trading dont le profit potentiel est possible si les cotations de l'actif sélectionné diminuent. Par exemple, lorsqu'un trader s'attend à une baisse des cotations de l'indice boursier français CAC 40, il peut alors ouvrir un ordre de vente. Si le prix change "en faveur" du trader, alors il peut en profiter. Sinon, il risque de subir des pertes.
  • L’ordre en attente (pending order) est un ordre d'un trader pour que son courtier ouvre une position de trading à un certain niveau de prix dans le futur.

Si un trader trouve un niveau acceptable pour sa stratégie de trading pour ouvrir une position d'achat ou de vente, mais il ne planifie pas d’attendre devant l'ordinateur jusqu'à ce que le prix atteigne ce niveau, il peut envoyer un ordre en attente au courtier.

➡️ Lorsque le prix atteint ce niveau, le trade est automatiquement ouvert. Les ordres en attente classiques sont des types suivants : Buy Limit, Sell Limit, Buy Stop, Sell Stop. Le terminal de trading MetaTrader 5 permet également le placement d'ordres avancés tels que Buy Stop Limit et Sell Stop Limit.

  • L'ouverture d'une position est une ouverture d’un ordre d'achat ou de vente pour un instrument de trading sélectionné.
  • La modification d'une position est une modification des niveaux de Stop Loss ou de Take Profit pour une position ouverte. En d'autres termes, il s'agit d'une modification des niveaux auxquels un trader s'attend à clôturer un ordre avec profit ou perte.
  • La clôture d'une position est la fermeture d'une position ouverte. L'ordre peut être fermé manuellement ou automatiquement lorsque le prix touche les niveaux Stop Loss ou Take Profit, ainsi que lorsque l'appel de marge apparaît.
  • Appel de Marge (Margin Call) - il s'agit de la demande d'un courtier d’alimenter le compte au motif que les positions ouvertes du client sont proches de la remise à zéro de la totalité de son dépôt. Si le client refuse de reconstituer le compte ou de fermer tout ou partie des positions non rentables, le courtier les ferme automatiquement.

Le but de la fermeture forcée de positions par un courtier est d'éviter les pertes qui pourraient survenir si la perte du client excède la taille de son dépôt.

Commencez à trader avec de vraies cotations sur le compte de démonstration. Utilisez de l'argent virtuel et créez votre propre stratégie de trading GRATUITEMENT !

Un Courtier Agréé et Règlementé - C'est Quoi ?

➡️ Qu'est-ce qu'un courtier régulé en bourse ? Par définition, il s'agit d'une organisation qui exerce des activités de courtage sous le contrôle d'associations étatiques, non-étatiques ou internationales.

Un courtier réglementé - comme tout autre participant du marché réglementé - est toujours inscrit et dispose de certains documents - licences ou certificats - confirmant son droit d'exercer des activités de courtage.

En règle générale, pour obtenir une licence pour mener des activités de courtage, il est nécessaire de répondre à certaines exigences. Il s'agit d'une condition d'entrée importante pour que le marché du courtage ne soit pas rempli d'entreprises instables qui ne sont pas prêtes à travailler sur le long terme.

✍ L'organisation qui a délivré une licence au courtier peut toujours la révoquer. En d'autres termes, priver le courtier du droit d'exercer des activités de courtage. La raison principale en est la violation des règles. Les exemples de violations peuvent inclure les éléments suivants:

  • Blocage déraisonnable du compte d’un client.
  • Incapacité de retirer tout ou partie de l'argent.
  • Impossibilité de fermer le compte.
  • Faible qualité de l‘exécution des transactions du client - toutes les transactions sont-elles conclues au prix choisi (en l'absence de conditions objectives du marché) ?
  • Mauvaise qualité de travail du service client.
  • D’autres.

Sur cette base, les courtiers qui sont sur le marché depuis 10, 15, 20 ans ou plus sont des organisations bien établies avec un niveau de service élevé et des conditions de trading transparentes. Ces courtiers répondent non seulement aux exigences des autorités de surveillance pendant de nombreuses années, mais résistent également parfaitement à la concurrence - cela indique leur efficacité et leur orientation client.

➡️ Il existe également des courtiers qui opèrent simultanément dans différentes juridictions. Par exemple, il existe les organisations éminentes suivantes dans différents pays :

  • la Financial Conduct Authority (FCA) au Royaume-Uni ;
  • la Cyprus Securities and Exchange Commission (CySEC) à Chypre ;
  • la U.S. Securities and Exchange Commission (SEC) aux États-Unis ;
  • la Australian Securities and Investments Commission (ASIC) en Australie ;
  • et d’autres.

Voici COMMENT CHOISIR SON BROKER FOREX en vidéo :

Fonctions de Courtier

Par définition (déf), un courtier en bourse, comme toute autre entité réglementée sur le marché des valeurs mobilières, a un but précis. Jetons un coup d'œil aux principales fonctions d'un courtier en valeurs mobilières ci-dessous.

1.      Exécution d'opérations sur titres sur ordre de leurs clients. Selon la loi, une personne physique ou morale qui n'a pas d'autorisation ou licence spéciale n'a pas le droit d'effectuer de manière indépendante des transactions en bourse. Pour ce faire, elle doit recourir aux services intermédiaires d'un courtier.

Le courtier agit comme intermédiaire entre le client et la bourse. Lorsqu'un client envoie un ordre à un courtier pour acheter ou vendre un actif spécifique, le courtier, si le client remplit toutes les conditions stipulées dans le contrat, s'engage à l'exécuter sur le marché boursier.

 

2.      Exécution de transactions avec des titres dans leur propre intérêt. Le courtier a le droit d'effectuer non seulement les transactions des clients, mais également d'exécuter les siens.

3.      Soutien des transactions sur titres. À savoir, le soutien méthodologique, juridique, comptable et d’autres formes de soutien.

4.      Fourniture de services de conseils et d’information. Cette clause inclut la fourniture d'informations fiables et mises-à-jour sur les instruments financiers fournis par le courtier, ainsi que sur les termes de trading.

Il est important de comprendre que donner des conseils en investissement nécessite une licence spécifique. Par conséquent, un courtier ne peut donner que des informations générales sur les instruments financiers qui ne sont pas de véritables conseils de trading.

Un élément important de l'assistance-conseil pour les clients est un avertissement sur les risques possibles lors du trading et de l'investissement. Les risques comprennent la possibilité d'une perte partielle ou totale du dépôt causée par la volatilité du marché ou d'autres événements du marché. Le courtier peut non seulement avertir les clients des risques, mais également conseiller sur la façon de gérer le risque.

5.      Assurance des transactions clients. Un courtier respectable n'est pas intéressé par le fait que ses clients font faillite ou que leurs pertes dépassent leur capital de trading. À cet égard, de nombreux courtiers limitent les pertes de leurs clients grâce à un appel de marge.

Trader maintenant

Types et Branches de Courtiers

Selon la définition la plus générale, un courtier est une personne qui exerce une fonction d'intermédiaire. À cet égard, il existe des courtiers qui fournissent différents types de services intermédiaires. Сes services peuvent différer selon le métier de chaque courtier particulier. Regardons quelques exemples :

1.      Le courtier en valeurs mobilières. Par définition du mot "courtier", il s'agit d'une entreprise qui fournit des services intermédiaires sur le marché boursier. En d'autres termes, le courtier trade des matières premières, des titres et des devises sur les marchés respectifs. Cette liste n'est pas concluante et les courtiers offrent également parfois plusieurs types de services, par exemple les valeurs mobilières et le forex

Qui paie le courtier ? Le courtier gagne de l'argent sur les spreads et commissions que les clients paient pour chaque transaction. À savoir, pour la taille des trades, qui est souvent exprimée en Lots.

✍ La forte concurrence sur le marché du courtage oblige les courtiers à optimiser leurs conditions de trading, c'est-à-dire à réduire les commissions. En conséquence, les données sur les frais sont souvent à un niveau minimum suffisant pour l'efficacité opérationnelle des sociétés de bourse.

2.      Le courtier Forex est une société spécialisée dans la fourniture à ses clients d'un accès au trading sur le marché des changes. Par définition, un courtier en devises se concentre sur la fourniture de services liés aux marchés des changes, il propose donc un large éventail de devises : paires de devises majeures, mineures et exotiques.

Un courtier Forex donne accès à une grande variété de paires de devises avec des Cotations Directes & Indirectes. De plus, pour la commodité des clients, le courtier Forex peut établir des listes de Devises les Plus Rentables à différentes périodes de temps ou de Devises les plus Volatiles.

 

3.      Le courtier d'assurance est une société qui sert d'intermédiaire entre une compagnie d'assurance et ses clients. Un courtier d'assurance peut être un représentant du preneur d'assurance ou de l'assureur, mais n'a pas le droit de travailler simultanément dans l'intérêt de ces deux parties.

Un courtier d'assurance aide un client à choisir une offre appropriée d'une compagnie d'assurance particulière ou à comparer les services de différentes compagnies. En cas de questions sur le contrat d'assurance, le client peut contacter le courtier et non la compagnie d'assurance. Un courtier d'assurance gagne des commissions pour ses services.

4.      Le courtier en hypothèques ou en prêts est une entreprise qui recherche les offres de prêt les plus adaptées à un client. Un courtier en prêts interagit avec les banques et aide les clients à préparer les documents pour l'obtention d'un prêt ou d'une hypothèque. Le courtier en prêts facture des frais pour ses services.

5.      Le courtier en douane travaille avec des marchandises à la douane pour le compte d'un client et agit également en tant qu'intermédiaire en interaction avec les agences gouvernementales et d'autres organisations liées au mouvement des marchandises à travers les frontières de l'État.

Graphique de Trading avec des Outils d'Analyse Technique

Source : Évolution des cotations de l’action Capgemini du 05 mai 2020 au 20 avril 2021, bougies D1, plateforme de trading MetaTrader 5, réalisée le 20 avril 2021.

Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur. 

Le graphique ci-dessus montre l'évolution des cotations de l'action Capgemini du 05 mai 2020 au 20 avril 2021. Ce graphique des cotations a été créé à l'aide du terminal de trading MetaTrader 5 (voici MetaTrader 5 Tutorial Français). Les cours sont fournis par le courtier international Admirals (Admiral Markets). Les cotations de cette action ont été sélectionnées uniquement à des fins de démonstration des outils d'analyse technique choisis et ne constituent pas un conseil en investissement.

✍ Le graphique montre également l'évolution des valeurs de deux indicateurs techniques : Bandes de Bollinger (Bollinger Bands) et ATR (Average True Range). Comme de nombreux autres indicateurs techniques, ils sont utilisés pour effectuer des analyses de trading, déterminer les niveaux d'ouverture et de clôture des positions et évaluer le sentiment du marché.

Les Bandes de Bollinger sont l'un des indicateurs de tendance les plus courants, comme l’indicateur Moyenne Mobile. Les Bandes de Bollinger sont représentées sur le tableau des cotations par trois lignes vertes. Sur le graphique, les paramètres suivants ont été utilisés : Période "14", Déviations "2.00", Appliquer à "Close".

Cet indicateur indique la présence ou l'absence d'une tendance haussière ou baissière prononcée. L'indicateur est universel et fonctionne sur toutes les échelles de temps présentées dans le terminal de trading.

En plus de cela, l'indicateur Bandes de Bollinger peut agir comme un indicateur de canal. Pour cette raison, ses bandes supérieure et inférieure peuvent être considérées comme des niveaux de support et résistance. Ces niveaux, par définition, représentent les zones à partir desquelles le prix peut rebondir dans la direction opposée - quel que soit le courtier qui fournit les données.

L'indicateur Average True Range est l'un des indicateurs de volatilité les plus populaires. Sur le graphique, il est représenté par une ligne rouge sous le tableau des cotations. Pour le construire, les paramètres de base ont été utilisés - Période "14".

L'indicateur ATR permet à un trader de déterminer la valeur de la volatilité moyenne sur le nombre de périodes considéré (il y en a «14» ici). Cette valeur peut être utilisée pour prédire combien le prix peut changer en Pips sur une certaine période.

Grâce à la connaissance de la volatilité, un trader a la capacité de prédire plus précisément les fluctuations de prix et de les utiliser pour son propre money-management. En d'autres termes, pour la gestion de l'argent dans le trading.

Les Avantages du Trading avec Courtier Agréé

Trader et investir par l'intermédiaire d'un courtier agréé présente un certain nombre d'avantages indéniables. Considérons les principaux ci-dessous :

1.      Sécurité de trading. C'est, par définition, l'un des critères les plus importants lors du choix d'un courtier. La sécurité implique l'intégrité et la transparence du courtier envers les clients. En d'autres termes, dans la plupart des cas, un courtier agréé n'a pas l'intention de tromper les clients, car il est réglementé par une autorité compétente et pourrait perdre sa licence à la suite de telles activités.

✍ La sécurité des transactions comprend également la responsabilité du courtier pour les cours fournis aux clients. Autrement dit, la fiabilité des cotations que le client voit dans son terminal de trading. En règle générale, les courtiers accrédités fournissent aux clients de véritables cotations interbancaires et boursières pour chaque actif sélectionné.

2.      Volonté du courtier d'améliorer son efficacité. Un courtier accrédité gagne de l'argent sur les commissions et les spreads que les clients lui paient. Si les commissions sont élevées ou si certains processus opérationnels de l'entreprise ne se déroulent pas effectivement, le courtier peut perdre des clients et des parts de marché. À cet égard, il souhaite accroître l'efficacité de son business.

En optimisant les processus commerciaux, un courtier peut atteindre une efficacité telle que ses commissions et ses spreads peuvent être inférieurs à la moyenne du marché. En outre, une efficacité accrue peut impliquer l'introduction de nouveaux outils de trading, tels que des actions IPO (introduction en bourse), ou la fourniture d'une plateforme de trading et d'analyse avancée MetaTrader Edition Suprême aux clients.

3.      Volonté du courtier de maximiser la satisfaction du client. Nous parlons ici du fait que le courtier s'intéresse au fait que ses clients tradent par son intermédiaire, et non ses concurrents. Par conséquent, le courtier s'efforce de créer les conditions les plus favorables pour les clients en leur fournissant du matériel de formation et en répondant à toutes les questions pertinentes de la manière la plus rapide et la plus pratique.

4.      Assurance d’actifs contre la faillite du courtier. Un courtier accrédité souhaite maintenir la stabilité de son entreprise. Par conséquent, il cherche à se protéger et à protéger ses clients contre les risques de marché, notamment par le biais de l'assurance d’actifs.

5.      Retrait des fonds sécurisé. Un courtier accrédité, par définition, n'est pas intéressé à ce que ses clients perdent de l'argent et du temps en raison de problèmes de retrait des fonds. À cet égard, il essaie de choisir les banques partenaires les plus fiables, à son avis, qui effectuent des opérations de dépôt et de retrait. Sous réserve des conditions convenues, le client peut recevoir tous les fonds disponibles sur son compte.

6.      Transfert sécurisé des informations personnelles au courtier. Un courtier accrédité n'est pas intéressé à utiliser les renseignements personnels des clients à des fins frauduleuses. Toutes les informations fournies par les clients doivent être stockées en toute sécurité par le courtier et être utilisées exclusivement pour résoudre les problèmes liés aux fins pour lesquelles le client a fourni ces informations : ouverture d'un compte de trading, dépôt et retrait de fonds, etc.

Les Risques du Trading avec Courtier Non-Régulé

Considérons ci-dessous les principaux risques qu'un trader, intéressé à trader par l'intermédiaire d'un courtier non-réglementé, comporte.

1.      Risque de fraude de la part du courtier. Les activités de courtage effectuées sans licence sont illégales, par définition. Par conséquent, toute entreprise qui se présente comme un courtier et en même temps n'a pas de licence peut enfreindre la loi.

Un tel courtier peut refuser de payer aux clients leur capital ou les tromper en fournissant de fausses cotations. Tout cela et bien plus encore est une variante de l'Arnaque Trading.

En cas de litige, il est peu probable que le client soit en mesure de poursuivre le courtier non-régulé. Parce qu'il ne fonctionne pas sous réglementation nationale ou régionale, l'une des principales violations de la loi serait donc la fraude. Il faut mentionner que les fraudeurs peuvent tout simplement disparaître. Par conséquent, un client tradant via courtier non-régulé le fait à ses risques et périls.

2.      Liquidité insuffisante du courtier. Un courtier qui n'a pas de licence officielle pourrait ne pas avoir accès à des capitaux importants. À cet égard, il existe un risque qu'il ne soit pas en mesure de maintenir une liquidité suffisante et d'exécuter correctement les ordres des clients.

3.      Défaut de remboursement d’un client. Le manque de liquidité et une inefficacité éventuelle peuvent amener courtier non-régulé à refuser de payer une partie ou la totalité des fonds du client.

Il est important de noter que ce type d'organisation peut simplement refuser de payer les fonds du client. Dans ce cas, le client ne pourra pas contacter l'organisme de réglementation pour signaler l'infraction.

Pour ouvrir un compte, veuillez lire Comment Ouvrir un Compte de Trading Forex & CFD ou cliquez sur la bannière ci-dessous et suivez quelques étapes simples. Bonne chance !

Apprendre à Trader

A propos Admiral Markets

Autorisé et régulé par la Cyprus Securities and Exchange Commission (CySEC) et l'Australian Securities and Investments Commission (ASIC), Admiral Markets vous fournit un accès aux plateformes de trading parmi les plus utilisées dans le monde. Avec nous, vous pouvez trader les CFD, les actions et les ETF. Voici un récapitulatif Pourquoi Trader avec Admiral Markets !

Références

Alexey Ivanov
Alexey Ivanov Analyste Marchés & Spécialiste Marketing, Admirals France

Alexey est diplômé de l’Université Paris-Dauphine & l’Université d’État de Moscou Lomonossov. Alexey a plus de 5 ans d’expérience sur les marchés financiers. Son approche est tournée vers l’analyse fondamentale & technique en utilisant des méthodes VSA